Le Vatican contre le sionisme

Vos journaux ne se bousculent pas pour parler du sujet que je vous propose; tout simplement parce que cette réunion au Saint-Siège ne portait pas sur le préservatif ou la contraception (on verra cependant demain s’ils sont plus diserts).
Les sionistes attendaient beaucoup du synode pour le Moyen-Orient qui vient de se réunir au Saint-Siège. Si le synode s’est effectivement inquiété du sort des Chrétiens au Moyen-Orient, les sionistes en sont cependant restés pour leurs frais comme on peut le voir avec cette réaction du rabbin David Rosen, directeur du département des Affaires interreligieuses du Comité juif international, pour qui ce synode, auquel il a participé en tant qu’invité, accueillait des « évêques radicalement hostiles à l’Etat hébreu ». En plus de ces évêques et du rabbin, on a noté aussi la présence d’un ayatollah Iranien et d’un Musulman sunnite venu du Liban.
En fait, non seulement rien de ce qu’espéraient les sionistes ne s’est produit au Vatican mais le synode a apporté une réponse théologique ferme d’opposition à la doctrine sioniste.
Excusez du peu, mais on peut lire en titre d’un article sur RFI que
Vous avez bien lu et je rappelle que RFI est l’acronyme pour Radio France Internationale (et non pour Radio fasciste Islamique comme vont vite tenter de vous en persuader les sionistes).
Le Vatican n’y va effectivement pas avec le dos de la cuiller et affirme qu’il 

«n’est pas permis de recourir à des positions bibliques et théologiques pour en faire un instrument pour justifier les injustices ».

Mgr Cyrille Salim Bustros, archevêque de Newton (USA) enfonce le clou:

« Pour nous, chrétiens, on ne peut plus parler de Terre promise au peuple juif », terme qui figure dans l’Ancien testament, car cette « promesse » a été « abolie par la présence du Christ ». Après la venue du Jésus, « nous parlons de Terre promise comme étant le royaume de Dieu », qui couvre la Terre entière, et est un « royaume de paix, d’amour, d’égalité (et) de justice », a-t-il expliqué.

Nous avons là un important pas supplémentaire dans une des directions que redoutent le plus les sionistes, c’est-à-dire la délégitimation de leur Etat usurpateur.
Mais vous verrez, les sionistes qui déjà prétendent mieux connaître le Coran que les Musulmans (le Coran disent-ils, légitime le sionisme!) vont arguer du fait qu’ils sont bien meilleurs spécialistes des Evangiles que les hiérarques catholiques eux-mêmes.

15 Réponses to “Le Vatican contre le sionisme”

  1. resistance.palestinienne Says:

    Assalam alaykoum warahmatoullahi wabarakaatouh,Nos journaux ont été plus prolixes sur le sujet puisque quasiment toute la presse traditionnelle et le Web font état ce matin des conclusions des travaux du synode qui vient de se terminer !Si nous observons qu’il y a en effet dans les déclarations des évêques une critique évidente et surement inhabituelle de la doctrine sioniste, nous n’avons pas pu nous empêcher de noter dès hier, que celle-ci est de notre point de vue nettement tempérée par une phrase que nous avons relevé dans l’article publié sur le site rfi.fr " Le Vatican tance Israël pour avoir détourné des écrits de la Bible " "Les participants au Synode se disent aussi conscients de la souffrance et de l’insécurité dans lesquelles vivent les Israéliens." On en revient toujours à cette pleurnicherie permanente et véritablement insupportable que la sécurité de l’entité sioniste serait menacée et que les Israéliens souffrent !… De qui se moque t-on lorsqu’on est encore capable en 2010 de faire de telles déclarations qui s’avèrent être un poison permanent instillé dans l’inconscient collectif des peuples ! Parce que dans le fond, si nous faisions un rapide sondage de ce que les gens on retenu de l’article de RFI ; nous pensons qu’il ressortirait en premier lieu que les Israéliens ont le droit de vivre en sécurité et qu’il est normal que la fin justifie les moyens pour qu’ils arrivent au résultat escompté par eux ! Or ce baratin diabolique ne saurait être audible une seconde de plus ! C’est pourquoi ce pas en avant fait par le synode n’a pour nous pas grande valeur puisque pour le faire, il a fallu en faire deux en arrière en même temps ! Cela nous rappelle la même technique utilisée par le juge Goldstone dans son rapport concernant le carnage de Gaza ; pour qualifier les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité commis lors de l’opération Plomb durci et leurs auteurs il lui a fallu écrire noir sur blanc que des factions palestiniennes résistantes étaient coupables des mêmes crimes. Vous avouerez qu’ayant été témoins presqu’en direct de l’enfer vécu par les Palestiniens lors de ces trois semaines apocalyptiques et après avoir lu les multiples témoignages des survivants ce type d’accusation laisse un goût d’une amertume sans nom dans la bouche ! Or nous ressentons la même amertume à la lecture de cette phrase qui selon nous est très loin d’être anodine ! Merci pour votre travail de recherche et d’analyse si précieux !

    J’aime

  2. Emy NONA Says:

    Chacun interprétant les textes prétendument sacrés à sa façon, ils ont tous tort, puisque, entre autres, Moïse n’a jamais existé et que Yeshoua bar Youssef n’était qu’un dénonciateur d’un judaïsme hypocrite.Effectivement si les Terriens se contentaient de révérer Dieu qui les a conçus, hors de toute religion, et, ce qui n'est pas évident quotidiennement, d’essayer de vivre un maximum de ces moments où faire le bien, alors qu’on est libre de faire le mal, est la plus agréable des jouissances on n’en serait pas là.

    J’aime

  3. apostat du rock Says:

    Mais ces «génies» sont spécialistes en tout , c’est bien connu .

    J’aime

  4. Anonymous Says:

    La réaction de cet évêque n'est pas étonnante. Elle s'inscrit dans la droite ligne de la réponse de Pie X à Théodore Herzl:"Vous n'avez pas reconnu Jésus, nous ne vous reconnaîtrons jamais." Mais cette déclaration est en opposition avec la position du pape Jean-Paul II. Il visita Jérusalem, alla au mur s'incliner et plaça entre les pierres sa supplication comme le font tous les pèlerins.Si cet évêque croit qu'ainsi les chrétiens vivront en paix dans les pays arabes, il se met le doigt dans l'oeil. On est toujours libre de croire au père Noêl.La majorité des Libanais vit en exil, il en est de même de nombreuses communautés chrétiennes. je pourrais détailler leur exil. En Algérie combien reste-t-il de chrétiens?

    J’aime

  5. Djazaïri Says:

    C'est exactement ce que j'avais prévu: toi, le Juif sioniste, tu sais mieux la religion chrétienne que les évêques catholiques réunis en synode! Et tu es plus soucieux du sort des Chrétiens que les évêques eux-mêmes. Tu vas donc militer pour que tes amis sionistes rendent aux Chrétiens Palestiniens tout ce qu'ils leur ont volé. N'est-ce-pas? (question purement rhétorique).

    J’aime

  6. Dom Says:

    "toi, le Juif sioniste, tu sais mieux la religion chrétienne que les évêques catholiques réunis en synode"HihiLogique sioniste : le prêtre exerçant en prison est forcément un criminel …

    J’aime

  7. Anonymous Says:

    Choukran Al Djazaïri, çà fait du bien les points sur les i de temps en temps. J'ai les mêmes frissons dans une cathédrale ou au chant du muezzin. Le sionisme est potentiellement mort et n'en finit pas de se décomposer…Smitou

    J’aime

  8. resistance.palestinienne Says:

    Assalam alaykoum warahmatoullahi wabarakaatouh, Nous vous envoyons le lien du texte intégral de l’intervention de Mgr Raboula Antoine Beylouni, archevêque libanais d’Antioche, au Synode des évêques pour le Moyen-Orient.Cela nous semble intéressant que vous puissiez le lire! URL: http://soutien-palestine.blogspot.com/2010/10/synode-des-eveques-pour-le-moyen-orient.html

    J’aime

  9. Anonymous Says:

    Il faut se méfier des déclarations de ce synode. Ainsi Vendredi l'évêque libanais Mgr Baylouni a affirmé que le Coran donne le droit au musulman de juger les chrétiens et de les tuer par le djihad. Il assure que les musulmans ne reconnaissent pas la liberté religieuse ni pour eux ni pour les autres.Ce dimanche le pape Benoit XVI a demandé aux dirigeants des pays musulmans de protéger la vie et les droits des minorités religieuses qui vivent dans leur pays.

    J’aime

  10. Anonymous Says:

    Djazaïri: non, je ne connais pas le christianisme mieux que les évêques. Je remarque simplement que ce synode était composé de représentants du Moyen-Orient. Je posais une simple question: où sont les chrétiens de la région, les libanis, les syriens, les irakiens et les assyro-chaldéens d'Iran? Je pense à mon ami décédé, Mgr Dachtou, l'archevêque des assyro-chaldéens de Rezaieh au nord de l'Iran.Le synode a également demadé que les minorités religieuse soient respectées. Est-ce le cas? Poser la question est y répondre.Combien reste-til de non musulmans en Algérie, en Tunisie, en Lybie, en Egypte( si on excepte les Coptes?

    J’aime

  11. Djazaïri Says:

    Eh oui, ce synode était composé de catholiques du Moyen Orient et non de sionistes chargé d'analyser la situation comme ça les arrange.Quant aux non musulmans en Algérie, vous savez parfaitement ce qu'il en est: c'étaient soit des colons qui ont préféré rejoindre leur mère patrie, soit des juifs qui ont préféré eux-aussi rejoindre la mère patrie.En vérité, quand vous pensez non musulman, vous pensez à juifs. Parce que les Chrétiens, vous vous en tapez en réalité. Et ce n'est pas un hasard si vous n'évoquez pas le Maroc qui a été vidé d'une bonne partie de ses juifs via le "retour" à Sion prôné par la propagande sioniste.

    J’aime

  12. Anonymous Says:

    Ce n'est pas le Vatican qui enfonce le clou mais certains évêques qui continuent la vieille tradition de l'antijudaïsme.leur lâcheté ne leur servira de rien, Le monde musulman sera christianleer comme il est judenleer.

    J’aime

  13. Djazaïri Says:

    Le synode a été convoqué par le Pape. Ca ne te plait pas mais c'est comme ça, c'est une réalité que tu nies en bon sioniste que tu es.Et ses conclusions rendues publiques ont nécessairement été approuvées par la papauté. Ca te gêne aussi, mais c'est encore une réalité que tu nies en bon sioniste que tu es.

    J’aime

  14. Anonymous Says:

    Eh bien les papes passent comme les régimes. Celui-ci diffère donc de Jean XXIII et de Jean-Paul II. Il serait si on vous suit du même genre que Pie XII, d'ailleurs n'a-t-il pas appartenu aux jeunesses hitlériennes autrefois?Mais peut-être y a-t-il une aute interprétation du silence du pape: l'impossibilité de désavouer un synode tenu sous son égide ou encore un pape préoccupé à juste titre de l'exode des chrétiens de tout le moyen-orient.

    J’aime

  15. Djazaïri Says:

    Pourquoi voulez-vous que le Pape désavoue une parole qui a été rendue officielle par sa volonté?Mais c'est vrai, vous sionistes aimeriez être consultés par les Catholiques au moment où ils choisissent un Pape. Votre culot est sans bornes.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :