Des Juifs antisionistes reçus à la chancellerie allemande!

Les choses bougent tout doucement, trop sans doute, mais elles bougent.

On apprend ainsi qu’un cadre de la chancellerie allemande a récemment rencontré des militants antisionistes de l’organisation juive ulltra-orthodoxe Naturei Karta, la même organisation qui s’était associée à l’humoriste Dieudonné, à Yahia Gouasmi et Alain Soral dans la liste antisioniste.

A mon avis, les Allemands qui connaissent la réalité de la position sioniste à l’époque de l’arrivée au pouvoir de Hitler sont plus nombreux que d’aucuns le pensent.

Un officiel du bureau de Merkel rencontre des Juifs antisionistes

La secte ultra-orthodoxes antisionistes tient une réunion avec un officiel allemand dans le cadre d’une possible tentative pour saper la connexion entre Israël, le judaïsme et l’Allemagne

par Eldad Beck, Yediot Aharonot (Sionistan) 3 février 2014 traduit de l’anglais par Djazaïri

Un cadre de haut niveau du bureau de la chancelière allemande Angela Merkel a rencontré des représentants de l’organisation ultra-orthodoxe antisioniste Naturei Karta lors de la journée internationale de commémoration de l’holocauste la semaine dernière.

Cet officiel a rencontré quatre membres de l’organisation à Berlin où ils protestaient contre l’existence de l’Etat d’Israël et l’exploitation de l’holocauste par les sionistes pour des raisons politiques.

Le Yediot a révélé que l’officiel est un chef de département au bureau de la chancelière et que, contre tous les usages, les a rencontrés ouvertement. Les membres de Naturei Karta ont confirmé que le but de cette rencontre était de clarifier aux yeux des Allemands que le sionisme ne représente pas le judaïsme.

La délégation de Naturei Karta comprenait deux survivants de l’holocauste, Moshe Dov et Chezkel Klein, ainsi que son porte parole, le rabbin Yisroel Dovid Weiss qui a affirmé pendant la rencontre que « l’holocauste était une punition divine pour les Juifs parce que les sionistes ne voulaient pas suivre le chemin de Dieu et voulaient devenir indépendants. » [une lecture classique du judaïsme veut que l’exil soit une punition divine infligée aux Juif] 

naturei karta

Weiss a affirmé à l’officiel de la chancellerie qu’environ 10 % des Juifs appartiennent au mouvement antisioniste.

Ces dernières années, des officiels du bureau de Mme Merkel ont oeuvré à miner la relation spéciale entre Israël et l’Allemagne afin de dégager l’Allemagne de sa responsabilité historique pour l’holocauste.

La rencontre, rapportée par le journal de gauche Neues Deutschland, n’avait pas de caractère secret.

Par le passé, Naturei Karta a assisté en Iran à des manifestations qui niaient l’holocauste, parrainées par l’ancien président Mahmoud Ahmadinejad.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

9 Réponses to “Des Juifs antisionistes reçus à la chancellerie allemande!”

  1. raimanet Says:

    A reblogué ceci sur raimanet.

    J'aime

  2. Ce que l’Elysée n’osera jamais faire : Des Juifs antisionistes reçus à la chancellerie allemande! | Réseau International Says:

    […] https://mounadil.wordpress.com/2014/02/03/des-juifs-antisionistes-recus-a-la-chancellerie-allemande/ […]

    J'aime

  3. Marcel Hoffmann Says:

    Reposté sur ma page Facebook…

    J'aime

  4. Des juifs antisionistes reçus à l... Says:

    […] "On apprend ainsi qu’un cadre de la chancellerie allemande a récemment rencontré des militants antisionistes de l’organisation juive ulltra-orthodoxe Neturei Karta, la même organisation qui s’était associée à l’humoriste Dieudonné, à Yahia Gouasmi et Alain Soral dans la liste antisioniste.""La délégation de Neturei Karta comprenait deux survivants de l’holocauste, Moshe Dov et Chezkel Klein, ainsi que son porte parole, le rabbin Yisroel Dovid Weiss qui a affirmé pendant la rencontre que « l’holocauste était une punition divine pour les Juifs parce que les sionistes ne voulaient pas suivre le chemin de Dieu et voulaient devenir indépendants." (…)(texte corrigé – concerne un nom propre)  […]

    J'aime

  5. pascalinberlin Says:

    « A mon avis, les Allemands qui connaissent la réalité de la position sioniste à l’époque de l’arrivée au pouvoir de Hitler sont plus nombreux que d’aucuns le pensent. »
    J’aimerais savoir ce que tu veux dire par là.

    J'aime

    • Dziri Says:

      Ce que je veux dire, c’est simplement que les cadres politiques allemands qui connaissent vraiment l’histoire de leur pays savent ce qu’a été la collaboration du mouvement sioniste avec les autorités nazies.

      J'aime

      • pascalinberlin Says:

        J’avais cru que vous vouliez dire « Les Allemands qui connaissaient » avec une sorte de présent de narration. mea culpa.
        Ceci dit j’ai vite beaucoup mieux compris ce que vous vouliez dire en lisant le texte passionnant de Klaus Polkehn.

        J'aime

    • Matt Says:

      À la libération, en Allemagne comme en France, les sionistes ont certainement su faire chanter les politiques qui se sont mal comporté pendant la seconde guerre.

      Il doit y avoir un gros travail d’histoire à mettre à jour ^^

      J'aime

      • Dziri Says:

        Oui, mais le paradoxe est que les sionistes qui ont collaboré avec les autorités nazies se sont institués donneurs de leçons après la guerre.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :