Une lettre d’Albert Einstein écrite peu de temps après le massacre de Deir Yacine

Il s’agit d’une lettre originale d’Albert Einstein donnant sa position sur le sionisme quelques heures après avoir appris le massacre commis parles sionistes à Deir Yacine en Palestine.

Einstein y exprime son refus d’être associé à ceux qu’il qualifie de criminels.
10 avril 1948,
à M. Shepard Rifkin, directeur exécutif des amis Américains des combattants pour l’indépendance d’Israël (une émanation du Lehi ou groupe Stern, NdT)
Cher monsieur,
Quand une véritable catastrophe finale s’abattra sur la Palestine, le premier responsable en sera le gouvernement britannique et les seconds responsables seront les organisations terroristes qui émanent de nos rangs.
Je ne veux voir personne associé avec ces gens égarés et criminels.
Sincèrement,
Albert Einstein
Document trouvé via Window into Palestine

5 Réponses to “Une lettre d’Albert Einstein écrite peu de temps après le massacre de Deir Yacine”

  1. Anonymous Says:

    une petite liste des souteneurs de l'entite raciste.http://www.senat.fr/grpami/ami_595.html

    J’aime

  2. Anonymous Says:

    et pour la route le wagon suivant.klashhttp://www.senat.fr/grpami/ami_595.html

    J’aime

  3. Anonymous Says:

    Bien entendu les grands hommes juifs n'étaient pas sionistes comme le sont les guignoles comme BHL ou Finkenkraut et d'autres qui s'éxitent et trouvent toujours des raisons de justifier la politique faschiste d'Israel .

    J’aime

  4. Anonymous Says:

    N'oubliez pas que Albert Einstein à plusieurs reprises etait pour le sionisme et aprés contre.Un homme qui à inventer la bombe atomique,n'est rien qu'un grand criminel à mes yeux

    J’aime

  5. Anonymous Says:

    Einstein (qui ne fut pas aussi génial qu'on nous la vendu), était contre Bégin, c'est vrai et il signa une pétition contre sa venue aux USAPar contre Ben Gourion qui avait un bon réseau de relations aux USA. aurait-il proposé à Einstein la seconde présidence d' Israël s'il était contre cet entité ?En effet en 1952, le premier ministre, David Ben Gourion écrit à Einstein pour lui demander de penser à devenir deuxième président d’Israël. David Ben Gourion voyait en Einstein la plus grande figure juive de sa génération. Il pensait aussi que cette nomination proclamerait au monde entier que la réussite culturelle et scientifique était à l’honneur dans l’agenda du nouvel Etat. Einstein écrivit en retour qu’il regrettait de refuser cette offre car il manquait de compétences pour cette charge. Il ajoutait cependant : « Ma relation au peuple juif est mon lien humain le plus fort même si je suis conscient de notre situation précaire dans les nations du monde ».D’autre part Einstein notait qu’il craignait le scénario dans lequel la Knesset prendrait des décisions opposées à sa conscience et qu’en tant que président il soit forcé de les accepter.Source : http://www.un-echo-israel.net/Exposition-sur-Albert-Einstein

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :