Quand Jeb Bush reprend le slogan d’un célèbre pédophile anglais

On le sait les Etats Unis vivent actuellement une intense campagne pour l’investiture pour la présidentielle, une campagne qui amène Démocrates et Républicains à se critiquer mutuellement dans une rivalité qui est cependant le plus souvent éclipsée par les rivalités internes aux deux camps.

Pour résumer ce qui se passe, on dira que le parti républicain semble avoir une pléthore de candidats tous aussi peu crédibles les uns que les autres, ce qui devrait normalement garantir l’élection du candidat, quel qu’il soit, qui sera présenté par les Démocrates.

Parmi les candidats du parti Républicain nous trouvons un certain Jeb Bush, qui n’est autre que le frère de George W. Bush qui était aux commandes des Etats Unis au moment des attentats du 11 septembre et qui entraîné les Etats Unis et d’autres pays dans une funeste guerre contre le terrorisme dont les pays du Moyen Orient ont été les principales victimes mais dont l’onde de choc atteint aujourd’hui le continent européen.

Jeb Bush n’est pas du tout le favori côté Républicain. Il n’a cependant pas renoncé à briguer l’investiture et il tente en ce moment de relancer sa campagne.

Et c’est dans ce but que son équipe a choisi un slogan supposé parler aux électeurs : « Jeb can Fix It » (Jeb peut arranger ça).

Le magazine francophone Slate nous explique que ce slogan suscite nombre de moqueries aux Etats Unis et qu’il a été largement détourné par les railleurs.

Pourtant Slate ce garde de dire en quoi ce slogan a une connotation extrêmement négative qui a pour origine le Royaume Uni.

Certes les Etats Unis ne sont pas le Royaume Uni mais on sait la porosité culturelle entre les deux pays et ce n’est pas pour rien que cette question est évoquée par le magazine américain Gawker.

En effet, le slogan de l’équipe Bush est très semblable à celui d’e Jimmy Savile,un célèbre animateur de télévision britannique qui, après sa mort, a été reconnu comme un redoutable prédateur sexuel qui visait tout particulièrement les enfants, notamment, comble de l’horreur, les enfants malades sur leur lit d’hôpital.

                                                           Jimmy SAVILE

Savile jouissait d’une popularité inouïe en Grande Bretagne au point d’avoir été anobli par la Reine.

Sans être le moins du monde juif, il était pro-sioniste et très apprécié par la communauté juive de son pays et même dans l’entité sioniste. Ce qui lui a permis de sévir aux dépens d’enfants juifs malades accueillis dans des institutions dont certaines arboreront des plaques commémoratives en hommage à celui qu’on croyait être un honnête bienfaiteur.

Vous trouverez tous les détails dans un post de 2012

Jeb Bush a emprunté son nouveau slogan au plus célèbre pédophile d’Angleterre

par Ashley Feinberg, Gawker (USA) 2 novembre 2015 traduit de l’anglais par Djazaïri

Pour la plupart des électeurs américains, (en particulier les plus jeunes), le nouveau slogan sonnera le plus souvent comme tout ce qu’il y a de banal , une vague référence à Bob le Bricoleur. Mais pour pas mal de gens même ayant une connaissance moyenne de la culture populaire britannique, les mots « Jeb peut arranger ça, » qui seront bientôt placardés sur tous les surfaces d’affichage que se campagne électorale moribonde pourra atteindre, leur rappelleront une seule chose : Jimmy Savile, un des pédophiles agresseurs d’enfants les plus prolifiques de l’histoire du divertissement.

Jeb Bush

                                                                        Jeb BUSH

Pour les Yanks[ees] peu informés, Savile était un des animateurs les plus populaires et adulés de Grande Bretagne toute sa vie durant, présent dans toute une gamme d’activités, de la radio à la télévision aux activités de bienfaisance et tout ce qui va avec. Il fut même fait chevalier par la Reine en 1990. Mais après le décès de Savile en 2011, des allégations d’abus sexuels qui étaient restées longtemps sporadiques et étouffées ont commencé à éclater au grand jour, avec toujours plus de force.

En novembre 2012, on a appris que 450 victimes présumées s’étaient manifestées à peine dix semaines après le lancement des enquêtes de police sur la conduite de Savile. Selon un reportage de la BBC diffusé cette époque, 82 % des victimes étaient de sexe féminin et 80 % étaient « des enfants ou des personnes très jeunes ».

En 2014, un nouveau rapport du ministère de la santé révéla que Savile avait peut-être aussi agressé sexuellement des patients dans plus de 40 hôpitaux différents qu’il avait visités dans le cadre de son « action de bienfaisance. » Le Daily Mail écrivait qu’on « pensait que Savile avait abusé sexuellement de patients âgés d’à peine cinq ans à 75 ans. »

Et avant que tout cela soit mis en lumière, Savile animait une émission télévisée pour enfants très populaire appelée ‘Jim va arranger ça.’

Le concept de l’émission était que des enfants écriraient à leur animateur adoré et secrètement prédateur sexuel Jimmy Savile et émettraient des vœux qu’il accomplirait. Les enfants reconnaissants recevraient alors des médailles frappées des mots « Jim a arrangé ça pour moi. »

Dans l’imaginaire populaire britannique, ce slogan est maintenant associé de manière indélébile à un infâme criminel pervers dont les actes scandaleux ont été couverts par des gens puissants pendant des dizaines d’années. Et il est maintenant aussi associé à Jeb Bush.

Pourquoi personne dans l’équipe de campagne encore bien étoffée de Jeb Bush n’a pensé que ce slogan était peut-être une mauvaise idée n’est pas clair. Nous nous sommes adressés à l’équipe de Jeb pour qu’elle s’exprime à ce sujet et nous compléterons nos informations quand ils nous auront répondu.

En attendant, nous avons demandé à quelques Britanniques ce qu’ils pensaient du nouveau slogan astucieux de Jeb.

Point de vue d’Ed Zitron, le grand spécialiste britannique des relations publiques :

En Angleterre [Jimmy Savile] a la même réputation qu’une effrayante tumeur cancéreuse qui a proliféré à partir d’une histoire de « prendre soin » et « d’aider les enfants » qui s’est ensuite transformée en révélations vraiment vraiment dégueulasses sur quelqu’un qui avait trouvé le moyen de se faufiler dans des hôpitaux. 

Ce n’est pas une bonne chose d’adopter ce slogan. C’est même une très mauvaise idée.

Point de vue de Margot Huysman de Metro.co.uk:

Oh… Oui, la phrase amènera immanquablement à faire le lien [avec Savile] dans ce pays. Je sais que l’Amérique ne regarde pas trop ce qui se passe assez loin de ses frontières mais… allez, Jeb§

Et point de vue l’écrivain britannique (et collaboratrice de Gawker) Libby Watson,

C’est vraiment du Jeb Bush parfait que de choisir quelque chose qui rappelle un horrible pédophile pour essayer de relancer sa campagne. Ce n’est pas franchement choquant, mais qu’on nous rappelle « Jim va arranger ça » en ce moment est tous ce qu’il y a de déplaisant.

Il est vraiment difficile de communiquer à quel point on peut être perturbé aujourd’hui par « Jim va arranger ça. » L’émission n’était pas de mon époque mais je la connaissais parce que c’était un important point de référence culturelle. Et elle a maintenant des connotations si horribles. Assez semblable à l’affaire Cosby [Bill Cosby du Cosby Show, NdT].

Si Jeb cherche des choses à arranger, il pourrait commencer par son slogan.

Advertisements

Étiquettes : , , , , ,

Une Réponse to “Quand Jeb Bush reprend le slogan d’un célèbre pédophile anglais”

  1. USA POLITIQUE FICTION | Raimanet Says:

    […] Quand Jeb Bush reprend le slogan d’un célèbre pédophile anglais https://mounadil.wordpress.com/2015/11/03/quand-jeb-bush-reprend-le-slogan-dun-celebre-pedophile-ang… […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :