Syrie: seule l’opinion publique française peut empêcher la guerre

Après la décision inattendue de Barack Obama de demander au Congrès l’autorisation d’attaquer la Syrie, certains se sont pris à espérer que cette autorisation lui serait refusée comme elle l’a été à David Cameron par les députés britanniques.

Si le gouvernement syrien a salué une « reculade historique« , on est bien conscient à Damas que l’hypothèse que l’autorisation d’attaquer la Syrie soit accordée par le Congrès des Etats Unis reste d’actualité.

L’idée qui prévaut est qu’en cas d’accord du Congrès, l’armée américaine procédera à des bombardements limités sur des cibles militaires sans toucher au coeur du régime syrien.

Vu qu’on sait à peu près comment les guerres commencent mais rarement comment elles évoluent et finissent, Je vais me hasarder à une autre hypothèse (farfelue je l’espère): si Barack Obama a décidé contre toute attente de se tourner vers le Congrès, c’est qu’il envisage une attaque d’ampleur qui visera à mettre à bas le régime et conduira nécessairement à occuper ou faire occuper militairement la Syrie.

A cela il y a plusieurs raisons. La première est que les sionistes fanatiques, Bernard-Botul-Henri Lévy en tête, ont décidé qu’il fallait mettre un terme au régime baathiste et l’ont clairement notifié au président des Etats Unis.

L’autre raison tient à la situation politico-militaire en Syrie même. Depuis quelques temps, l’armée gouvernementale prend le dessus partout où elle a décidé de passer à l’offensive, ainsi qu’on a pu le voir à Homs, à al Qussayr et dans la Ghouta. L’hypothèse d’un succès décisif et définitif de l’armée syrienne est un scénario inacceptable pour tous les prétendus « amis » de la Syrie comme Laurent Fabius, Barack Obama , Recep Tayyip Erdogan où les différents potentats du Golfe.

Laurent Fabius et Barack Obama ne souhaitent cependant pas une victoire des djihadistes ou takfiristes qu’ils ont pourtant encouragés à combattre le régime syrien. Or ces djihadistes, takfiristes et autres Frères Musulmans sont la véritable force militaire que le gouvernement syrien doit affronter, l’Armés Syrienne Libre ayant surtout une existence documentaire et de relations publiques.

Par ailleurs, l’opposition en cour dans les chancelleries occidentales, la fameuse Coalition au nom à rallonge,

« ne contrôle pas de manière significative les événements sur le terrain, il n’y a donc pas [d’opposition cohérente] pour empêcher [les organisations islamistes] d’occuper l’espace, et c’est ce qu’on observe constamment sur le terrain. »

……………………………………………………………………………………………………………………………

« Si Assad tombe, on ne sait pas trop ce qui comblera le vide. Ce serait probablement un mélange d’un peu de tout [car] aucune organisation n’est assez forte. Les combats continueraient donc, avec le renforcement des extrémistes dans tous les camps. »

Nous avons donc la situation paradoxale d’une coalition d’opposition qui est avant tout une réalité virtuelle qui existe surtout dans la communication et les réunions avec des dirigeants étrangers mais qui est pourtant reconnue et présentée comme le représentant authentique du peuple syrien. Un paradoxe qui avait un peu gêné  le ministre des affaires étrangères britanniques William Hague qui avait résolu le problème en qualifiant la coalition de « légitime mais pas populaire.« 

En cas de chute du régime, le scénario le plus probable est une Syrie scindée en fiefs (pas exclusivement selon des clivages confessionnels) qui passent leur temps à se combattre et poseraient un risque sécuritaire pour tous les Etats de la région.

Le seul moyen logique d’éviter un tel scénario est une occupation militaire

La dernière raison qui plaide pour l’hypothèse d’une intervention militaire décisive, c’est que les gouvernements français et américain sont allés beaucoup trop loin non seulement sur le plan du soutien politique et militaire aux forces d’opposition, mais aussi sur le plan rhétorique. Qu’on songe seulement à Lolo (Laurent Fabius) selon qui Assad ne mériterait pas d’être sur la Terre, à John Kerry, le Secrétaire d’Etat US qui parle du président syrien comme d’un voyou et d’un assassin.

Image

Pour M. et Mme Kerry, dîner avec un voyou avait été une expérience agréable

Las but not least, Harlem Désir se laisse aller à dénoncer l’esprit munichois de l’UMP.

Image

Nos trois physionomistes ont le coup d’oeil pour reconnaître les « munichois »

Et quand ces gens, qu’ils s’appellent Harlem Désir, Bernard Kouchner, Bernard-Botul-Henri Lévy ou Benjamin Netanyahou parlent d’esprit munichois, c’est qu’ils sont prêts à tout et ne reculeront pas devant les crimes les plus abjects quitte à les affubler du doux nom de guerres humanitaires.

Seule l’opinion publique française peut aujourd’hui faire avorter les projets guerriers concoctés avec les néoconservateurs américains par les socialistes à la manière Guy Mollet. Si la France renonce à ses projets d’agression, on peut concevoir que l’es Etats Unis renoncent à agir dans un isolement quasi total.

 

PS: mon scénario est sans doute inepte (mais pas plus que les propos d’Harlem Désir après tout)

 

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

7 Réponses to “Syrie: seule l’opinion publique française peut empêcher la guerre”

  1. Gabriel kaufmann Says:

    si la guerre éclate, elle ira au-delà de la Syrie et enflammera le Moyen-Orient

    J'aime

  2. baladi Says:

    Il y aura plus que probablement frappe, à moins que le Congrès américain ne dise franchement non. Mais dans ce cas et dans le cas d’une frappe, c’est la débandade américaine, puis française, et sioniste. Dans tous les cas, c’est cuit pour l’ordre américano-sioniste dans le monde. La guerre en Syrie est le tournant pour un nouvel ordre mondial.

    ________________________________

    J'aime

  3. Elie-Hannah Says:

    En l’état actuel des choses je me demande quel sera vraiment la donne. De toute façon cette guerre commencée au nom du R2P et du remodelage du grand moyen-orient devait profiter qu’à l’entité sioniste, qui devait se tailler la part du lion (sic !) en s’élargissant au nom du Eretz Israel du Nil à l’Euphrate. Ne l’oublions pas que cette guerre ignoble n’a rien à voir avec la morale ou de punir un dangereux dictateur (Lybie, Somalie, etc….!) réthorique éculée mais toujours en vigueur, mais plus avec des intérêts privés (gaz, pétrole .) et Israel qui veux s’étaler pour réaliser son grand rêve du Grand Israel aux dépends de ces voisins arabes dont la Syrie. Ce pays est depuis 2005 mis sur la touche comme l’Iran, la Corée du Nord, Cuba pour ne pas s’applatir devant les USA maitre du monde avec leus supplétiffs sionistes comme « bras armé ». La france joue un rôle minable de caniche comme d’habitude, et est de plus condamnable sur ces crimes commis en Afrique, et au Moyen-orient. Hollande se retrouve seul avec ces pseudo-socialistes Harlem Désir qui nous le joue dernière guerre (jeu munichois !) des trous du culs qui se prennent pour des hommes valeureux mais n’en sont pas moins que des toutous au service des « grands pays » .Seule la Russie semble avoir un peu de grandeur, mais bien seule face aux forces militaires que les Usa et l’OTAN peuvent déployer. Obama l’homme au prix Nobel de la Paix qu’on lui a donné de façon indulgente mais gagnée dans Bonux, fait pire que son predecesseur décevant ces citoyens qui attendaient autre chose de lui ..Voilà le rêve américain est cassé pour jamais et c’est aussi bien comme cela que les gens prennent conscience que ce pays n’ a jamais été pour la Paix dans le monde mais bien impérialiste. Bien à vous mounadil. ,

    J'aime

  4. Louise Says:

    « Pour M. et Mme Kerry, dîner avec un voyou avait été une expérience agréable »

    Bonsoir,
    cette photo date de quand et où a-t-elle été prise ?
    Merci

    Louise

    J'aime

  5. Yéti déporté au Benêtland Says:

    Comme le colon ou son descendant peut le constater, seul le FN est contre sans équivoque …

    Le colon (envoyé par le GlobalState) vote à 90% pour du Purinement Sexialiste Parti Sioniste …

    Alors si le nationaliste n’aime pas le GlobalState qui le colonise et préfère Poutine, et si l’ennemi de mon ennemi est mon ami, c’est quelque peu insuffisant pour que le souchien se sente solidaire à 90% …

    Alors tant que le colon soutient la colonisation du Benêtland (ex-France), que l’Empire colonise ses pays d’origine fait un équilibre non ?

    A moins évidemment que le colon veuillent repartir chez lui dans des Leclerc nous débarrasser de l’Empire … de beaux palais de potiches pétrolières à diviser en béton de banlieue …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :