Des enfants tracent des croix gammées sur le mur d’une synagogue d’une ville de banlieue.


Non, ça ne se passe pas à Vénissieux; pas à Sarcelles non plus.
Ca se passe à Petah Tikva, près de Tel Aviv. Et ça n’a rien à voir ni avec l’antisémitisme, ni avec le fascisme; ce n’est que du vandalisme lit-on dans le Yediot Aharonot:

Pendant une patrouille de routine dans la ville, la police arrête trois enfants de 11 ans qui dessinaient des svastikas et d’autres graffiti sur le mur d’une synagogue. Après interrogatoire, les enfants ont été relâchés. La police considère que l’incident est un simple acte de vandalisme et non un acte néo-nazi. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :