Faisons du vélo en Palestine… si les terroristes sionistes le veulent bien!

Les amoureux de la petite reine peuvent aussi s’adonner à leur sport préféré en Palestine où la pratique de la randonnée cyclisme ajoute aux aspects sportifs et touristiques une touche militante.

L’association Bike Palestine est un exemple parmi d’autres, d’organisations qui cherchent à promouvoir le cyclisme et le soutien ou la découverte de la Palestine en pédalant.

L’idée que le cyclisme n’est pas réputé être une activité de tout repos, pas un sport de fainéant pour reprendre les termes de Jean-Marie Bigard, se vérifie absolument en Palestine occupée par les sauvages.

Les terroristes sionistes (communément appelés Tsahal par les zélateurs de Sion) viennent en effet tout juste de mettre manu militari un terme à la randonnée cycliste organisée par Bike Palestine autour de ce qui reste de la Palestine en Cisjordanie.

Ci-dessous quelques photos de l’intervention des terroristes sionistes contre de paisibles cyclistes près de Jéricho :

D’autres ici.

Via Angry Arab

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

2 Réponses to “Faisons du vélo en Palestine… si les terroristes sionistes le veulent bien!”

  1. Nour Says:

    ils n’étaient pas acccompagnés de leurs chiens de combat?:
    Nidal
    Attention : les génies de l’armée israélienne sont à la
    manœuvre :
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/special-idf-units-prepare-for-next-lebanon-war-and-legal-fallout-1.423178
    “I hope we’ll take [international law] into account during the fighting,” Abergil says.
    […]
    One of Oketz’s main tasks is to distinguish between militants and uninvolved civilians.
    “Our dogs know how to spare civilians and home in on terrorists,” says Sivan, a captain. “How do they? That’s our secret.”

    J'aime

  2. Nour Says:

    suite:
    « Donc l’armée israélienne prévoit de faire reposer son propre respect de la « loi internationale » sur la perspicacité de ses chiens de combat lâchés sur des civils. Nouvelle version du jugement de Dieu : si le chien décide de t’égorger, c’est que tu étais un terroriste ; si le chien entraîné à tuer ne te tue pas, tu es un petit garçon de cinq ans.
    Sinon, il est toujours aussi naturel qu’un quotidien israélien menace très ouvertement : « Des unités spéciales de l’armée israélienne se préparent pour la prochaine guerre contre le Liban ». »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :