Un charnier dans la banlieue de Damas

Un charnier qui n’intéressera pas l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme.spécialisé dans le décompte des victimes, dont les civiles qui selon lui sont toujours le fait des forces gouvernementales.

Et pour cause, ce charnier est l’oeuvre des prétendus rebelles en Syrie (qui sont loin d’être tous des citoyens de ce pays). 

L’armée syrienne découvre un charnier dans une zone rebelle de Damas  2012-08-04 22:22:27  xinhua

Les forces armées syriennes ont découvert samedi à Yalda, dans la banlieue de Damas, un charnier contenant un nombre indéterminé de corps de civils et de soldats.
Le charnier a été découvert samedi, lorsque l’armée a repris le contrôle de la zone, occupée par les rebelles depuis plusieurs jours.
Un policier a déclaré à Xinhua qu’il n’y avait plus de rebelles dans le quartier, et que les habitants déplacés par les combats pouvaient commencer à rentrer chez eux.
Dans le quartier, les rues étaient dévastées, et des traces de tanks étaient visibles au sol. A proximité du charnier, l’odeur de mort était insoutenable, et la plupart des corps exhumés étaient carbonisés et défigurés.

 

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :