La « shoah » était-elle une punition méritée?

On a vu que certaines communautés juives sont farouchement antisionistes et le sont pour des raisons avant tout religieuses. Ces communautés ultra-orthodoxes considèrent en effet que l’exil est voulu par Dieu et est donc la condition normale des Juifs. Selon cette lecture, la tragédie de la seconde guerre mondiale est une punition infligée par Dieu à cause de la volonté du sionisme de sortir de cet exil et de fonder un Etat.

Ce point de vue est caractéristique de ces ultra-orthodoxes regroupés entre autres dans Naturei Karta mais il traverse aussi d’autres courants du judaïsme, ce qui nous rappelle qu’il fut un temps pas si lointain où la majorité des Juifs, pratiquants ou non, étaient soit indifférents, soit hostiles au sionisme.

Le rabbin Yossef Mizrachi, un Juif séfarade qui s’inscrit dans le courant orthodoxe (et donc majoritaire) du judaïsme professe des thèses finalement assez semblables à celles défendues par les ultra-orthodoxes de Naturei Karta sur la question de ce qu’on appelle holocauste.

De la Kabbale vulgarisée pour gens crédules, lit-on en conclusion de l’article que je vous propose.

Visite au Royaume Uni du rabbin qui affirme que «les Juifs ont provoqué eux-mêmes l’holocauste »

par Simon Rocker, Jewish Chronicle (UK) 6 février 2014 traduit de l’anglais par Djazaïri

Un prédicateur controversé qui croit que le syndrome de Down et l’autisme sont les conséquences de fautes commises dans une vie antérieure a fait sa première tournée de conférences en Grande-Bretagne cette semaine, malgré les protestations contre sa visite.

Le rabbin Yossef Mizrachi, qui soutient également que les Juifs ashkénazes ont dans une certaine mesure provoqué eux-mêmes la Shoah qui s’est abattue sur eux, s’est exprimé dans plusieurs synagogues séfarades de Londres ainsi que devant les élèves de deux écoles secondaires juives.

La visite s’est déroulée dans un contexte marqué par de vives critiques de la part de personnes qui avaient vu des vidéos en ligne de précédentes conférences.

Dans une interview accordée cette semaine, le rabbin d’origine israélienne qui dirige une organisation religieuse orthodoxe aux Etats Unis explique que ses idées sur le péché et la réincarnation viennent de la Torah et de la Kabbale. « La souffrance vient comme résultat de quelque chose que nous avons fait dans le passé, » dit-il.

« Le fait que nous devions être réincarnés signifie que nous avons failli à notre mission dans notre vie précédente. Si nous avions réussi, nous serions allés au paradis. »

« Une âme renaîtra dans un nouveau corps pour qu’elle puisse avoir la chance de corriger les erreurs de la vie précédente », dit-il. « Mais pour chaque acte, nous sommes récompensés ou punis « mesure pour mesure ».

Par exemple, dit-il, « Habituellement, quand une personne est sourde et muette, elle est [affectueux parties de son corps, la bouche et l’oreille. Les péchés qu’on peut commettre avec la bouche et l’oreille – médire sur les autres, détruire leurs vies par les mots et écouter les ragots. »

Il ajoute que si une personne renaît avec une liberté de choix, elle sera néanmoins mise à l’épreuve pour voir si elle se comporte bien ou mal. Mais une personne dont le cerveau est atteint n’a pas de liberté de choix.

« Quand une personne vient au monde sans libre arbitre, nous savons qu’elle est déjà corrigée à 99 %, » dit-il. « Elle n’a pas grand chose à faire pour rectifier la situation et parvenir au résultat… Elle est donc à un niveau beaucoup plus élevé. »

Aucun parent d’un enfant autiste ne s’est jamais plaint auprès de lui de sa façon de voir les choses, souligne-t-il. « Au contraire. Ils me disent ‘vous m’avez donné espoir… vous expliquez que ce sont des âmes bénies, je me sens vraiment honoré d’avoir un enfant comme lui.’ »

Pour l’holocauste, le rabbin Mizrachi suggère que les Juifs ashkénazes ont souffert parce qu’ils étaient plus assimilés et moins respectueux des rabbins. Les Séfarades non assimilés ont été largement épargnés. « En Syrie, en Israël [Palestine, NdT], en Irak, en Iran – autant d’endroits où les Juifs étaient restés fidèles aux lois [juives, NdT] – ils [les Nazis] ne les ont pas tués, » dit-il.

Il laisse entendre que les Juifs religieux qui ont péri dans les chambres à gaz étaient coupables de ne pas avoir empêché l’assimilation des « frères et soeurs » non pratiquants.

Le rabbin Mizrachi, qui prétend avoir ramené plus de 50 000 Juifs à l’observance de la Torah associe aussi la propagation du cancer et d’autres maladies à l’immoralité et à l’impudeur.

Le rabbin Mizrachim au milieu des lycéens de l'Hasmonean High School

Le rabbin Mizrachim au milieu des lycéens de la Hasmonean High School

Dans son discours prononcé lundi devant les élèves de terminale de la Hasmonean High School, il a parlé des dangers des médias sociaux et il n’a pas abordé la réincarnation.

Le rabbin Daniel Kleiman, qui est professeur d’études juives à l’Hasmonean l’a trouvé chaleureux et posé. C’est un grand motivateur, qui parle avec son cœur. Il n’a rien de sulfureux. Il est très bien accepté dans tout le spectre de la communauté orthodoxe.

Le rabbin Mizrachi fait partie des stars mondiales du rabbinat

Le rabbin Mizrachi fait partie des stars mondiales du rabbinat

A Od Yosef Hai, une synagogue qui avait précédemment annulé sa conférence, le rabbin Mizrachi a pu faire un discours après l’office religieux du dimanche matin.

Mais ses détracteurs ont continué à formuler de fortes objections. Daniel Jonas, fidèle de la synagogue et fondateur de l’orchestre Los Desterrados, a fait campagne contre le rabbin Mizrachi. Ses positions « insultent les parents des enfants à besoins particuliers [malades ou handicapés, NdT], ou de n’importe quelle personne qui a le cancer, » déclare M. Jonas.

« Son évidente ignorance des faits historiques de la shoah vous coupent le sifflet tout comme l’arrogance stupéfiante de sa prétention à connaître les causes divines de la maladie et du génocide.

Jon Abrams , qui travaille avec des personnes handicapées, a exposé ses préoccupations quant à la venue du rabbin Mizrachi dans une intervention devant Anshei Shalom, une congrégation indépendante à la synagogue St John’s Wood United Synagogue, décrivant ses prises de position comme « offensantes ».

Dans un post sur Facebook, le rabbin Mizrachi s’en est pris à deux de ses détracteurs en particulier en écrivant : « Nous verrons tous bientôt comment ils seront détruits pour l’éternité , exactement comme la Torah l’a promis. »

Un porte parole [du judaïsme orthodoxe] US a déclaré : « Si un orateur dénigrait une partie quelconque de la communauté ou propageait des points de vue contraires à nos valeurs, nous objecterions à ce qu’il soit invité dans nos institutions. Cependant, avant d’appliquer une telle censure, nous devrions avoir la certitude sans ambiguïté que c’est le cas. »

Le rabbin Alan Kimche de la synagogue Ner Israel de Hendon considère les idées du rabbin Mizrachi comme « un mouvement très marginal dans l’orthodoxie. »

« C’est de la Kabbale vulgarisée qui attire des gens crédules ».

Advertisements

Étiquettes : , , , , ,

Une Réponse to “La « shoah » était-elle une punition méritée?”

  1. raimanet Says:

    A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    Visite au Royaume Uni du rabbin qui affirme que «les Juifs ont provoqué eux-mêmes l’holocauste »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :