Archive for the ‘basket-ball’ Category

Le calvaire espagnol du Maccabi Tel Aviv

février 5, 2009
Ce post complète le précédent et on voit que c’est apparemment toute la compétition de l’Euroligue de basket-ball que le Maccabi a dû vivre comme un calvaire (qui n’est cependant rien à côté de celui qu’endurent les palestiniens).

Des spectateurs entrent sur le terrain avec des drapeaux palestiniens et interrompent le match Barça – Tel Aviv
La vanguardia (Espagne) 5 février 2009 traduit de l’espagnol par Djazaïri

Une dizaine de spectateurs qui portaient des drapeaux palestiniens en protestation par le conflit de Gaza en portant des drapeaux palestiniens en protestation contre le conflit de Gaza ont interrompu le match d’Euroligue de basket-ball entre le Regal Barcelone et le Maccabi Tel-Aviv. La rencontre a dû être suspendue pendant deux minutes à 32 secondes de la fin de la première mi-temps.

La visite du Maccabi au Palau, entouré de strictes mesures de sécurité, a vu se multiplier la présence de drapeaux palestiniens dans l’enceinte bleu-écarlate, dans une atmosphère surchauffée où se mêlaient la rivalité purement sportive et les protestations contre le conflit dans la bande de Gaza.

En plein match, plusieurs supporters sont descendus sur le terrain en même temps, ce qui a obligé les agents de sécurité du club et les policiers à les maîtriser sous les yeux des joueurs, des arbitres et des entraîneurs.
Le public du Palau Blaugrana, spécialement les plus jeunes supporters, a même commencé à chanter des slogans pour la Palestine au moment où les intrus étaient évacués hors de l’enceinte bleu-écarlate.
La partie a repris normalement deux minutes après, malgré l’apparition sur les gradins du palais des sports de nombreux drapeaux palestiniens et de plusieurs pancartes en protestation contre le conflit à Gaza.
d
Le match joué par le Maccabi sur ce même terrain l’an dernier avait entraîné l’arrestation de deux personnes qui arboraient le drapeau palestinien et qui furent interpellées pas la police.
d
Profitant du déroulement du match, une cinquante de personnes se sont rassemblées à proximité du palais des sports pour protester contre la tenue de la rencontre et montrer leur rejet de la politique d’Israël et du conflit à Gaza.
A l’appel de la plateforme ‘Aturem la guerra’ (arrêtons la guerre), la manifestation a rassemblé 50 personnes qui ont déployé une banderole où on lisait ‘Hier l’Afrique du Sud, aujourd’hui la Palestine, arrêtons l’apartheid.’ Les manifestants ont, en outre, distribué des tracts avec le drapeau palestinien et un texte explicatif sur la manifestation, avec en entête ‘Barça oui, tuerie à Gaza non.’
Escortés par une importante force de police, les manifestants avaient aussi déployé plusieurs drapeaux palestiniens et des ballons appelant au boycott d’Israël. Ils criaient des slogans contre Israël et le Maccabi et pour la liberté du peuple palestinien. Le représentant de la Campagne Catalane de Solidarité avec Gaza, David Karvala, a critiqué le gouvernement espagnol « qui continue à vendre des armes à Israël » et a rappelé que le Maccabi est « un élément important de la politique étrangère " du gouvernement de son pays.
«Entre autres par le fait que ses joueurs vont à la rencontre des troupes israéliennes pendant que des femmes et des enfants meurent à Gaza, » a-t-il insisté.
Les policiers avaient préalablement inspecté le secteur, contrôlant même les égouts, et d’importants effectifs avaient été déployés en prévision d’incidents qui finalement n’ont pas eu lieu.

>Le calvaire espagnol du Maccabi Tel Aviv

février 5, 2009

>

Ce post complète le précédent et on voit que c’est apparemment toute la compétition de l’Euroligue de basket-ball que le Maccabi a dû vivre comme un calvaire (qui n’est cependant rien à côté de celui qu’endurent les palestiniens).

Des spectateurs entrent sur le terrain avec des drapeaux palestiniens et interrompent le match Barça – Tel Aviv
La vanguardia (Espagne) 5 février 2009 traduit de l’espagnol par Djazaïri

Une dizaine de spectateurs qui portaient des drapeaux palestiniens en protestation par le conflit de Gaza en portant des drapeaux palestiniens en protestation contre le conflit de Gaza ont interrompu le match d’Euroligue de basket-ball entre le Regal Barcelone et le Maccabi Tel-Aviv. La rencontre a dû être suspendue pendant deux minutes à 32 secondes de la fin de la première mi-temps.

La visite du Maccabi au Palau, entouré de strictes mesures de sécurité, a vu se multiplier la présence de drapeaux palestiniens dans l’enceinte bleu-écarlate, dans une atmosphère surchauffée où se mêlaient la rivalité purement sportive et les protestations contre le conflit dans la bande de Gaza.

En plein match, plusieurs supporters sont descendus sur le terrain en même temps, ce qui a obligé les agents de sécurité du club et les policiers à les maîtriser sous les yeux des joueurs, des arbitres et des entraîneurs.
Le public du Palau Blaugrana, spécialement les plus jeunes supporters, a même commencé à chanter des slogans pour la Palestine au moment où les intrus étaient évacués hors de l’enceinte bleu-écarlate.
La partie a repris normalement deux minutes après, malgré l’apparition sur les gradins du palais des sports de nombreux drapeaux palestiniens et de plusieurs pancartes en protestation contre le conflit à Gaza.
d
Le match joué par le Maccabi sur ce même terrain l’an dernier avait entraîné l’arrestation de deux personnes qui arboraient le drapeau palestinien et qui furent interpellées pas la police.
d
Profitant du déroulement du match, une cinquante de personnes se sont rassemblées à proximité du palais des sports pour protester contre la tenue de la rencontre et montrer leur rejet de la politique d’Israël et du conflit à Gaza.
A l’appel de la plateforme ‘Aturem la guerra’ (arrêtons la guerre), la manifestation a rassemblé 50 personnes qui ont déployé une banderole où on lisait ‘Hier l’Afrique du Sud, aujourd’hui la Palestine, arrêtons l’apartheid.’ Les manifestants ont, en outre, distribué des tracts avec le drapeau palestinien et un texte explicatif sur la manifestation, avec en entête ‘Barça oui, tuerie à Gaza non.’
Escortés par une importante force de police, les manifestants avaient aussi déployé plusieurs drapeaux palestiniens et des ballons appelant au boycott d’Israël. Ils criaient des slogans contre Israël et le Maccabi et pour la liberté du peuple palestinien. Le représentant de la Campagne Catalane de Solidarité avec Gaza, David Karvala, a critiqué le gouvernement espagnol « qui continue à vendre des armes à Israël » et a rappelé que le Maccabi est « un élément important de la politique étrangère " du gouvernement de son pays.
«Entre autres par le fait que ses joueurs vont à la rencontre des troupes israéliennes pendant que des femmes et des enfants meurent à Gaza, » a-t-il insisté.
Les policiers avaient préalablement inspecté le secteur, contrôlant même les égouts, et d’importants effectifs avaient été déployés en prévision d’incidents qui finalement n’ont pas eu lieu.

Espagne: drapeaux Palestiniens pendant un match de l’Euroligue disputé par le Maccabi Tel Aviv

février 5, 2009
Décidément, le sport tend à devenir un champ privilégié de l’expression de la solidarité avec la Palestine. Cette fois encore, c’est au cours d’une compétition européenne de basket-ball que ce soutien s’est manifesté.
Peut-être est-il temps que l’entité sioniste quitte une Euroligue où elle n’a rien à faire ?

Soutien à la Palestine pendant la rencontre entre Unicaja – Maccabi (Tel Aviv)
ANTONIO CHAVES – Málaga – 16/01/2009 El Pais (Espagne) 5 février 2009


Quelques drapeaux palestiniens ont flotté hier à Malaga pendant un match de l’euroligue de basket-ball entre Unicaja (vainqueur par 92 à 69) et le Maccabi de Tel Aviv malgré leur interdiction qui prévu dans l’important dispositif de sécurité entourant la visite de l’équipe israélienne.
Les drapeaux étaient accompagnés de nombreux keffiehs (coiffes palestiniennes). Un supporter arborait aussi une pancarte avec le slogan : « Israël, vous êtes les nouveaux nazis, les terroristes. » Il n’y a pas eu d’incident.

>Espagne: drapeaux Palestiniens pendant un match de l’Euroligue disputé par le Maccabi Tel Aviv

février 5, 2009

>

Décidément, le sport tend à devenir un champ privilégié de l’expression de la solidarité avec la Palestine. Cette fois encore, c’est au cours d’une compétition européenne de basket-ball que ce soutien s’est manifesté.
Peut-être est-il temps que l’entité sioniste quitte une Euroligue où elle n’a rien à faire ?

Soutien à la Palestine pendant la rencontre entre Unicaja – Maccabi (Tel Aviv)
ANTONIO CHAVES – Málaga – 16/01/2009 El Pais (Espagne) 5 février 2009


Quelques drapeaux palestiniens ont flotté hier à Malaga pendant un match de l’euroligue de basket-ball entre Unicaja (vainqueur par 92 à 69) et le Maccabi de Tel Aviv malgré leur interdiction qui prévu dans l’important dispositif de sécurité entourant la visite de l’équipe israélienne.
Les drapeaux étaient accompagnés de nombreux keffiehs (coiffes palestiniennes). Un supporter arborait aussi une pancarte avec le slogan : « Israël, vous êtes les nouveaux nazis, les terroristes. » Il n’y a pas eu d’incident.

Espagne: drapeaux Palestiniens pendant un match de l’Euroligue disputé par le Maccabi Tel Aviv

février 5, 2009
Décidément, le sport tend à devenir un champ privilégié de l’expression de la solidarité avec la Palestine. Cette fois encore, c’est au cours d’une compétition européenne de basket-ball que ce soutien s’est manifesté.
Peut-être est-il temps que l’entité sioniste quitte une Euroligue où elle n’a rien à faire ?

Soutien à la Palestine pendant la rencontre entre Unicaja – Maccabi (Tel Aviv)
ANTONIO CHAVES – Málaga – 16/01/2009 El Pais (Espagne) 5 février 2009


Quelques drapeaux palestiniens ont flotté hier à Malaga pendant un match de l’euroligue de basket-ball entre Unicaja (vainqueur par 92 à 69) et le Maccabi de Tel Aviv malgré leur interdiction qui prévu dans l’important dispositif de sécurité entourant la visite de l’équipe israélienne.
Les drapeaux étaient accompagnés de nombreux keffiehs (coiffes palestiniennes). Un supporter arborait aussi une pancarte avec le slogan : « Israël, vous êtes les nouveaux nazis, les terroristes. » Il n’y a pas eu d’incident.

>Turquie : la colère du public entraîne l’annulation d’un match de l’Eurocoupe de basket entre une équipe de l’entité sioniste et une équipe turque

janvier 7, 2009

>

Le peuple Turc est très mécontent de ce qui se passe actuellement en Palestine. Il le fait savoir et pas seulement par des manifestations de rues mais, comme relaté dans l’article ci-dessous, en huant des basketteurs sionistes venus en Turquie disputer un match de l’Eurocoupe (Eh oui, l’entité sioniste fait partie de l’Europe, elle ne se trouve pas en Asie comme la Palestine).

Je suggère l’envoi d’avions frappés de l’étoile de David pour bombarder ce gymnase qui sert de sanctuaire aux terroristes de la branche turque du Hamas.

Malgré le rétablissement de « l’ordre » par la police, l’équipe du Sionistan a refusé de réintégrer le terrain. Ce refus a été considéré comme un cas de forfait et la victoire a été attribuée à l’équipe turque, ce qui a suscité la colère d’Eldad Akunis, le président du club sioniste qui a déclaré que :


« la décision était scandaleuse.

Après une épreuve aussi pénible, il était tout simplement impossible de jouer. Les joueurs n’étaient inquiets que de leur sécurité. Nous avons aussi reçu des instructions pour ne pas jouer par des membres de l’ambassade israélienne qui suivaient la situation. »

C’est donc l’ambassade qui a décidé.

Un match entre turcs et israéliens annulé


Sport.fr Mercredi 7 janvier 2009

Le match d’Eurocoupe de basket-ball entre les Turcs de Turk Telekom et les Israéliens de Bnei Hasharon a été annulé mardi, des spectateurs turcs ayant menacé les joueurs israéliens, obligeant la police à intervenir.

Les joueurs des deux équipes se sont présentés sur le parquet, mais les Israéliens ont rapidement regagné leur vestiaire alors que des spectateurs, dont certains agitaient des drapeaux palestiniens, leur jetaient des pièces de monnaie et des briquets et tentaient de rentrer sur le terrain.

"Israéliens assassins, quittez la Palestine", criaient les supporteurs. A l’extérieur, plusieurs centaines d’entre-eux qui n’avaient pu entrer dans la salle, reprenaient également des slogans anti-israéliens.

La police est alors intervenue, utilisant des matraques pour repousser les spectateurs. La plupart d’entre-eux ont ensuite été évacués, mais quelques dizaines de personnes sont restées dans les tribunes. Elles sont parties à la suite d’une fausse annonce par le speaker de l’annulation de la rencontre.
Les arbitres sont alors partis chercher les joueurs, mais les Israéliens ne sont pas revenus sur le terrain. Turk Telekom pourrait se voir attribuer la victoire par forfait.

Israël a lancé une offensive le 27 décembre dans la bande de Gaza contre le mouvement islamiste Hamas qui contrôle ce territoire depuis juin 2007 avec l’objectif déclaré de mettre fin aux tirs de roquettes palestiniennes sur le sud d’Israël. Cette offensive a coûté la vie à au moins 660 Palestiniens et fait plus de 2950 blessés depuis son lancement le 27 décembre, selon un dernier bilan des services d’urgence palestiniens.

Turquie : la colère du public entraîne l’annulation d’un match de l’Eurocoupe de basket entre une équipe de l’entité sioniste et une équipe turque

janvier 7, 2009

Le peuple Turc est très mécontent de ce qui se passe actuellement en Palestine. Il le fait savoir et pas seulement par des manifestations de rues mais, comme relaté dans l’article ci-dessous, en huant des basketteurs sionistes venus en Turquie disputer un match de l’Eurocoupe (Eh oui, l’entité sioniste fait partie de l’Europe, elle ne se trouve pas en Asie comme la Palestine).

Je suggère l’envoi d’avions frappés de l’étoile de David pour bombarder ce gymnase qui sert de sanctuaire aux terroristes de la branche turque du Hamas.

Malgré le rétablissement de « l’ordre » par la police, l’équipe du Sionistan a refusé de réintégrer le terrain. Ce refus a été considéré comme un cas de forfait et la victoire a été attribuée à l’équipe turque, ce qui a suscité la colère d’Eldad Akunis, le président du club sioniste qui a déclaré que :


« la décision était scandaleuse.

Après une épreuve aussi pénible, il était tout simplement impossible de jouer. Les joueurs n’étaient inquiets que de leur sécurité. Nous avons aussi reçu des instructions pour ne pas jouer par des membres de l’ambassade israélienne qui suivaient la situation. »

C’est donc l’ambassade qui a décidé.

Un match entre turcs et israéliens annulé


Sport.fr Mercredi 7 janvier 2009

Le match d’Eurocoupe de basket-ball entre les Turcs de Turk Telekom et les Israéliens de Bnei Hasharon a été annulé mardi, des spectateurs turcs ayant menacé les joueurs israéliens, obligeant la police à intervenir.

Les joueurs des deux équipes se sont présentés sur le parquet, mais les Israéliens ont rapidement regagné leur vestiaire alors que des spectateurs, dont certains agitaient des drapeaux palestiniens, leur jetaient des pièces de monnaie et des briquets et tentaient de rentrer sur le terrain.

"Israéliens assassins, quittez la Palestine", criaient les supporteurs. A l’extérieur, plusieurs centaines d’entre-eux qui n’avaient pu entrer dans la salle, reprenaient également des slogans anti-israéliens.

La police est alors intervenue, utilisant des matraques pour repousser les spectateurs. La plupart d’entre-eux ont ensuite été évacués, mais quelques dizaines de personnes sont restées dans les tribunes. Elles sont parties à la suite d’une fausse annonce par le speaker de l’annulation de la rencontre.
Les arbitres sont alors partis chercher les joueurs, mais les Israéliens ne sont pas revenus sur le terrain. Turk Telekom pourrait se voir attribuer la victoire par forfait.

Israël a lancé une offensive le 27 décembre dans la bande de Gaza contre le mouvement islamiste Hamas qui contrôle ce territoire depuis juin 2007 avec l’objectif déclaré de mettre fin aux tirs de roquettes palestiniennes sur le sud d’Israël. Cette offensive a coûté la vie à au moins 660 Palestiniens et fait plus de 2950 blessés depuis son lancement le 27 décembre, selon un dernier bilan des services d’urgence palestiniens.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 865 autres abonnés

%d bloggers like this: