Unité arabe et rejet du sectarisme à l’honneur place Tahrir

Aujourd'hui place Tahrir, les manifestants arboraient les drapeaux des nations arabes pendant une manifestation appelant à l'unité nationale après des attaques contre des églises égyptiennes

C’est clair, l’écrasante majorité des Egyptiens rejette les affrontements et la haine sectaires dont les Coptes sont les premières victimes..

On voit le drapeau algérien, bien entendu. Mais on voit surtout deux drapeaux bien mis en évidence: le drapeau égyptien, ça va de soi mais aussi le drapeau palestinien.

 Les dollars déversés par les Etats Unis pour le budget de l’armée égyptienne ne pourront sans doute pas contenir éternellement l’aspiration du peuple pour que l’Egypte s’implique résolument en faveur de la cause palestinienne.

Sans doute pas le genre de photo qui rassure à Tel Aviv.

Via This is Africa

2 Réponses to “Unité arabe et rejet du sectarisme à l’honneur place Tahrir”

  1. the truth life Says:

    Bonjour , je trouve vos article exellant continuer !!!!

    J’aime

  2. Nour Says:

    les dollars américains:
    Nidal il y a 1 heure
    Saudi Arabia Defies Mideast Upheaval – Glen Carey – Bloomberg
    ►http://www.bloomberg.com/news/2011-05-17/saudi-arabia-defies-mideast-upheaval.html

    Saudi Arabia is leading a counter-revolution against the sweeping political changes in the Middle East by using money, force and religion.

    As popular movements for democracy toppled leaders in Egypt and Tunisia and began threatening neighboring Bahrain and Yemen, Saudi Arabia’s Al Saud royal family strengthened control over the Arab world’s biggest economy. Once restrictive of the Muslim clerics, King Abdullah offered money and new censorship powers for their loyalty as he doled out 500 billion riyals ($130 billion) nationally in housing grants and other sweeteners.

    The Al Saud have “positioned themselves as the guardians of the status quo,” Christopher Davidson, author of “Power and Politics in the Persian Gulf Monarchies,” said in response to e-mailed questions. “We are seeing a resistance to genuine reform by using a mixture of carrots and sticks.”
    traduire avec Google
    Bloomberg publie (étonnamment ?) un très intéressant article de Glen Carey sur la contre-révolution menée par l’Arabie séoudite. À noter, au milieu de la répression pure et simple :

    – la participation des entreprises américaines, des banques et des agences de notation :

    In Riyadh yesterday, Finance Minister Ibrahim al-Assaf told 1,200 conference delegates, including officials from JPMorgan Chase & Co., Moody’s Investors Service and BNP Paribas SA, that the Saudi economy was on track for stronger growth.

    traduire avec Google
    – l’achat des religieux wahabites (avec des sommes totalement délirantes) :

    Political loyalties have their costs. Of the expenditure announced by Abdullah in February and March, $67 billion went to funds for housing, religious groups and the military, according to a royal decree issued by the king.

    […]

    Abdullah issued a royal decree banning media services from publishing anything that “violates” Islamic law, “harms the reputation” of clerics, and threatens internal security, the official Saudi Press Agency in Riyadh said on April 29.

    traduire avec Google
    Un article qui ne pousse pas le bouchon, d’où son intérêt : des faits simples et clairs, plutôt incontestables. Qui montre que l’intérêt du big bizness international (ou « occidental ») passe par la répression de la démocratie, l’agitation sectaire et par le fait de filer des dizaines de milliards aux pires fondamentalistes religieux de la planète.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :