Crimes de guerre en Libye et Cour Pénale Internationale

Le Black Stars News s’irrite du fait que le premier procureur de la Cour pénale Internationale s’interroge, alors qu’il est sur le départ ( !) sur la qualification de crime de guerre pour l’assassinat dont a été victime le dirigeant Libyen Mouammar Kadhafi.

Et le Black Star News d’énumérer un certain nombre de crimes de guerre qui ont été sans l’ombre d’un doute perpétrés par les rebelles avec l’aide de l’OTAN.

Des crimes presque indicibles dont sont complices ceux là même qui prétendent aujourd’hui qu’il faut venir en aide au peuple syrien qui est lui aussi victime de crimes contre l’humanité.

C’était le même discours pour justifier l’entrée en guerre contre la Libye et nous savons aujourd’hui qui a perpétré des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, les même qui se drapent dans les vertus de l’humanitarisme à Paris, Londres, Ottawa ou Washington.

Le Black Star News s’interroge sur la probité du premier procureur Luis Moreno Ocampo dont la légende voudrait que ce soit un ardent défenseur des droits de l’homme.

Pourtant, s’il semble avoir fait une carrière d’avocat tout à fait conforme à l’éthique de cette profession et s’il a joué un rôle très important dans les poursuites engagées contre les acteurs de la dictature, on doit quand même observer que sa carrière a commencé en Argentine au bureau du Procureur-Général à l’époque de cette même dictature argentine.

Et si son CV fait bien mention de ce passage, ce n’est par contre pas le cas de la notice biographique qui lui est consacrée sur le site de la Cour pénale Internationale.

Si les compétences juridiques d’Ocampo semblent incontestables, sa biographie fait plus penser à un sens de l’opportunisme qu’à un véritable engagement militant au service des droits de l’homme.

Une lecture sommaire des activités de la CPI nous apprend qu’elle devrait plutôt s’appeler Cour Pénale pour Juger les Africains et n’est donc qu’un instrument au service des politiques néocoloniales.

 

 A propos de l’assassinat de Kadhafi, de qui se moque Luis Moreno Ocampo de la cour pénale internationale?

Editorial, Black Star News (USA), 16 décembre 2011 traduit de l’anglais par Djazaïri

Professionnellement et moralement discrédité, le procureur sortant,  de la Cour Pénale Internationale (CPI) dit maintenant que le lynchage du dirigeant Libyen Mouammar Kadhafi «crée des suspicions » de crimes de guerre.

Ce Luis Moreno Ocampo, originaire d’Argentine, est vraiment sur une autre planète. Sa conduite, en ce qui concerne la Libye, a été si déplorable qu’il mériterait d’être interdit de séjour dans n’importe quel pays africain.

Quand les rebelles de l’OTAN ont lynché de présumés partisans de Kadhafi à Benghazi dès le mois de février, dont des travailleurs migrants venus d’autres pays africains, Ocampo n’a pas pipé mot alors même que les assassins avaient posté des images vidéo des atrocités sur YouTube, avec des foules en liesse ; quand les rebelles de l’OTAN ont décapité des travailleurs migrants venus d’autres pays africains, Ocampo n’a rien dit, ils était occupé à colporter ses histoires bidon et insensées de viols et de viagra sur CNN et dans le New York Times, des histoires dont il n’a plus jamais reparlé ; quand les rebelles de l’OTAN  ont nettoyé ethniquement Misrata de sa population libyenne noire, ainsi que l’avait rapporté le Wall Street Journal du 21 juin 2011, avec l’aide d’une armée baptisée «La brigade pour purger [la ville] des esclaves et des peaux noires», Ocampo n’a rien dit ; quand les rebelles de l’OTAN ont nettoyé ethniquement la ville de Tawergha de l’ensemble de ses 35 000 habitants Libyens noirs, incendiant leurs maisons et écrivant « nègres » et « esclaves » sur les murs des maisons détruites, ainsi que rapporté encore par le Wall Street Journal du 13 septembre 2011, Ocampo n’a rien dit ; quand les rebelles de l’OTAN ont, en s’inspirant des bombardements impitoyables 24/24 de l’OTAN, rasé la ville de Syrte en la bombardant de manière indiscriminée, avant d’exécuter des dizaines de prisonniers mains liées dans le dos, le soi-disant « procureur » n’a rien dit ; quand kadhafi lui-même a été traîné dans les rues, sodomisé et lynché, pas un mot d’Ocampo et, quand le journal britannique The Independent a parlé récemment des crimes de guerre perpétrés encore par le régime installé par l’OTAN en Libye, dont la détention de femmes et d’enfants noirs en tant que « ennemis de l’Etat ; » là encore Ocampo reste muer alors même qu’il se trouvait à Tripoli au moment de la publication du reportage.

Maintenant, au sujet de l’assassinat de Kadhafi, Ocampo qui cherche toujours à se faire de la publicité, dit aux journalistes ; «Nous avons soulevé ce problème aux autorités libyennes et elles préparent un plan pour avoir une stratégie globale pour enquêter sur ces crimes.»

En d’autres termes, le régime installé par l’OTAN en Libye, connu aussi sous le nom de Conseil National de Transition (CNT), ceux qui sont soupçonnés du crime vont, selon Ocampo, « enquêter sir ces crimes. » C’est un peu comme charger un Parrain d’enquêter sur les crimes commis par la Mafia.

L’Argentin Luis Moreno Ocampo ne respecte pas le droit international. Il a fait de la cour pénale internationale un instrument au service de Londres, Paris et Washington. Ces capitales disent à Ocampo qui il doit poursuivre et il obéit.

Ocampo a été autrefois été considéré comme un héros, un avocat militant, pour sa ténacité et sa poursuite inlassable de ceux qui avaient violé les droits de l’homme en Argentine, son pays natal. Cette réputation ne colle guère avec l’Ocampo de la cour pénale internationale.

Ocampo a-t-il change et est-il devenu une personne différente? A-t-il succombé devant l’hégémonie politique et les pressions des Etats Unis, de la France et de la Grande Bretagne ? Etait-il vraiment un militant de la justice en Argentine ou cette réputation est-elle un mythe ?

Cet été, Ocampo passera le relais à son adjointe, Fatou Bensouda, de Gambie. Espérons qu’elle n’a pas appris trop de choses de lui.

Un jour, une image plus précise et mieux informée d’Ocampo pourrait bien apparaître. Mais le Ocampo que nous connaissons ne demandera jamais d’enquête sur personne pour les crimes de guerre présumés en lien avec le lynchage de Kadhafi pu d’autres crimes commis par les rebelles de l’OTAN.

Si la vérité était dite, il devrait poursuivre l’ensemble des dirigeants du CNT pour les crimes commis à Benghazi, Misrata et Tawergha. Cela n’arrivera jamais. Pas à court terme en tout cas.

Alors qui Ocampo pense-t-il tromper?

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Crimes de guerre en Libye et Cour Pénale Internationale”

  1. Dakichia dans youtube et Mchouneche Elmatkaouek dans fb Says:
    http://youtu.be/De8Noy4gP7c http://youtu.be/PvYnVo9m8A4 http://youtu.be/xlMhEt2NUPk E mail à Monsieur le Président du Tribunal International de l’ONU situé à la Hague (Pays-Bas)P/S Luis Moreno-Ocampo du CPI. par Mchouneche Elmatkaouk, jeudi 8 septembre 2011, 16:41 Complaint against X for the murder of me 3ammar El Qaddafi in the Guide of the Libyan Arab Jamahiriya said his full name: Muamma par Mchouneche Elmatkaouk, mardi 1 novembre 2011, 10:22 Complaint against X for the murder of me 3ammar El Qaddafi in the Guide of the Libyan Arab Jamahiriya said his full name: This is my will, I, Muammar Bin Mohammed Bin Abdessalam Bin Humaïd Bin Aboumeniar Bin Al Fohsi Al Gaddafi Naïl, and his son el Mou3tassem son of Muammar al-Gaddafi…. E mail to Mr President of the UN International Tribunal in the Hague (Netherlands) P/S Luis Moreno-Ocampo of ICC. Sunday 32 October 2011 As a European citizen, I complained against the Alliance (NATO) Atlantic with dice initially was a party in the conflict in Libya alongside rebel coyly thus appointed, then that most of among them have been identified as members of the Al Qaeda movement originally led by Osama bin Laden. Thus NATO openly worked with notorious terrorists is a crime of war against international laws according to the laws of the United Nations Security Council. May 13, 2011: the bombing by aircraft of the Atlantic Alliance (NATO) (NATO) of a small building in Brega in Libya located in industrial zone, where it was brought before a group of Imams to recite the Koran in chorus as it is a tradition in some situations to seek peace in the Almighty God, they were massacred by missiles targeted and fired on them with precision by one or two aircraft of NATO’s warhave been marked so that these otaniens the sky attackers achieve them with this precision to exterminate them all at once some 11 men of religion. But one miraculously survived with traces of his multiple injuries with his broken leg. Video youtube as document is your Mr carried the Chairman of the TI of the Hague (Netherlands). April 30, 2011: the bombing of the school of Down in Tripoli in Libya Syndrome. Yet a video youtube will follow showing the result of this bombardment on this school. April 30, 2011: the bombing of a residence of Seif El Arab son of me 3ammar El Gaddafi met three or four missiles with precision by military aircraft of NATO in different angles, including one of the four missile across the roof of one of House stopped without having exploded. the result Seif El Arab Gaddafi, his wife and their three young children were thus massacred, murdered by the Atlantic Alliance. It is remembered that this building located in an exclusive residential area had no other function than to shelter a family as another neighbouring families. The fact of the have particularly referred to is the fact what was above tagged again by any officer working in the service of the NATO ground. Seif El Arab son of Gaddafi was a brilliant intellectual outside any political or military activity. Why the have particularly targeted and not certainly resulting collateral damage? Question has asked NATO which is executed. June 12, 2011: the bombing of the University of Tripoli in Libya, balance in part term building, while the balance of the victims, teachers, students, personal administrative has not currently established. Youtube videos and other documents and witnesses available on the Internet. July 22, 2011: Destruction of the system and the distribution pipes of drinking water for much of the inhabitants of the Libya. Youtube videos and other documents and evidence available on the Internet. July 23, 2011: bombardment by aircraft of the NATO staff in the plant and any manufacturing plant huge tubes led to the construction of the great artificial river of thousands of kilometres. Result 6 staff workers were killed and all plant put out to continue its vital for the country activity. Youtube videos and other documents and witnesses available on the internet. 8 August 2011: The bombing of the Hospital of Zliten by NATO war planes. Result, the building of the term hospital, dozens of killed patients in their beds of sick, wounded in the other bombings were completed even there or they survived. 50 people including many children and massacred. It is remembered that the bombing of a hospital according to international laws is a serious crime. Youtube videos and other documents and witnesses available in internet. 9 August 2011: the bombing of the Village of Majer aircraft of NATO’s war, result the murder of 85 people, 33 children and 32 women, including a compound of two twins who were expelled from the belly of their mother from the force of the explosion of bombs of fallen NATO on this agricultural farms family. and the rest in men, husbands, brothers, and grandfather. Videos youtube, documents and witnesses available in Internet. : message size 15544090 exceeds size limit And then Mr. the President of International Tribunal in the Hague (Netherlands) this persistence to bombard civilians systematically is not due to chance of collateral damage, it is a tactic to break the solidarity of the population to govern them legitimate. At Zliten in Tripoli to Majer in Bréga, Cirte, in Beni Walid; and the balance of all these massacred of all these invalids, of all the property destroyed, all broken lives is not yet established. NATO committed this genocide, we ask you to expressly take action, that the International Criminal Court of the International Tribunal of the United Nation decides the investigation in any emergency, and a priority before that certain traces of the crimes that the CNT attempts or is seeking a erase them. I complaint against Mr the Prime Minister David Cameron of having given the order to the commandos of the French SAS landing in Tripoli in the attack on 21-22 August 2011 and help terrorists of Benghazi directly participating in the massacres of civilians and loyalist to the Libyan power, which is contrary to resolution 1973 of the UN Security Councilas as such this act unilaterally decided by Mr D Cameron is a clear war crime. As evidence a number of these commandos dead of the British special superelitnogo, special air service Explorer of the resistant group premises, special team sabotage part of EMS 32 brigade of special forces engaged in the search and the Elimination of all resistance in Tripoli (Libya). The English prisoner leader of these special commandos SAS of 17 people according to his testimony essentially composed of anglo saxons with a mission to organise ambushes and roadblocks avoiding Government military forces and the police in the centre of Tripoli, promising for helping in this Arab rebels the sum of $ 300 per share each. This same Chief of the commando of the SAS stating that he and his commando were took FSU same ambushed by special units of the Libyan Government troops and that many of these SAS commandos were killed, several were injured, others were able to withdraw picking up their dead, but their leader was captured and the Libyan Government source indicates that as soon as conditions permits it prisoners will be handed over to the judge in the presence of international media. A military specialist, British military base near Pisa Peter Beynchi NATO has estimated that the evacuation of the British dead of these commandos in Tripoli the night of 21-22 August was well conducted. We also believe that NATO has indeed lied about the real reasons of its intervention in Libya, while more than 90 000 civilian were killed by bombing that NATO itself has done, including the majority of victims are civilians, while the other loyalist Government soldiers who were victims, NATO was not mandated a bombas they were not in activity against the civilian infrastructure of the country has been in large parties destroyed by these same bombing of NATO, similarly these NATO bombing have polluted the nature by radioactive uranium content in missiles as stabilizers or hardener for their clutch of impacts. 120 American missiles have been dice the opening of the intervention under the guise of this 1973 resolution of the Security Council on the Libya who in charge of NATO forces introduced a fly Zone above the Cyrenaica to deter the air force to bomb Benghazi, something they have never done as evidenced by the Russian satellite surveillance. We ask that the President of the the Hague International Tribunal refers to a special prosecutor because the credibility of Luis Moreno – Ocampo being started as the lies which both NATO that Mr the Prosecutor of the International Criminal Court are responsible for having orchestrated propaganda triggering fear among the Libyan population has that the CNT has custody Gaddafi Séif El Islan and Mohammed Kadhafithe night of 21 and 22 August during a few hours or were killed 13 000 people and over 50,000 injured by fighting English Apache and French Tiger helicopter flying along the arteries of the capital Tripoli. This later proved to be a real lie clearly indicates the complicity and connivance between the ICC and the CNT and NATO. Sir da International Court in the Hague (Netherlands) the Libya is not the Afghanistan or Iraq, the coalition of countries behind NATO will be held responsible for all crimes in Libya. As it is a matter of extreme seriousness and of extreme urgency, I address to the International Criminal Court the charges of genocide against the Libyan people and that proceedings be initiated without further delay. I put directly NATO which has continually act illegally outside the 1973 resolution of the Security Council of the United Nations in charge. Thus, pursuant laws enshrined in the Charter of the United Nations NATO has exceeded the statutory role to the Security Council of the United Nations, only empowered a declare war. NATO is is auto-attribué a role to decide the war against the Libya and has decide is this war is accomplished. Thus under the rules and the laws of the European Union, under the rules of the laws listed in the Charter of the United Nations, NATO, therefore, the countries of the Coalition who participated in the attack against the Libya, the other countries of the Arab Golf, and Mr. Luis Moreno-Ocampo, the Prosecutor General of the international du Tribunal international criminal court, the Hague, must answer for these crimes for which I would like at your disposal a multitude of documents videos youtube, various testimonies. With all our vigilance we expect your decisions to open this record of crimes against humanity for which the author is no doubt this Atlantic (NATO) Alliance (NATO), or and those who was to conceal behind called Group of Contacte for the Libya, with as files Barak Obama, Nicolas Sarkozy, David Cameron Sheikh Khalifa of Qatar etc. We want to ensure that our Email addressed to your honour are answered by receipts. In the meantime, please Mr President of the the Hague International Tribunal receive our respect. Suite: and conduct of the events and criminal acts by States standing behind this coalition of NATO and to be applied to divert systematically the objective defined by resolution 1973 on the Libya from the outset of the mission entrusted by the Council of Nations – United security, using it as a full party in the conflict created by some countries of the same coalition of this mission… The assassination of me 3ammar el Gaddafi and his son, as well as all persons who were all in the convoy which tried out of Cyrte besieged and bombarded. What I gene in this story, it is the match of the events as if they were programmed in advance. This 20102011 What I gene in this story, it is the match of the events as if they were programmed in advance. First surprise Hillary and this visit she said: the surprise visit to Tripoli of Hillary Clinton. Welcoming « the victory of the Libya » «  » « may also not only revealing them the exact location which was determined by means of eavesdropping »radio », just in the face in the same Bay of Cyrte, also perhaps the vehicle carrying the Libyan Nation Guide has been marked by satellite and also to give the green light to do » «  » « . »The surprise visit to Tripoli of Hillary Clinton. Welcoming « the victory of the Libya »…. the surprise visit to Tripoli of Hillary Clinton. Welcoming the victory of the Libya », » as US Secretary of State was held to ensure the new Libyan power as « the most important thing » was to « ensure that Gaddafi and his regime cannot disturb the new Libya », in circumstances suggesting that the new Libya could still count on Western support. « We hope that it will be captured or killed soon, so you will not have to be afraid of him and you can go ahead », she said, echoing the concerns expressed by the « first Minister » N ° 2 of the CNT gang. Madam Secretary of State of the United States of America and expressed what Hillary Clinton are not a flagrant violation of international law. Political violence and even terrorism sponsorship. Surrounded by characters of the Jihadist movement, she continues to openly target symbol of a Nation, the Guide of a people. Does it not violate so all international conventions. What if a any Minister of Foreign Affairs would be expressed thus. Many people who have it received and surrounding represent that themselves, the Libyan people them was not appointed to represent. The USA are required to respect the resolutions of the Security Council and to apply it. This kind of thoughtless act undermines the international standards and the international system. The US should be held accountable for their actions. « we call on all countries to join us in condemning this threat to international peace and security » is a dangerous escalation in the use of long time by the Government of the USA of the violence. « And we consider that an attempt to assassinate the Guide of a sovereign Nation constitutes a flagrant violation of international law » qualifiable « Act of war » against the Arabs http://youtu.be/2D0LEW6vGF8 Hillary Clinton we came, we said, and he died (me 3ammar El Qaddafi) araphrasant the Julius Caesar imperator at the end of the war of the Gauls (« Veni, Vedi, Vici » i.e.: « I came, I saw, I conquered »), the Secretary of State of the United States of America, Hillary Clinton said laughingly to CBS at the end of the war against the Libya: « We came, we saw, he died. » (« We came, we saw, he [Qaddafi] is dead! ») (») «  » « the first elements, suggest as a convoy of cars accompanying me 3ammar el Kadhafi decided to leave Cyrte under siege and the bombings cause more in more deadly by their chemical effects, white phosphorus missiles, bombs from the explosion absorbing any oxygen around stifling human beings living in the vicinity. » The convoy in question appears in all probability have been marked by an agent working for the NATO of the Interior of fair resistance, and as soon as the signal was given, there is Madame Hillary Clinton coming during his surprise visit to Tripoli announce the good news at no. 2 of the CNT to hold to the current and trigger time propaganda to make any scenario for his part describing the circumstances of the death of the Guide. A flood of comments prepared in advance were released instantly media Atlanticists to demonize Muammar el-Gaddafi and, so, to obscure the barbaric conditions of his death. the « first Minister » N ° 2 of the CNT gang. Mahmoud Jibril of the tribute of the Warfallah related to the Beni Walid, is concerned about the destruction in more that the other robbers who at this time see everything west of the Libya saved by their « allies » begins a whisper solutions planned according to the Zionist plans, share the Libya in small entities, such as a human body, head here, the stomach over there, arms more later Finally a sort of body dislocated. That he says this associated with Bernard Henri Levy in the Malay wood, this consultant opportunistic bisness in the technique of communication having learned to Shekh Hamed Qatar Davos language, so that has to other heads of State like him, currently ministrant this CNT, also a member of the Libyan Human Rights League, at the same time responsible chain columnist Qatarie El Jazzera which he uses to disseminate propaganda for the destruction of the structure political, social and cultural Libya, becoming thus undeniably original judge and party accusing the Government of Libya as a League, and collecting the results of these false accusations as the national transition Commission, and therefore provisional Government, leading to the establishment of a Government, his Government illegitimate in Libya, and diffusing continually other lies with this chain of Hamed Khalifa El Thani.to maintain the embers of the conspiracy of his provisional Government conspiring against a State of legitimate right of the Libyan people. The principal leaders of the Coalition welcomed the death of their enemy as marking the end of the « Unified guard » operation. In doing so, they implicitly admit that it was not intended to implement the resolution, 1973 of the Security Council, but to overthrow a political regime and kill the leader, while the assassination of a head of State is prohibited in law us and universally condemned. In addition, the lynching of Muammar el-Gaddafi shows the willingness of NATO to not to refer it to the International Criminal Court which would not longer have been able to sentence him for crimes against humanity that the Criminal Tribunal for the former Yugoslavia could not prove the guilt of Slobodan Milosevic despite two years of trial. In the torrent of mud spilled by media Atlanticists to dishonor his memory return loop of false accusations, which shows a contrario that these media have little authentic usable to loads. The Atlanticist media have not cited interference that I have condemned of the Libya in French political life, including the illegal funding of the presidential campaign of Nicolas Sarkozy and Ségolène Royal. The « Guide » had indeed allowed his brother-in-law Abdallah Senoussi to corrupt the two leading candidates in exchange for the promise of pardon him or to put pressure on French Justice to close the criminal case [3]. That said it still Mahmoud Jibril the current N ° 2 of the CNT: « there are more than a town in the hands of forces loyal to Muammar al-Gaddafi, Beni Walid, fell said. » This last bastions in the Libyan ex-Guide, fell into the hands of the new « Libyan power » A me 3ammar el Qaddafi leaves Sirte, where fighting has redoubled intensity. Orphaned city in the country. Yet, while the « total liberation » of the country promised by the new regime – which would mean the end of the mandate of NATO – has never been as close and that the Libyan dictator has disappeared since the residence of Bâb al-Aziziyah, in Tripoli, August 23, the number two of the national Council of transition (CNT) Libyan was the author of revelations for the less surprising. « I firmly believe that Gaddafi tries to return to power with the help of the tribes Tuareg in northern Niger, South of the Libya and South of the Algeria and Mali, » said Mahmoud Jibril, head of the provisional Executive, in an interview published Tuesday by the Pan-Arab Asharq al Awsat newspaper. « I think that he is really preparing to it », he insisted. According to Mahmoud Jibril, colonel Gaddafi has two options, either « destabilize the new regime in Libya, or proclaim a separatist State in the South, that he will appoint as he wants: the Tuareg, the South, the great African », continued the number two of the CNT. « I do not think that he can calm down before doing something, because revenge him live and he does not accept the defeat », nevertheless insisted Mahmoud Jibril on Muammar Gaddafi. « It will be impossible to destroy all new system in Libya. » According to the President of the Executive Board of the CNT, the ex-leader moves continuously between Libyan South, northern Niger and the Algeria and his entourage has recruited between 10,000 and 15,000 men of the region of Darfur (Sudan) and the Al-Rachayda – an important tribe of Sudan – to fight with him. The war of Libya is perhaps not (yet) complete. Appeal of the foot to NATO, to not allow only before the revolt of the Libyan people who little by little growing. Jibril was fear. These statements should not randomly, in the middle of the surprise visit to Tripoli of Hillary Clinton. Welcoming « the victory of the Libya », US Secretary of State was held to ensure the new Libyan power as « the most important thing » was to « ensure that Gaddafi and his regime cannot disturb the new Libya », in circumstances suggesting that the new Libya could still count on Western support. « We hope that it will be captured or killed soon, you will not have to be afraid of him and you will be able to move forward », she said, echoing the concerns expressed by the Libyan « Prime Minister ». These statements should not randomly, in the middle of the surprise visit to Tripoli of Hillary Clinton. Welcoming « the victory of the Libya », US Secretary of State was held to ensure the new Libyan power as « the most important thing » was to « ensure that Gaddafi and his regime cannot disturb the new Libya », in circumstances suggesting that the new Libya could still count on Western support. « We hope that it will be captured or killed soon, you will not have to be afraid of him and you will be able to move forward », she said, echoing the concerns expressed by the Libyan « Prime Minister ». According to the Agency Seven Days News, call to the popular uprising for the release of the Libya this Friday, October 14, 2011, the Group of the front for the salvation of Misurata, issued the following release: « For those who are not aware, there has been, in Libya, 3 events since the beginning of the conflict in the Libya after the speech of the guide Gaddafi. » The demonstrators walked the streets of Tripoli and Karzaz and the Medical Institute. the unarmed peaceful demonstrators was allowed by beatings of fires, heavy weapons fired by the rebels. There were more than 120 martyrs machine-gunned in the street, while they walked peacefully for six months, Misurata civilians were tortured and killed because of their support to the Green Libya. Their criminals then buried them in mass graves. The front for the salvation of Misurata, threat the rebels by telling them that in the event that the demonstrators would be attacked by the barbarian rebels, this time, the Salvation Front, of Misurata is going to be very violent and to defend When to you who read these lines, don’t forget to make your Dou3as so that each action to succeed, because the success comes to Allah swt If both is really me 3ammar El Qaddafi in question, may also be wary of this new generation of beings human, having cut the gateway which could link them to God through prayer, become monsters without account to make neither here, nor in the beyond in which they do not believe. Working with Lucifer directly. The « Guide », the Leader that they have been lynched as above. Immediately the head of the operations of the sky and the Earth: The French Minister of defence Gérard Longuet has revealed that a French-2000 Mirage « fired a warning » – video http://youtu.be/5HcOt-ObtpA showing the rest of the convoy of loyalists cars attempting to completely calcined besieged Cyrte output. The convoys that me 3Ammar outgoing of Cyrte has been methodically shelling without summations quite the opposite of what lies in the French Defence Minister. – – – as if French combat aircraft delivers warnings while they have massacred more than other aircraft combat of the other coalition partners in this crime, a bigger share of the 1/3 of the 90 000 Libyan dead and 600,000 wounded, and the destruction of an entire nation, infrastructure and nature polluted by radioactivity for centuries. To stop with regret this mission being diverted to the United Nations, of the Council of security United Nations, 1973, and the legal, prevented 1970 because it y had murder before judgment that Luis Moreno-Ocampo wanted to present to the international opinion to conceal the conspiracy organized by the américano-sioniste; -drawn so openly on a column of up to 80 vehicles trying to flee Sirte bombed with white phosphorus, and bombs which bouffent oxygen with nothing left to human beings beside killing to the crowded, this fact is not new for the French fighters during the 6 months of bombing. This Thursday, October 20, 2011 is an exception to the rule, in the beginning of the day. .. « The Libyan fighters said then made the rest on the ground as of course speaking, therefore, in turn, destroying all vehicles, and a vehicle where they acknowledged carrying Colonel Gaddafi, », he added. Mr Longuet then continued his remarks to journalists from AFP in Paris that the convoy «  » was prevented by tires of summonses to continue its movement, when he sought to flee to Syrte. « . »We holding a video Youtube amount the destruction of the convoy result of bombing air over an airplane or helicopter gunship, and not ground combat between loyalist and Renegade. « The convoys M4Ammar outgoing of Cyrte attacked by aircraft or helicopter gunship, in the first place, by the French as evidenced by Defence Minister Gerard Longuet in an attempt to conceal this fact to attack real by a kind of demand that does not stand up, and then the rebels NATO made the rest on the ground in full coordination with the sky. » [youtube https://www.youtube.com/watch?v=5HcOt-ObtpA.?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr&autohide=2&wmode=transparent&w=450&h=254] Further evidence of the crime against a head of a peaceful Nation attacked by 40 terrorist Governments, mandated by the United Nations by two resolutions they have knowingly emptied of their container to establish a neutral over the Cyrenaica and non-fly zone to be party in the conflict that this coalition has itself made. Thus using these two resolutions diverted to attack with all their modern means of destruction. the most surprising thing, not very long before the announcement of the convoy and the death of the alleged attack me 3ammar El Qaddafi, this same Gérard Longuet said that NATO operations were on the deck of ended in the hours that follow Now it is the turn of a renegade to speak: « Kadhafi was in a jeep, we opened fire on him. » He came out and tried to flee, NTC Veterans « opened fire again, he was holding a Kalashnikov (assault rifle) in one hand and one pistol in the other, Gaddafi »appeared on the left and right and asked what was going on. ». » Rebels opened fire again hitting him in the leg and shoulder. He died after that, « according to Leith, a rebel of NATO. » « The turn of Mahmoud Jibril to speak: when it was found, he was in good health, carrying a firearm, » Jibril said at a press conference in Tripoli. Gaddafi was transferred to a truck, to the point where he was shot in the right hand. « When the vehicle started beginning, shots were fired he was caught between the ». «  » « fighters of Gaddafi and the » revolutionaries « , and he was shot in the head, » according to Jibril. A different version, and the more vicious Mahmoud Jibril accusing the same loyalist forces of me 3ammar el Qaddafi of shooting their Leader to kill him. And as this tour of password password is played, to wash the hands, they have that a what between them « He was alive until the last moment, up to what happens in the hospital » in the city of Misurata. But according to Jibril, Gaddafi was shot in the head « in the crossfire » between his supporters and the new hunters of regime after his capture still repeating once:. «  » When it was found, he was in good health, carrying a firearm, « Jibril said at a press conference in Tripoli. » « Gaddafi was transferred to a truck, to the point where he was shot in the right hand. » Thus three versions diffué- The Atlanticist media have not cited interference that I have condemned of the Libya in French political life, including the illegal funding of the presidential campaign of Nicolas Sarkozy and Ségolène Royal. The « Guide » had indeed allowed his brother-in-law Abdallah Senoussi to corrupt the two leading candidates in exchange for the promise of pardon him or to put pressure on French Justice to close the criminal case [3]. The death of Muammar el-Gaddafi change anything at the international level. Important event was the fall of Tripoli, bombarded and conquered by the NATO – certainly the worst war crime of this century-, followed by the entrance of the tribe Misurata to control the capital. In the weeks before the battle of Tripoli, the overwhelming majority of Libyans participated Friday after Friday, anti-NATO, anti-CNT and pro-Gaddafi events. Now, their country is destroyed and they are governed by NATO and its stooges of the CNT. However, the death of the Guide will be a lasting traumatic effect on Libyan tribal society. By killing the leader, NATO destroyed the embodiment of the principle of authority. It will take years and a lot of violence until a new leader is recognized by all the tribes, or that the tribal system be replaced by another mode of social organization. In this sense, the death of Muammar el-Gaddafi opens an Iraqization or Somalization of the Libya period. E mail addressed a Mr the Attorney General of the Court criminal du Tribunal International United Nations. Here is the account with which we consider our complaint against X Even the sending of an Email is refused by barely hidden means. : message size 15544090 exceeds size limit 6291456 of server mx1 .icc – cpi .int [213.208.214.216] Received: from filter.sfr.fr (localhost [127.0.0.1]) by msfrf2421.sfr.fr (SMTP Server) with ESMTP id 791247000086 for ; SAT, 29 Oct 2011 01: 23: 57 + 0200 (CEST) Received: from Dakichia (94.213.19.93.rev.sfr.net [93.19.213.94]) by msfrf2421.sfr.fr (SMTP Server) with SMTP id BECED7000F67 for ; SAT, 29 Oct 2011 01: 19: 24 + 0200 (CEST) X-SFR-UUID: 20111028231924781.BECED7000F67@msfrf2421.sfr.fr Message-ID: To: Subject: Documents showing the winding-up of me 3ammar El Qaddafi this famous day of October 20, 2011, at the exit of Cyrte in Libya Date: Sat, 29 Oct 2011 01: 17: 41 + 0200 MIME-Version: 1.0 Content-Type: multipart/mixed; boundary = « -= _NextPart_000_0007_01CC95D8. 8DCBCCC0 » X-Priority: 3 En tant que citoyen européen, je porte plainte contre l’Alliance Atlantique (l’OTAN) ayant dés le départ était partie dans le conflit en Libye aux cotés des rebelles pudiquement ainsi nommés, alors que la plupart d’entres eux ont été identifiés comme membres de la mouvance d’Al Qaïda dirigée initialement par Oussama Ben Laden. Ainsi l’OTAN ayant ouvertement travaillé avec des terroristes notoires est selon les lois du Conseil de Sécurité de l’ONU un crime de guerre contre les lois internationales. Le 13 Mai 2011 : Le bombardement par les avion de l’Alliance Atlantique (NATO) (OTAN) d’une petite bâtisse à Brega en Libye située en pleine zone industrielle , où c’étaient rassemblé auparavant un groupe d’Imams afin de réciter le Coran en chœur comme il est de tradition dans certaines situations pour demander la paix au Dieu tout puissant, Ils furent massacrés par des missiles visés et tirés sur eux avec précision par un ou deux avions de guerre de l’OTAN, ont-ils été balisés pour que ces attaquants du ciel otaniens aient pu les atteindre avec cette précision pour les exterminer tous en une seule fois au nombre de 11 hommes de religion. Sauf un seul par miracle a survécu portant les traces des ses blessures multiples avec sa jambe cassée. Une Vidéo youtube comme document est à votre porté Mr le Président du TI de la Hague (Pays-Bas). Le 30 Avril 2011: Le bombardement de l’Ecole du Syndrome de Down à Tripoli en Libye. Encore un document vidéo youtube suivra montrant le résultat de ce bombardement sur cet Ecole. Le 30 Avril 2011: Le bombardement d’une résidence de Seif El Arabe fils de M’3ammar El Kadhafi atteinte de trois ou quatre missiles tirés avec précision par des avions de guerre de l’OTAN en différents angles, dont un missile parmi les quatre traversant le toit d’une des chambre s’immobilisa sans avoir explosé. le résultat Seif El Arab Kadhafi, sa femme et leurs trois très jeunes enfants furent ainsi massacrés, assassinés par l’Alliance Atlantique. Il faut rappeler que cette bâtisse située dans une zone exclusivement résidentielle n’avait aucune autre fonction que d’abriter une famille comme les autre familles voisines. Le fait de l’avoir particulièrement visée vient du fait quelle a été cette fois-ci balisée par un quelconque agent travaillant au service de l’OTAN au sol. Seif El Arab fils de Kadhafi fut un brillant intellectuel en dehors de toute activité politique ou militaire. Pourquoi l’avoir visé particulièrement et pas certainement résultant de dégâts collatéraux? Question a poser à ceux de l’Otan qui l’on exécuté. Le 12 Juin 2011: Le bombardement de l’Université de Tripoli en Libye, bilan bâtiment en partie éventré, tandis que le bilan des victimes , professeurs, étudiants, personnelles administratifs n’a pas jusqu’à l’heure actuelle établi . Vidéos Youtube et autres documents et témoins à votre disposition sur Internet. Le 22 Juillet 2011 : Destruction du système et des conduites de distribution d’eau potable pour une grande partie des habitants de la Libye. Vidéos Youtube et autres documents et témoignages à votre disposition sur Internet. Le 23 Juillet 2011 : Le bombardement par les avions de l’Otan du personnel dans l’usine et de toute l’usine de fabrication des énormes tubes conduites pour la construction du grand fleuve artificiel de milliers de kilomètres . Résultat 6 ouvriers du personnel furent tués et la totalité de l’usine mise hors d’état de pouvoir continuer son activité vitale pour le pays. Vidéos Youtube et autres documents et témoins à votre disposition sur internet. Le 8 Aout 2011: Le bombardement de l’hôpital de Zliten par les avions de guerre de l’OTAN. Résultat, le bâtiment de l’hôpital éventré, des dizaines de malades tués dans leurs lits de malade, des blessés des autres bombardements furent achevés même là ou ils survécurent. 50 personnes dont beaucoup d’enfants furent ainsi massacrés. Il faut rappeler que selon les lois internationales le bombardement d’hôpital est un crime grave. Vidéos Youtube et autres documents et témoins à votre disposition dans internet. le 9 Aout 2011 : Le bombardement du Village de Majer par les avions de guerre de l’OTAN, résultat l’assassinat de 85 personnes , 33 enfants et 32 femmes dont une enceinte de deux jumeaux qui furent expulsés du ventre de leur mère du à la force de l’explosion des bombes de l’OTAN tombées sur cette fermes agricole familiale. et le reste en hommes, maris, frères, et grand-père. Vidéos youtube , documents et témoins à votre disposition dans Internet. Et puis Monsieur le Président du Tribunal International de la Hague (Pays-Bas) cette persistance d’aller bombarder des populations civiles systématiquement n’est pas le fait de hasard de dégâts collatéraux, c’est une tactique pour briser la solidarité de ces population à leur gouvernent légitime. A Zliten, à Tripoli à Majer à Bréga, à Cirte, à Beni Walid; et le bilan de tous ces massacrés, de tous ces estropiés , de tous les biens détruits, de toutes les vies brisées n’est pas encore établi. L’Otan ayant commis ce génocide, nous vous demandons expressément de prendre des mesures , que la Cour Pénale Internationale dépendant de ce Tribunal International des Nation Unies décide de l’Enquête en toute urgence, et en toute priorité, avant que certaines traces des crimes commis que ce CNT ne tente ou ne cherche a les effacer. Je porte plainte contre Monsieur le Premier Ministre David Cameron d’avoir donné l’ordre aux commandos des SAS anglais de débarquer à Tripoli lors de l’attaque du 21 au 22 Aout 2011 et d’aider les terroristes de Benghazi directement en participant aux massacres des civiles et des loyalistes au pouvoir libyen, ce qui est contraire à la Résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l’Onu, en tant que tel cet acte unilatéralement décidé par Mr D Cameron est un crime de guerre manifeste. Comme preuve un certain nombre de ces commandos morts de la British spécial superelitnogo, spécial air service explorateur du groupe de résistant locaux, spécial sabotage équipe qui fait partie de la 32 eme brigade des forces spéciales engagée dans le ratissage et l’élimination de toute résistance dans Tripoli (Libye). Le détenu anglais chef de ces commandos spéciaux SAS de 17 personnes selon son témoignage essentiellement composé d’anglo saxons ayant pour mission d’organiser des embuscades et des barrages routiers évitant les forces militaires gouvernementales et la police au centre de Tripoli, promettant pour les rebelles arabes aidant en cela la somme de 300 dollars par action à chacun . Ce même chef du commando de la SAS déclarant que lui et son commando ont étaient pris eus mêmes en embuscade par les unités spéciales des troupes gouvernementales libyennes et que plusieurs des ces commandos SAS ont été tués, plusieurs furent blessés, les autres purent se retirer en ramassant leurs morts, mais leur chef fut capturé et la source gouvernementale libyenne indique que dès que les conditions le permette les prisonniers seront remis au juge en présence des médias internationales. Un militaire britannique depuis la base militaire de l’Otan près de Pise Peter Beynchi, spécialiste a estimé que l’évacuation des morts britanniques de ces commandos à Tripoli la nuit du 21-22 Aout a été bien réalisée. Nous avons également la conviction que l’OTAN a bel et bien menti sur les véritables motifs de son intervention en Libye, alors que plus de 90 000 civiles furent tués par les bombardements que l’Otan lui même a effectué, dont la majorité parmi les victimes sont des civiles, bien que les autres militaires loyalistes du gouvernement qui furent victimes, l’Otan n’était pas mandaté a les bombarder, tant qu’ils n’étaient pas en activité ouverte contre les civiles, que l’infrastructure du pays a été en grande partis détruite par ces mêmes bombardement de l’Otan, pareillement ces bombardements de l’Otan ont pollués la nature par de l’uranium radioactif contenu dans les missiles en tant que stabilisateurs ou durcisseur pour leurs pontes d’impactes. 120 missiles américains ont été dés l’ouverture de l’intervention sous couvert de cette Résolution 1973 du Conseil de Sécurité sur la Libye qui chargeait les forces de l’OTAN a instauré une Zone d’exclusion aérienne au dessus de la Cyrénaïque pour dissuader les forces aériennes de bombarder Benghazi, chose qu’ils n’ont jamais effectué comme l’atteste la surveillance satellitaire Russe. Nous demandons que le Président du Tribunal International de la Hague désigne un procureur spécial car la crédibilité de Luis Moréno –Ocampo étant entamé étant donné les mensonges dont aussi bien l’OTAN que Mr le Procureur de la Cour Pénale Internationale sont responsable ayant orchestré la propagande déclenchant la peur parmi la population libyenne a savoir que le CNT a sous sa garde Kadhafi Séif El Islan ainsi que Mohammed Kadhafi, la même nuit du 21 et 22 Aout durant les quelques heures ou furent tués 13 000 personnes et plus de 50 000 blessés par des hélicoptères de combats Apache anglais et tigre français survolant le long des artères de la capitale Tripoli. Cela par la suite s’est avéré un véritable mensonge indiquant clairement la complicité et la connivence entre le CPI et le CNT et l’OTAN. Monsieur le Président da la Cour internationale de la Hague (Pays-Bas) La Libye n’est ni l’Afghanistan ni l’Iraq , la coalition des Pays derrière l’OTAN seront tenu responsable de tous les crimes en Libye. Comme il s’agit d’une question d’une extrême gravité et d’une extrême urgence, j’adresse à la Cour Pénale International ces accusations de génocides contre le peuple libyen et qu’une procédure soit ouverte sans plus tarder. Je mets directement l’OTAN qui a agir continuellement illégalement en dehors de la Résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l’ONU en accusation. Ainsi et en vertu des lois inscrites dans la Charte des Nations Unies l’OTAN a outrepassé le rôle législatif incombant au Conseil de Sécurité de l’Onu, seul habilité a déclarer la guerre. L’Otan s’est auto-attribué un rôle de décider de la guerre contre la Libye et a décider quand est-ce que cette guerre est accomplie. Ainsi en vertu des règles et des lois de l’Union Européenne, en vertu des règles des lois inscrites dans la charte des Nations Unies, L’OTAN donc les pays de la Coalition ayant participé à cette agression contre la Libye, les autres pays du Golf arabe , ainsi que Monsieur Luis Moreno-Ocampo, le Procureur Général de la Cour Pénale Internationale du Tribunal Internationale, de la Hague, doivent répondre pour ces crimes pour lesquelles je tiens à votre disposition une multitude de documents vidéos youtube, de témoignages divers. Avec toute notre vigilance nous attendons vos décisions d’ouvrir ce dossier de crimes contre l’humanité dont l’auteur est sans aucun doute Cette Alliance Atlantique (l’OTAN) ou (le NATO) et ceux qui s’y dissimulent derrière appelés Groupe de Contacte pour la Libye, avec comme Chefs de files Barak Obama, Nicolas Sarkozy, David Cameron Sheikh Khalifa de Qatar etc. Nous tenons à ce que nos Email adressés à votre honneur soient répondus par des accusés de réception. En attendant , veuillez Monsieur le Président du Tribunal International de la Hague recevoir notre respect . ook.com/notes/sandra-barr/charging-nato-with-war-crimes/10150299952068781 En tant que citoyen suédois, je porte plainte contre l’Alliance Atlantique (l’OTAN) ayant dés le départ était partie dans le conflit en Libye aux cotés des rebelles pudiquement ainsi nommés, alors que la plupart d’entres eux ont été identifiés comme membres de la mouvance d’Al Qaïda dirigée initialement par Oussama Ben Laden. Ainsi l’OTAN ayant ouvertement travaillé avec des terroristes notoires est selon les lois du Conseil de Sécurité de l’ONU un crime de guerre contre les lois internationales. Je porte plainte contre Monsieur le Premier Ministre David Cameron d’avoir donné l’ordre aux commandos des SAS anglais de débarquer à Tripoli lors de l’attaque du 21 au 22 Aout 2011 et d’aider les terroristes de Benghazi directement en pahttp://www.facebrticipant aux massacres des civiles et des loyalistes au pouvoir libyen, ce qui est contraire à la Résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l’Onu, en tant que tel cet acte unilatéralement décidé par Mr D Cameron est un crime de guerre manifeste. Comme preuve un certain nombre de ces commandos morts de la British spécial superelitnogo, spécial air service explorateur du groupe de résistant locaux, spécial sabotage équipe qui fait partie de la 32 eme brigade des forces spéciales engagée dans le ratissage et l’élimination de toute résistance dans Tripoli (Libye). Le détenu anglais chef de ces commandos spéciaux SAS de 17 personnes selon son témoignage essentiellement composé d’anglo saxons ayant pour mission d’organiser des embuscades et des barrages routiers évitant les forces militaires gouvernementales et la police au centre de Tripoli, promettant pour les rebelles arabes aidant en cela la somme de 300 dollars par action à chacun . Ce même chef du commando de la SAS déclarant que lui et son commando ont étaient pris eus mêmes en embuscade par les unités spéciales des troupes gouvernementales libyennes et que plusieurs des ces commandos SAS ont été tués, plusieurs furent blessés, les autres purent se retirer en ramassant leurs morts, mais leur chef fut capturé et la source gouvernementale libyenne indique que dès que les conditions le permette les prisonniers seront remis au juge en présence des médias internationales. Un militaire britanique depuis la base militaire de l’Otan près de Pise Peter Beynchi, spécialiste a estimé que l’évacuation des morts britanniques de ces commandos à Tripoli la nuit du 21-22 Aout a été bien réalisée. Nous avons également la conviction que l’OTAN a bel et bien menti sur les véritables motifs de son intervention en Libye, alors que plus de 90 000 civiles furent tués par les bombardements que l’Otan lui même a effectué, dont la majorité parmi les victimes sont des civiles, bien que les autres militaires loyalistes du gouvernement qui furent victimes, l’Otan n’était pas mandaté a les bombarder, tant qu’ils n’étaient pas en activité ouverte contre les civiles, que l’infrastructure du pays a été en grande partis détruite par ces mêmes bombardement de l’Otan, pareillement ces bombardements de l’Otan ont pollués la nature par de l’uranium radio-actif contenu dans les missiles en tant que stabilisateurs ou durcisseur pour leurs pontes d’impactes. 120 missiles américains ont été dés l’ouverture de l’intervention sous couvert de cette Résolution 1973 du Conseil de Sécurité sur la Libye qui chargeait les forces de l’OTAN a instauré une Zone d’exclusion aérienne au dessus de la Cyrénaïque pour dissuader les forces aériennes de bombarder Benghazi, chose qu’ils n’ont jamais effectué comme l’atteste la surveillance satellitaire Russe. Nous demandons que le Président du Tribunal International de la Hage désigne un procureur spécial car la crédibilité de Luis Moréno –Ocampo étant entamé étant donné les mensonges dont aussi bien l’OTAN que Mr le Procureur de la Cour Pénale Internationale sont responsable ayant orchestré la propagande déclenchant la peur parmi la population libyenne a savoir que le CNT a sous sa garde Kadhafi Séif El Islan ainsi que Mohammed Kadhafi, la même nuit du 21 et 22 Aout durant les quelques heures ou furent tués 13 000 personnes et plus de 50 000 blessés par des hélicoptères de combats Apache anglais et tigre français survolant le long des artères de la capitale Tripoli. Cela par la suite s’est avéré un véritable mensonge indiquant clairement la complicité et la connivence entre le CPI et le CNT et l’OTAN. Monsieur le Président da la Cour internationale de la Hage (Pays-Bas) La Libye n’est ni l’Afghanistan ni l’Iraq , la coalition des Pays derrière l’OTAN seront tenu responsable de tous les crimes en Libye. Comme il s’agit d’une question d’une extrême gravité et d’une extrême urgence, j’adresse à la Cour Pénale International ces accusations de génocides contre le peuple libyen et qu’une procédure soit ouverte sans plus tarder. Je mets directement l’OTAN qui a agir continuellement illégalement en dehors de la Résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l’ONU en accusation. Ainsi et en vertu des lois inscrites dans la Charte des Nations Unies l’OTAN a outrepassé le rôle législatif incombant au Conseil de Sécurité de l’Onu, seul habilité a déclarer la guerre. L’Otan s’est auto-attribué un rôle de décider de la guerre contre la Libye et a décider quand est-ce que cette guerre est accomplie. Ainsi en vertu des règles et des lois de l’Union Européenne, en vertu des règles des des lois inscrites dans la charte des Nations Unies, L’OTAN donc les pays de la Coalition ayant participé à cette agression contre la Libye, les autres pays du Golf arabe , ainsi que Monsieur Luis Moreno-Ocampo, le Procureur Général de la Cour Pénale Internationale du Tribunale Internationale, de la Hague, doivent répondre pour ces crimes pour lesquelles je tiens à votre disposition une multitude de documents vidéos youtube, de témoignages divers. Une critique a diffuser et a adresser directement à Amnistie Internationale, sous forne Email. A traduire également. par Mchouneche Elmatkaouk, mardi 13 septembre 2011, 19:59 Amnistie Internationale un organe en définitif au service de l’Etat Profond des usa , un cache sexe des crimes contre l’Humanité contre le peuple libyen. par Abdelmalek Kadri, mardi 13 septembre 2011, 19:17 Votre article a été créé. Jeunes libyens publient la vérité sur la guerre en Libye : les ex-rebelles ont commis des crimes, selon Amnistie Publié le lundi 12 septembre 2011 par la Presse Canadienne Des rebelles libyens ayant contribué à renverser l’ancien homme fort de la Libye, Mouammar Kadhafi, ont commis des meurtres arbitraires et pratiqué la torture, affirme Amnistie internationale dans un rapport devant être publié mardi. Amnistie international hésite- t-elle a appeler les choses par leur nom? Ceux ne sont pas les rebelles libyens, mais de renégats divers de différentes origines , une sorte de criquets nuisibles et migrateurs, qui ont été utilisé. La seule partie contre le Gouvernement libyen, c’est seulement cette coalition de pays derrière l’Otan qui était déjà coalisée en secret depuis de longues années, depuis de longs mois contre la révolution du Fateh, contre cette démocratie directe exercée par les tributs qui empêchait réellement l’e pillage et l’accumulation primitive du capital de la périphérie vers le centre. Il fallait coute que coute de se débarrasser de M’3ammar El Kadhafi initiateur de ce mode de production qui bénéficie totalement à son peuple que partager les ressources entre quelques « Golden Boys » imposés ,comme ceux dans les pays du Golf Arabe, et l’Impérialisme. Donc avec ou sans ces « Rebelles » l’Etat profond des USA avait déjà le dossier libyen sur la table du Pentagone dont l’américain d’origine libyenne Khalifat Hifter était chargé particulièrement. Dans ces conditions ceux ne sont que des caches sex charger de détruire le pays pour permettre aux entreprises occidentales de décrocher des contractes de reconstruction, et de tuer le plus possible de gens, et d’estropier et de rendre invalide le plus possible, et de polluer le pays de radio activité afin d’y installer pour des siècles une source engendrant des pathologies cancéreuses. Le document de plus de 100 pages, rédigé après trois mois d’enquête en Libye, n’associe pas les crimes perpétrés par les pro-Kadhafi à ceux des anciens rebelles, qui contrôlent désormais Tripoli. Les forces de Kadhafi ont conduit des crimes plus graves, la liste en est plus longue et ils pourraient s’élever au registre des crimes contre l’humanité, souligne-t-on dans le rapport. C’est un postulat qui nous indique qu’Amnistie internationale travaille de pair avec les Mr luis Morene-Ocampo, Procureur Général de la Cour Pénale Internationale de la Hage (Pays-Bas) Ce qu’Amnestie International évite d’aller à Gaza et de faire le bilan des bombardements au phosphore blanc, de l’Entité Sioniste portant le nom d’Israël brulant vivant des dizaines de centaines d’enfants, de mamans, de vieillards, enfin d’une population palestinienne clôturée par des barbelés. Revenant à la Libye, lorsque durant des décennies l’autorité libyenne combattait de véritables terroristes dont la plupart faisaient la navette entre l’Afghanistan tuant les soldats américains, français, canadiens anglais, polonais et autres, et revenaient faire de même dans ce triangle Tobrok, Denan, Benghazi contre les fonctionnaires de sécurité de la région et que le gouvernement central agissait comme il est en droit de le faire de la même façon que les Gouvernements français, espagnole,contre les basques, le gouvernent anglais contre l’IRA, ces gouvernants n’ont jamais intéressé AMNISTIE INTERNATIONALE composée d’un ramassis d’hommes fondamentalement sionistes et qui ne voient que sous une certaine optique qui convient à l’impérialisme. Combattre un terroriste en Libye du temps avant ces troubles devient un crime contre l’humanité, mais au contraire combattre le terrorisme aux USA, en France, en Grande Bretagne, devient un acte tout à fait légal. Amnistie internationale soutient toutefois que les crimes des ex-insurgés n’étaient pas non plus anodins. Amnestie Internalionale ferme les yeux, que pendant que l’autorité centrale libyenne expulsée par les insurgés en armes, encadrés par des agents de la DGSN, de la CIA, des SAS, des Qataris et beaucoup d’autres, ces jihadistes à l’intérieur de la Cyrénaïque organisaient une véritables terreur, par des génocides de noirs immigrés agglutinés à Benghazi cherchant une possibilité d’embarquement clandestine vers l’Europe -Benghazi étant le point le plus proche du continuant Africain de l’Europe la raison pour laquelle des africains noirs de Tchad, d’Ethiopie, de Mali, du Niger attendaient là, survivaient là par des travaux d’esclavages organisés par la criminalité benghazite que le gouvernent central combattait en accord avec l’Italie qui se plaignait de trop d’immigration sur son sol. Les chefs criminels ayant été arrêtés , les petits vivotés ça et là jusqu’au moment des troubles du début de l’année 2011 pour s’armer, aller délivrer leurs chefs emprisonnés pour s’allier avec les extrémistes jihadistes el qaïda faire un front commun temporaire, organiser des pogromes contre ces noirs aussitôt accusés de mercenaires pour faire la un des journaux et surtout d’El jazzira, accablant avec ces éléments qu’ils ont eux-même commis en les attribuant au « régime  » comme ils aiment le dire. Bien que ces crimes aient été commis à une plus petite échelle, les anciens rebelles auraient posé des gestes qui relèvent de la violation des droits humains, voire de crimes de guerre. Les opposants au régime ont ainsi tué « de façon illégitime » plus d’une dizaine de pro-Kadhafi et des responsables de la sécurité entre les mois d’avril et juillet, selon Amnistie internationale. Peu après la prise de contrôle de l’Est libyen par les insurgés, des groupes de partisans des rebelles « ont tué par balle, pendu ou lynché » des dizaines de soldats capturés et des individus soupçonnés d’être des mercenaires à la solde du colonel Kadhafi. Ces propos dans le rapport d’Amnestie Internationale sentent le langage copié collé de Mustapha Abdeljalil et les autres menteurs, traitres à leur pays ayant été durant quatre années une sorte de Ministre de la Justice qui a été combien de fois modéré par M’3ammar el Kadhafi lui reprochant d’être trop extrémiste pour des peines de mots à l’encontre de libyens sans leur accorder des circonstances atténuantes, l’exemple des infirmières bulgares qui ne doivent leurs grâce que grâce à l’humanisme de M’3ammar el Kadhafi . Le rapport fait également mention de montée de racisme et de xénophobie dans les deux camps, augmentant du même coup les attaques, les vols et les agressions visant les Africains sud-sahariens par des civils libyens Ce n’est pas une monté de racisme, c’est carrément la chasse à l’homme et l’organisation de pogromes contre les noirs. Amnistie se doit de faire que les Nations-Unies décide le plus rapidement possible d’ordonner une enquêtes internationale faite par un armées de médecins légistes pur aller retrouver les charniers cachés ou dans le fond de mer attenant aux cotes de la Cyrénaïque et retenir les témoignages qui affirme cela, des milliers de vidéo youtube, fb, et autre enregistrement doivent être analysées expertisées et versées dans le dossier avant qu’Amnistie Internationale ne soit entaché dans sa partialité. Les gens de part le monde se doivent de demander des comptes à Amnistie Internationale qui dans ce cas libyen a peur de dénoncer les bombardements de l’OTAN systématiques sur des civiles , des hôpitaux des zones urbaines massacrant 90 000 morts et plus de 600 000 milles blessés physiquement mentalement , invalidités. Sur ce gros crime caché par le leitmotiv ‘Portion des Civiles » Amnistie Internationale n’en dit mot. c’est bien que cette Amnistie Internationale se range dans le Camp du Vainqueur même lorsqu’il est criminel contre sa victime. Tu peux aller te faire foutre espèce de sale AMNISTIE INTERNATIONALE SIONISTE. Pas de mercenaires africains Le directeur du bureau des institutions européennes à Amnistie internationale, Nicolas Beger, a précisé lundi que la rumeur voulant que Kadhafi ait engagé des Africains noirs comme mercenaires était fausse. Par contre les qataris au sol, les émiraties au sol, les sas au sol, la cia au sol, les afghans au sol, les jordaniens au sol les tunisiens au sol, les égyptiens au sol, les argentins au sol, les danois au sol, les irlandais au sol, les istaéliens au sol, et toute cette Cyrielle de mercenaires, d’agents d’Etats engagés au ciel a bombarder la tripolitaine et le faizan, toute cette horde n’est pas dans la conception du directeur du bureau des institutions européennes à Amnistie Internationale Mr Nicolas Beger la preuve d’une violation de la souveraineté d’un pays membre des Nations-Unies du nom de JAMAHIRIA ARABE LIBYENNE. Il faut être aveugle ou de mauvaise foie, C’est certainement la mauvaise éthique et la mauvaise foie qui rode chez Nicolas Beger. Il a ajouté que le Conseil national de transition (CNT) avait fait peu d’efforts pour démentir cette allégation et que ces Africains faisaient l’objet de nombreuses représailles. Ce CNT c’était auto-proclamé, il ne représente absolument aucune valeur législative pour les 2000 tributs libyennes qui l’ont absolument rejeté ni mandaté pour le rejeter, et donc s’il y a critiques, ou rapport de constat de crimes à l’encontre du CNT c’est L’OTAN son employeur commandé par Susan E.Rice la représentante permanente des USA auprès du Conseil de Sécurité de l’ONU qui est le véritable employeur puisque c’est elle les a salariés aussi bien les Membres permanents du Cnt que les fonctionnaires s’y attachant. l’Organe organisateur et IEM. « Qu’ils aient été ou non liés aux forces de Kadhafi, ils sont véritablement exposés au risque d’être kidnappé et torturé, ou tué », a mentionné M. Beger. Tout cela c’est du Bla Bla Monsieur Nicolas Beger Ces agressions ont toujours lieu, malgré le nouveau gouvernement en place, a-t-il poursuivi. Je ne vous le fait pas dire Mr Beger, vous le dites vous même, et cette démarche de terreur, d’assassinats, de destructions de biens , de vols de voitures , de vols de gens , d’attaques d’Ambassades, Algérien, Vénézuélien et combien d’autres, de vols de voitures diplomatiques n’est pas née d’une génération spontanée, c’est la nature de ces renégats de l’Otan que vous Monsieur Nicolas Beger insistait à les appelé les gens du CNT. « Nous avons discuté avec des gardiens qui reconnaissent avoir recours à la force pour obtenir des aveux ou forcer leurs opposants à déposer les armes. Il faut qu’un contrôle soit exercé à ce chapitre et ce doit être une priorité pour les nouvelles autorités », a plaidé M. Beger. Soyez un peu pudique Monsieur Beger, et allez vous faire soigner l’âme vous êtes mauvais. « Dakichia » . Associated Press Une sévère critique contre Amnistie Internationale qui s’amuse a amnistier les criminels de CNT sans parler des crimes de l’Otan par Mchouneche Elmatkaouk, mercredi 14 septembre 2011, 00:13 Amnistie Internationale un organe en définitif au service de l’Etat Profond des usa , un cache sexe des crimes contre l’Humanité contre le peuple libyen. par Abdelmalek Kadri, mardi 13 septembre 2011, 19:17 Votre article a été créé. Jeunes libyens publient la vérité sur la guerre en Libye : les ex-rebelles ont commis des crimes, selon Amnistie Publié le lundi 12 septembre 2011 par la Presse Canadienne Des rebelles libyens ayant contribué à renverser l’ancien homme fort de la Libye, Mouammar Kadhafi, ont commis des meurtres arbitraires et pratiqué la torture, affirme Amnistie internationale dans un rapport devant être publié mardi. Amnistie international hésite- t-elle a appeler les choses par leur nom? Ceux ne sont pas les rebelles libyens, mais de renégats divers de différentes origines , une sorte de criquets nuisibles et migrateurs, qui ont été utilisé. La seule partie contre le Gouvernement libyen, c’est seulement cette coalition de pays derrière l’Otan qui était déjà coalisée en secret depuis de longues années, depuis de longs mois contre la révolution du Fateh, contre cette démocratie directe exercée par les tributs qui empêchait réellement le pillage et l’accumulation primitive du capital de la périphérie vers le centre. Il fallait coute que coute de se débarrasser de M’3ammar El Kadhafi initiateur de ce mode de production qui bénéficie totalement à son peuple; pour enfin partager les ressources de tout le pays entre quelques « Golden Boys » imposés par l’Impérialisme ,comme ceux des pays du Golf Arabe, et la grosse part pour l’Impérialisme lui-même. Donc avec ou sans ces « Rebelles » l’Etat profond des USA avait déjà le dossier libyen sur la table du Pentagone, dont l’américain d’origine libyenne Khalifat Hifter était chargé particulièrement. Dans ces conditions ceux qui sont désignés pudiquement par ces manipulateurs, ces faux enquêteurs d’Amnistie Internationale, ne sont que des caches sex charger de détruire le pays pour permettre aux entreprises occidentales de décrocher des contractes de reconstruction, et de tuer le plus possible de gens, et d’estropier et de rendre invalide le plus possible parmi les survivants, et de polluer le pays de radio activité afin d’y installer pour des siècles une source engendrant des pathologies cancéreuses. Le document de plus de 100 pages, rédigé après trois mois d’enquête en Libye, n’associe pas les crimes perpétrés par les pro-Kadhafi à ceux des anciens rebelles, qui contrôlent désormais Tripoli. Les forces de Kadhafi ont conduit des crimes plus graves, la liste en est plus longue et ils pourraient s’élever au registre des crimes contre l’humanité, souligne-t-on dans le rapport. Ah la belle récolte d’informations que ces enquêteurs d’Amnistie internationale ont rapporté de Libye, Ils n’ont fait que regarder des vidéos truquées, des rapports bidons imaginés. Le fil conducteur est un postulat dès le départ qui nous indique qu’Amnistie internationale travaille de pair avec les Mr luis Morene-Ocampo, Procureur Général de la Cour Pénale Internationale de la Hage (Pays-Bas). Y-a-t il eu un quelconque rapport sur la situation à Gaza ? Est-ce interdit à Amnistie Internationale de se rendre à Gaza, Oubien l’évite-t-elle . Ce qu’Amnestie International évite d’aller à Gaza et de faire le bilan des bombardements au phosphore blanc, de l’Entité Sioniste portant le nom d’Israël brulant vivant des dizaines de centaines d’enfants, de mamans, de vieillards, enfin d’une population palestinienne clôturée par des barbelés. Revenant à la Libye, lorsque durant des décennies l’autorité libyenne combattait de véritables terroristes dont la plupart faisaient la navette entre l’Afghanistan tuant les soldats américains, français, canadiens anglais, polonais et autres, et revenaient faire de même dans ce triangle Tobrok, Denan, Benghazi contre les fonctionnaires de sécurité de la région et que le gouvernement central agissait comme il est en droit de le faire de la même façon que les Gouvernements français, espagnole,contre les basques, le gouvernent anglais contre l’IRA. Ces gouvernants n’ont jamais intéressé AMNISTIE INTERNATIONALE qui en fait est composée d’un ramassis d’hommes fondamentalement sionistes et qui ne voient que sous une certaine optique qui convient à l’impérialisme. Combattre un terroriste en Libye du temps avant ces troubles devient un crime contre l’humanité, mais au contraire combattre le terrorisme aux USA, en France, en Grande Bretagne, devie J'aimeJ'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :