Le lobby sioniste obtient le licenciement d’un universitaire australien

Pour avoir rendu la vérité dans une image, un maître de conférences d’une université australienne est démis de ses fonctions pour complaire au lobby qui n’existe pas. Difficile de dire si le soutien que lui apportent ses collègues sera suffisant pour empêcher son licenciement.

Des institutions de pays occidentaux qui se targuent de protéger la liberté d’expression et d’encourager la liberté de pensée n’hésitent pas à user de la répression quand il est question de l’entité sioniste.

Les liens entre l’histoire et l’idéologie de cette dernière et le nazisme sont pourtant aujourd’hui bien établis.

Tim Anderson, conférencier à l'Université de Sydney, lors d'un récent voyage en Corée du Nord.

Tim Anderson

Des universitaires s’opposent à la suspension d’un enseignant à cause d’une croix gammée

par Jordan Baker, The Sydney Morning Herald (Australie) 7 décembre 2018 traduit de l’anglais par Djazaïri

Les universitaires de l’Université de Sydney ont critiqué la suspension d’un universitaire qui avait montré aux étudiants un document représentant une croix gammée nazie imposée sur le drapeau israélien, affirmant que c’était un coup porté à la liberté académique.

Vendredi après-midi, 30 universitaires, dont plusieurs professeurs émérites, avaient signé la lettre ouverte affirmant que la liberté académique n’avait « pas de sens si elle était suspendue lorsque son exercice était jugé offensant ».

L’universitaire au centre de la controverse, le maître de conférences en économie politique Tim Anderson, a également été critiqué par des ministres du gouvernement fédéral pour avoir visité la Syrie et la Corée du Nord, où il a exprimé sa solidarité avec leurs régimes dictatoriaux.

Plus tôt cette semaine, l’Université de Sydney a adressé une lettre de licenciement à M. Anderson, affirmant que le document avec croix gammées constituait une faute grave « irrespectueuse et offensante, contraire aux attentes de l’université en matière de comportement ».

Une semaine a été donnée au Dr Anderson pour expliquer pourquoi il ne devrait pas être licencié et il s’est vu interdire d’entrer à l’université entre-temps. Il a fait appel de la décision, qualifiant les plaintes de mesquines et absurdes.

Les universitaires, principalement de la Faculté des lettres et sciences sociales, ont déclaré que l’emploi ne devrait pas dépendre du fait que leur travail reste dans les limites d’une « contrainte contestée et intrinsèquement indéfinissable ».

Certains des signataires de la lettre sont également opposés à une proposition du Centre Ramsay pour la Civilisation Occidentale de financer un cours de tradition occidentale à l’université. Ils soutiennent que la proposition compromet également la liberté académique.

La suspension du Dr Tim Anderson en attendant la fin de son emploi est un acte de censure inacceptable et une atteinte à la liberté académique à l’Université de Sydney », ont écrit les universitaires dans une lettre ouverte.

« Il ne peut y avoir de phénomène mieux connu ou plus banal dans l’histoire intellectuelle que la répression des idées en raison de leur caractère offensant à l’égard de puissants intérêts. »

Étiquettes : , , , , ,

3 Réponses to “Le lobby sioniste obtient le licenciement d’un universitaire australien”

  1. vp spaces Says:

    Shadowsocks Timeout

    Le lobby sioniste obtient le licenciement d

    J'aime

  2. Precision rf connectors Says:

    campuscreators.Com

    Le lobby sioniste obtient le licenciement d

    J'aime

  3. travertine tile cleaning shower Says:

    travertine tile cleaning shower

    Le lobby sioniste obtient le licenciement d’un universitaire australien | Mounadil al Djazaïri

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :