Le massacre perpétré au siège de Charlie Hebdo a-t-il un rapport avec la liberté d’expression?

Ce post est une synthèse de plusieurs messages ou commentaires que j’ai commencé à poster sur Facebook à partir du début d’après-midi.

Je viens d’entendre le discours de François Hollande à la radio. On doit reconnaître qu’il a fait un très beau discours, très digne et à la hauteur de la situation même s’il n’a pu éviter un passage hypocrite sur la politique étrangère de la France et fait ainsi le lien dans un sens bien précis avec la tuerie perpétrée aujourd’hui à Paris. 

On verra ce qu’il subsistera de cette dignité dans les jours, semaines et mois à venir.

Comme beaucoup, j’ai appris avec stupéfaction puis effarement l’agression extrêmement meutrière perpétrée contre les locaux du magazine Charlie Hebdo.

Non pas que j’apprécie la ligne éditoriale de cet hebdomadaire (que je m’abstiens de lire depuis maintenant de longues années), mais parce que je réprouve ces méthodes sauvages et l’effusion de sang.

Sans être absolument non violent, je considère que l’exercice de la violence doit être réservé à l’auto-défense en cas d’agresion physique, proportionnelle à l’agression et laisser la place à la justice dès lors qu’elle est en mesure de se substituer à l’autodéfense qui n’a lieu d’être qu’en cas d’urgence et d’absence d’autre recours. La violence physique, qui plus est meurtrière, est à condamner dans tous les autres cas, et bien évidemment dans le cas présent.

J’entends bien, et je comprends, que de nombreuses voix vont se lever pour déplorer la perte de toutes ces vies humaines, que ce soit la mort des membres de l’équipe de l’hebdomadaire ou celle des agents de police, et pour déplorer l’atteinte physique faite à la liberté d’expression et de la presse.

Pourtant, si on ne peut que déplorer les pertes humaines, je considère que ce crime n’a rien à voir avec la liberté d’expression, ni même avec le champ médiatique. Après tout en ce moment, ce sont Michel Houellebecq et Eric Zemmour qui font l’actualité islamophobe, pas Charlie Hebdo. C’est pourtant l’hebdomadaire qui a été visé.

Ce drame s’inscrit en réalité dans la campagne de peur qui s’est mise en place depuis l’affaire Merah. Cette campagne s’est saisie récemment de  trois premières affaires ou pseudo affaires (Nantes, Joué les Tours et Dijon) qui ont été un avant goût, des étapes utiles qui ont été exploitées pour renforcer les dispositifs sécuritaires dans un cadre clairement posé comme antiterroriste par le gouvernement alors que nous étions devant des incidents certes traumatisants dans lesquels des personnes ont pu trouver la mort mais qui relèvent du malheureux fait divers.

Nous sommes maintenant entrés dans le vif du sujet car ce sont des membres de l’élite intellectuelle et médiatique qui ont été visés, ce qui justifiera une très forte réponse des pouvoirs publics qui représentent d’une certaine manière ces élites. Nous allons bien sûr voir se mettre en place un ensemble de dispositions ainsi qu’une répression qui va toucher des gens et des milieux qui n’ont rien à voir avec les auteurs de ce crime.

De fait, avec le massacre perpétré au siège de Charlie Hebdo, un palier et un point de non retour ont été franchis comme on va bientôt s’en apercevoir.

Il fallait en effet une telle abjection pour balayer les réticences à sombrer dans la haine anti musulmans dont a su faire preuve le peuple français. Ici, c’est la classe médiatique, avec des personnalités qui étaient à la jonction des milieux journalistiques et artistiques, qui a été touchée en plein coeur avec des figures emblématiques du paysage culturel français, ainsi de la disparition par exemple de ce véritable monstre sacré qu’est Georges Wolinski, des symboles de l’impertinence qui ont accompagné plusieurs générations d’intellectuels et de membres de la classe moyenne cultivée (qu’on les apprécie ou pas, c’est autre chose).

Ici, il faut attirer l’attention sur le fait que depuis quelques années, le climat islamophobe est exacerbé par des membres de cette élite, que ce soit Eric Zemmour, Michel Houellebecq ou certaines des victimes du carnage qui vient d’être perpétré. C’est un climat en quelque sorte inspiré par le haut et non quelque chose qui vient des tréfonds de la société. Et il ne faut pas trop personnaliser la question pace que les personnes citées ont en réalité derrière elles tout un appareil politique et économique qui les porte à bout de bras.

Il faut donc s’attendre à une très forte réaction de ces élites qui sont des élites dominantes dans tous les sens du terme. Le crime qui vient d’être commis risque d’attirer de nouvelles couches de ces catégories sociales dans la dérive islamophobe.

La réaction des élites aura lieu aussi bien sur le plan intellectuel que sur le plan politique et sécuritaire avec un renforcement des mesures répressives. D’autant que la mise à mort de sang froid d’un agent de police à terre et sans défense aura bouleversé et choqué non seulement la population en général mais ses confrères dont j’ose à peine imaginer l’état d’esprit en ce moment.

Comme beaucoup d’autres personnes, je souhaite ardemment que les auteurs de la tuerie soient arrêtés par la police pour être traduits en justice et qu’on puisse savoir leurs mobiles exacts et qui les a inspirés/manipulés. Parce que nous sommes certainement ici devant une affaire du type Merah ou Nemmouche, avec des tueurs manipulés par un service. Si les auteurs sont eux-mêmes membres du service auquel je pense, ils ne seront certainement jamais pris, ni morts, ni vifs.

Personnellement, je ne veux pas manquer de respect aux victimes, que ce soit aux agents de police ou à Wolinski que j’ai toujours admiré, pas même à Charb qui a versé dansla provocation islamophobe.

Je me refuse par contre à associer ce crime à des Musulmans et encore moins à des Musulmans agissant en toute connaissance de cause.

Pour moi, ce n’est et ne peut être que le résultat d’agissements de personnes manipulées (du genre justement Mohamed Merah, Mehdi Nemmouche et d’autres) ou le résultat de l’intervention directe d’un service spécialisé.

Pour mieux me faire comprendre, je dirai que ces crétins/salopards peuvent être manipulés dans ce sens qui consiste à semer la mort et la désolation, ou dans un autre sens qui consiste à s’associer aux acteurs des campagnes islamophobes. Ce sont fondamentalement les mêmes personnes et la direction de leur dérive sera avant tout une question de goût (pour la bagarre par exemple), de rencontres, d’argent, de femmes,de shit, enfin tout ce qui peut motiver un homme.

A ceux qui demanderont pourquoi, je répondrai simplement qu’ils devraient s’intéresser à la politique de leur pays, sa politique économique, sociale et étrangère, Toutes les réponses sont là mais, comme disait Marx, la compréhension ne se dégage pas directement des faits bruts et concrets pris isolément mais au contraire de la mise en relation des faits, c’est-à-dire en allant de l’abstrait au concret et pas l’inverse.

Le député UDI Meyer Habib et Benjamin Netanyahou

Le député UDI Meyer Habib et Benjamin Netanyahou

Ce n’est pas pour rien si on nous a dit que la lutte contre l’antisémitisme était « une grande cause nationale », ce n’est pas pour rien que le député français Meyer Habib a dit qu’avec leur vote en faveur de la reconnaissance d’un Etat palestinien les députés importaient en France le conflit du Proche Orient (Meyer Habib vient d’enfoncer le clou dans la plaie pour ainsi dire), ce n’est pas pour rien que Benjamin Netanyahou a averti la France qu’elle est menacée par le terrorisme parce qu’elle est trop pro-arabe (ce qui n’empêche pas les médecins militaires de Netanyahou de soigner les blessés d’al Qaïda dans le Golan occupé),

Ce n’est pas pour rien mais parce que l’Agence Juive veut attirer en Palestine occupée quelque « 42 000 Juifs de France d’ici 2017 ». Comme les Juifs français se sentent plutôt bien dans leur pays, il est donc nécessaire de stimuler la demande d’émigration fut-ce au prix d’une extrême tension et même de morts en France.

En effet, ces gens ne reculent devant rien et tout ce qui les intéresse, c’est le rapport coût-bénéfice.

Nous sommes aujourd’hui dans l’ultime étape de la création du climat propice à encourager le départ vers l’entité sioniste de citoyens qui appartiennent à la communauté juive européenne la plus importante numériquement et dont les membres sont souvent détenteurs d’un niveau d’éducation et de qualification élevé. C’est donc une population très intéressante sous cet aspect et dont l’apport ne sera pas négligeable pour la grande bataille qui se joue en Palestine occupée : la bataille démographique, toujours décisive dans les situations coloniales.

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

3 Réponses to “Le massacre perpétré au siège de Charlie Hebdo a-t-il un rapport avec la liberté d’expression?”

  1. Le massacre perpétré au siège de Charlie Hebdo a-t-il un rapport avec la liberté d’expression? | Mounadil al Djazaïri | salimsellami's Blog Says:

    […] Le massacre perpétré au siège de Charlie Hebdo a-t-il un rapport avec la liberté d’expression?…. […]

    J'aime

  2. baladi Says:

    التضامن الأبله |   | |   | |   |   |   |   |   | | التضامن الأبلهبعد جريمة ومأساة كالتي حصلت في باريس البارحة، تطغى على الخطاب لازمة «التضامن مع فرنسا» (كأنها تعرّضت لعدوان خارجي)، وخاصّة من قبل عرب ومسلمين يرون أنّ الهجوم يستوجب… | | | | Afficher sur http://www.al-akhbar.com | Aperçu par Yahoo | | | |   |

    التضامن الأبله عامر محسنبعد جريمة ومأساة كالتي حصلت في باريس البارحة، تطغى على الخطاب لازمة «التضامن مع فرنسا» (كأنها تعرّضت لعدوان خارجي)، وخاصّة من قبل عرب ومسلمين يرون أنّ الهجوم يستوجب موقفاً منهم، واعتذارية، وتصريحاً داعماً لحرية الصحافة والرأي – مع التأكيد على انّهم ليسوا من «المسلمين السيئين».هذه اللغة الجوفاء، وجملة المشاعر الجاهزة التي تكتنف حملات التضامن، تزيّف حقيقة الحادثة ولا تعالجها، ولا تسمح بنقاش حقيقيّ حول جذور هذا العنف الذي جرى، والعنف الذي يخبّئه المستقبل. بل إنّ لازمة «التضامن مع فرنسا»، وتقديم الاعتداء على انّه عنصر غريب وأجنبي عن البلد، هو سلوكٌ قديم في تحويل الأزمات الداخلية الى خارجية، وتجنّب الفكرة الأساس، وهي أنّ ما جرى في باريس هو «فرنسا تهاجم فرنسا».منفّذو الهجوم، على الأرجح، هم فرنسيو المولد والنشأة، كغيرهم من سلفيي اوروبا؛ ولا يمكن النظر اليهم الّا كنتاج خالص للمجتمع الفرنسي، لا المغربي أو التونسي مثلاً، الذي لم يعرفوه ولم يعايشوه – الا اذا سايرنا النظرية العنصرية التي تعدّ الاسلام، بحد ذاته، عنصراً غريباً على اوروبا ووافداً عليها، ولو صار دين الملايين من مواطنيها وابنائها.اعتداء باريس يستحضر ديناميتين حكمتا، مجتمعتين، علاقة فرنسا بمسلميها على مدى السنين الماضية؛ ومن هنا تبدأ الاجابة عن سؤال العنف السلفي الذي أدمى صحيفة «شارلي إيبدو» صباح الثلاثاء. أوّلاً، ضمنت عنصريّة المجتمع والدولة في فرنسا، ضد المهاجرين وابنائهم، ألا يتمكن المسلم الفرنسي من الاندماج بتلقائية في محيطه، حتى صار مفهوما «مسلم» و«فرنسي» متناقضان. في الوقت نفسه، سمحت الدولة الفرنسية، منذ السبعينيات، للمال السعودي بالعمل بحرّيّة في مجال الدعوة والتبليغ، حتّى كادت السلفية الوهابية أن تحتكر المراكز الاسلامية والمساجد والتعليم الديني داخل البلد.هكذا، صار الفرنسي الذي ينبذه المجتمع، يبحث عن هويته الاسلامية، يجد نفسه وقد صار سلفياً (فالشيخ سلفي تدفع السعودية راتبه، والمسجد سلفي، والمحيط صار سلفياً)؛ وهذا مذهبٌ لا علاقة له بالاسلام المحلي الذي جاء منه هؤلاء المهاجرون، ولا بمجتمعاتهم الأصلية. علاقات فرنسا بالسعودية، من صفقات السلاح وصولاً الى الفساد والدفعات المالية التي تلقّاها السياسيون الفرنسيون على مدى عقود من الخليج، سمحت بـ«تلزيم» الاسلام الأوروبي للسعوديين من دون اعتراض، وسلفنة أحياء كاملة من مدن أوروبا.حتّى لا ندخل في منطق اعلاء شأن الضحايا البيض على حساب غيرهم، يجب أن نتذكّر أنّنا نعيش في عالمٍ تجري فيه أمورٌ فظيعة وغير عادلة يوميا، الكثير منها أقسى وأكثر شناعة من هجوم باريس. وبدلاً من اللجوء الى الاعتذاريات، يجب أن نشرح للفرنسيين، بوضوح، أنّ هذا هو اسلام «هم» لا اسلام «نا»، وأنّ ما جرى في باريس هو بداية حصادهم لما زرعوه، لا منتهاه. يبقى الخيار لهم بين أن يبحثوا عن مكمن الخلل في سياساتهم وعنصريتهم، أو أن يأخذوا الاتّجاه المعاكس، على هدي اليمين العنصري، ويستكينوا الى أنّ «المشكلة» هي في الاسلام والمسلمين، الذين جاؤوهم من كوكب آخ C’est vraiment le seul commentaire que j’ai trouvé intéressant, sur cette affaire. Je déteste et Charlie Hebdo et ses dessinateurs et ceux qui les admirent, et toute la classe politique qu’ils ont formée, tous des racistes, des islamophobes, des impérialistes, des sionistes. C’est une guerre entre la France et ses rejetons. Et la France et ses rejetons nous tuent. Faut-il souhaiter qu’ils s’entretuent ? Sauf que dans ce cas, c’est nous qu’ils tuent encore.

    J'aime

  3. jazairouna Says:

    Pertinente analyse d’un fait d’une importance capitale. La vérité et l’enjeu sont ailleurs. Si ces suspects (kouachi) sont pris vivants ils continueront à jouer leur rôle et clamer qu’ils ont fait ça pour venger l’Islam. Je suis musulman et je n’ai jamais éprouvé l’envie de venger notre prophète ce n’est pas à moi de le faire Allah s’en charge et il avait déjà tué charlie hebdo. Ce magazine ne se vendait plus et avait même lancé un appel aux dons.Peut- on imaginer pire fin pour un journal ? Il est vrai que les musulmans de France vont prendre un coup c’est dommage surtout pour la France, ses dirigeants savent bien d’où vient le coup mais ont-ils le courage de l’affronter.

    Aimé par 3 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :