Archive for the ‘CRIF’ Category

Après avoir appelé à un "Islam de France", M. Sarkozy appellera-t-il à un "judaïsme de France"?

12 février 2011
Le départ du président Hosni Moubarak sous la pression du peuple égyptien est, vous n’avez pas besoin de moi pour le comprendre, un événement d’une portée considérable dont nous commencerons bientôt à voir les conséquences sur la situation politique au Moyen Orient. Et ce, quel que soit la nature du régime qui se mettra en place en Egypte car ce dernier ne pourra en aucun cas ignorer les aspirations de la population à la démocratie, la justice et à la restauration du rôle de la nation égyptienne dans le conflit qui déchire depuis des années le Proche Orient.
Les sionistes ont sans doute bien compris qu’ils ne pourront plus très longtemps compter sur l’Egypte pour compléter le cadenassage de la bande de Gaza.. Ils savent aussi que ce désagrément ne sera que le premier de toute une série dont il est difficile de prévoir l’ampleur et la nature même si le retour de l’Egypte dans le champ de bataille semble douteux (sauf si elle y est précipitée pat le régime sioniste).
Dans les chancelleries occidentales, mais pas seulement, on craint l’arrivée au pouvoir en Egypte du mouvement des Frères Musulmans en premier lieu parce qu’on est certain que ces derniers adopteraient une attitude résolument hostile à l’entité sioniste.
On ne discutera pas ici du bien fondé ou non de cette crainte. On retiendra seulement que le gros des inquiétudes concerne la pérennité des accords de Camp David qui participent de l’immunité dont jouit la colonie sioniste pour ses actes de brigandage et de meurtre.
On notera par contre l’étrange écho en Occident des appréhensions relatives aux événements en Egypte et en Tunisie puisque la même crainte d’arrivée au pouvoir des Frères Musulmans et donc, suppose-t-on, d’application du droit musulman (sharia, même si le mot sharia n’a pas le sens de droit ni de loi) s’exprime à l’intérieur même de la sphère occidentale.
Cette crainte se dit de manière plus ou moins feutrée en empruntant généralement le détour des questions d’intégration des minorités de confession musulmane ainsi qu’on a pu le voir avec les récents propos de Mme Angela Merkel, puis de David Cameron sur l’échec du multiculturalisme dans leurs pays respectifs.
Et comme par hasard, pas plus tard qu’hier M.Sarkozy tenait des propos similaires sur la situation en France.
Non, il n’ y a pas de hasard là dedans
Non plus dans le fait que M. Sarkozy a tenu ces propos quelques heures seulement après avoir levé le coude à la table du CRIF en compagnie du gouvernement de la république française presque au complet. Et si on a souvent relevé que M. Sarkozy avait évoqué les « racines juives » de la France, y voyant une entorse à la laïcité, ces propos de M. Sarkozy doivent être  cependant également entendus à la lumière de ce qu’il a dit par la suite sur « nos compatriotes musulmans ».
Quand M. Sarkozy évoque les « racines juives » de la France, il entend par là circonscrire ce qu’il entend par la France qui n’a pas à prouver sa qualité de « française » ni la légitimité de sa présence sur le sol de l’hexagone. Il indique par là que sa démarche de stigmatisation ne touchera pas la communauté juive de France.
J’ai comme l’impression que M. Sarkozy va bientôt prendre son rôle d’imam au sérieux et commencer à prêcher dans les mosquées de France et de Navarre.
Sérieusement, M. Sarkozy a carrément franchi ligne jaune en matière de laïcité. Il va bientôt réécrire le Coran et ajouter des hadiths à ceux qui sont reconnus comme authentiques.
Tant qu’il y est, il pourra promouvoir un judaïsme de France en demandant aux rabbins hexagonaux de supprimer du rituel la prière pour le soldat sioniste et celle pour le salut de l’Etat sioniste voyou et de leur substituer une prière pour le soldat français et une pour le salut de la république française (une prière pour la France est dite dans les synagogues consistoriales depuis Napoléon 1er qui a organisé ce culte. Nous sommes là de toutes façons loin de la laïcité).
Il ne demandera rien de tout ça au judaïsme puisque ce dernier fait partie des racines de la France.
Sarkozy ne fait en réalité preuve d’aucune originalité. Il ne fait qu’appliquer  sans ajouter grand chose de personnel un agenda qui n’a pas été défini à Paris.
Guy Konopnicki observe pour Marianne que lors de son discours au dîner du CRIF, M. Sarkozy semblait découvrir la teneur de ce qu’il était en train de lire. Bonnet d’âne pour le président incapable de bien réciter sa leçon!  Pour le coup c’est  bien un agenda en France mais pas de France. Et cet agenda a été défini par des néoconservateurs entre Washington, New York et Tel Aviv.
Impossible sinon de comprendre cette communauté de langage et cette égale urgence de thématiques identiques à Paris, à Berlin, à Londres mais aussi dans les Etats du Texas ou de Géorgie de l’autre côté de l’Atlantique. A la vérité, Sarkozy, Cameron et Merkel ont tout trois un train de retard sur leurs maîtres à penser aux Etats Unis.
Mother Jones, un organe de presse de gauche aux Etats Unis, tient une chronique régulière des délires de politiciens néoconservateurs qui, alors que le pays est en proie au chômage, à des déficits budgétaires énormes, au problème de centaines de milliers de « délogés » ne se préoccupent pratiquement plus que du risque d’application de la sharia aux Etats Unis.
Une communauté transatlantique de préoccupations voire de langage surprenante, d’autant que la communauté musulmane aux Etats Unis est peu importante. Et que par contre, un juge peut se permettre en Floride d’argumenter son verdict en se référant aux symboles cabalistiques tandis qu’un autre à Chicago prétend contraindre un père divorcé à élever sa fille dans le judaïsme.
Le discours de ces gens, Sarkozy, Merkel, Cameron etc. serait risible tant il est stupide s’il ne faisait pas, je le crains, le lit de futures guerres dans le monde, et de guerres civiles ou de persécutions telles que celles qu’avait connu le 20ème siècle et dont on pensait le retour impensable. Et tout ça pour l’Etat sioniste!

par Tim Murphy, Mother Jones (USA) 11 février 2011 traduit de l’anglais par Djazaïri
* La grande nouvelle pour l’Egypte (et pour la planète) cette semaine, a été le départ du dictateur Hosni Moubarak, ce qui a suscité de vives spéculations les Frères Musulmans qui prendraient le contrôle du pays et imposeraient une stricte loi islamique Ce n’est pas une certitude. Mais s’ils ne peuvent pas prendre l’Egypte, les Frères Musulmans ont cependant un assez bon lot de consolation:  selon Red State, « il y a des sympathisants, des partisans des Frères Musulmans et des fondamentalistes  qui font du sponsoring et s’expriment » cette semaine à la Conservative Political Action Conference (CPAC). Qui s’exprime aussi à la CPAC? La militante anti sharia Pamela Geller qui dit que les critiques sur sa personne sont à la base « la seconde vague des attentats du 11 septembre. » Dur, dur.
* Le député de Géorgie Mike jacobs a déclaré à des journalistes qu’il ne pouvait pas s’imaginer des règles de la sharia imposées aux braves gens de son Etat – mais pour s’en assurer, il a présenté en début de semaine un projet de loi pour empêcher la référence à des lois étrangères ou religieuses dans les tribunaux de l’Etat. Seize Etats au total ont adopté ou présenté une législation anti-sharia depuis février dernier.
* Je les ai représentés sur une carte
Votre Etat a-t-il interdit la sharia?
En bleu foncé : oui
En vert: en projet
En bleu ciel: tentative non aboutie
En rouge: pas de démarche en ce sens
* Bonne nouvelle à Mansfield au texas: votre école de district a obtenu une subvention fédérale de 1,3 million de dollars pour initier les élèves à une « très importante » langue et culture étrangères, un apport qui renforcera à coup sûr les compétences cognitives, la curiosité intellectuelle et les perspectives professionnelles [des élèves]. Mauvaise nouvelle: parce que la langue en question est l’arabe, un groupe de parents a averti du risque d’endoctrinement par les principes islamiques, et l’administration de l’école a gelé le programme pour une durée indéfinie. Si vous vous posez la question, oui, ça ressemble à un avenir gâché.
* moins 10 Gold stars pour Gretchen Carlson de Fox News qui a informé ses téléspectateurs que l’école avait l’intention de rendre l’arabe obligatoire pour les élèves de maternelle.. C’est fou! Et faux. Les cours d’arabe sont facultatifs, et seulement pour les classes d’enseignement secondaire qui auraient 20 minutes de « langue et civilisation arabes » par jour dans le cadre de leurs enseignements sur la société; les élèves de maternelle continueraient sans doute à manger de la purée. Tout cela a été expliqué en détail non seulement dans la mise au point faite par l’école, mais dans le document d’information qui avait été diffusé avant la controverse, et dans le dossier de subvention lui-même. J’ai trouvé tout ça en 12 secondes sur Google.
* Sarah Posner a réalisé une interview avec le député du Wyoming Gerald Gay qui prévient que si les Américains ne combattent pas la sharia maintenant, « on aura bientôt le museau du chameau sous la tente. » (regardez cette vidéo où Gay fait exploser une réplique du Congrès).
* Le gourou de la communication chez les Républicains, Frank Luntz a animé un de ses  groupes de discussion et a découvert qu’une forte proportion détecteurs conservateurs – 10 sur les 25 électeurs de l’Iowa avec lesquels il a discuté – pensaient qu’Obama est secrètement musulman.- ce qui veut dire que le groupe de discussion de Luntz était en fait plutôt modéré.
* Et puis, notez le sur vos agendas, les auditions du député Peter king sur la « radicalisation » de la communauté musulmane américaine sont pour le 7 mars. Quels sont ceux qui brillent par leur absence de la liste des témoins retenus par cet élu au Congrès? Les fonctionnaires chargés de faire respecter la loi sur le terrain.
* Info de dernière minute. Dans une interview aujourd’hui avec Suzy Khimm de MoJo, l’ancien élu au Congrès du Colorado, Tom Tancredo, a soutenu que les immigrés Musulmans ne s’assimileront pas parce que leur objectif est d’instaurer la loi islamique. « Qu’est-ce que vous faites avec des gens qui viennent avec comme objectif la promotion de la sharia qui n’est compatible en aucune façon avec la constitution des Etats Unis? » Que pouvez-vous faire? Il a aussi évoqué Winston Churchill. Lisez l’ensemble de l’interview ici.
Publicités

L’assimilation des Juifs est une menace stratégique!

17 novembre 2010
Le taux de mariages mixtes chez les Juifs dans le monde ne cesse d’augmenter. Une information qui devrait donner à penser que décidément l’antisémitisme recule partout et que les vieux routiers de l’anti-racisme peuvent se dire qu’une affaire est en bonne voie de règlement.
Pourtant non, tout le monde ne se réjouit pas ainsi qu’on le comprend dès le début de la lecture de cet article du Yediot Aharonot qui nous alerte en parlant d’une étude inquiétante.
Inquiétante dans la mesure où ces Juifs mariés hors de leur groupe ethno-religieux tendraient à s’assimiler à la société où ils vivent, un véritable holocauste par le mariage.  Avec à la clef, une réduction, voire une disparition du potentiel migratoire juif  vers l’entité sioniste. Or cette dernière cherche désespérément à attirer des migrants désireux d’effectuer leur prétendu « retour » à Sion.
Le député sioniste Danny Danon qui s’exprime sur les conclusions d’une étude sur les mariages mixtes affirme sans ambages que:

« La crainte de l’assimilation des Juifs de la diaspora est une menace stratégique pour le maintien de l’existence d’Israël, »

Cette menace stratégique n’a pas seulement trait à l’aspect démographique que nous venons d’évoquer mais surtout à l’avantage politique que représentent bien souvent les communautés juives pour l’Etat sioniste.  Généralement bien représentées dans les associations (communautaires ou non), les partis politiques et la presse de leurs pays respectifs, elles sont en effet un atout stratégique de premier ordre pour l’Etat sioniste, une espèce de garantie que certains Etats n’iront pas trop loin dans le soutien aux Palestiniens et se garderont d’exercer de réelles pressions sur l’Etat voyou.
C’est ce genre de lecture que devrait méditer quelqu’un comme Mme Martine Aubry qui prend position, devant une assemblée communautaire, contre le boycott des produits de l’entité sioniste car il ne faut, dit-elle, pas importer le conflit du Moyen Orient.
Peut-être, mais la France, la Grande Bretagne etc, auraient peut-être dû se garder de régler leurs problèmes avec le judaïsme sur le dos des indigènes de Palestine.
 

Une étude inquiétante
Le taux de mariage mixte chez les Juifs de la diaspora atteint un niveau record

Les données présentées par le Centre de recherche et d’Information de la Knesset révèle une accroissement très important du nombre de mariages mixtes dans les communautés juives à l’étranger, avec une augmentation de plus de 200 % ces 50 dernières années.
par Kobi Nahshoni, Yediot Aharonot (entité sioniste) 17 nov. 2010 traduit de l’anglais par Djazaïri

Assimilation – Une nouvelle étude révélée par le Centre de recherche et d’Information de la Knesset montre des taux élevés de mariages mixtes dans les communautés juives de la diaspora.

Pendant ces cinquante dernières années, le taux de mariage mixte chez les Juifs de la diaspora a augmenté de 200 %, en raison principalement d’une faiblesse de l’identité juive.
Ces résultats, issus d’une étude conduite il y a deux ans par le Centre, ont été présentés lundi pendant une audition devant la Commission parlementaire pour l’immigration, l’absorption et les affaires de la diaspora, dirigée par son nouveau président, le député Danny danon (Likoud).
« La crainte de l’assimilation des Juifs de la diaspora est une menace stratégique pour le maintien de l’existence d’Israël, » explique Danon.
Un des résultats les plus surprenants de l’étude montre que les taux de mariages mixtes chez les familles religieuses et non pratiquantes/croyantes (secular) sont presque identiques.

Alors qu’aux Etats Unis, 55 % des Juifs sont mariés à des conjoints non Juifs, les taux de mariages mixtes en Australie, au Canada et en Turquie fluctuent entre 25 % et 30 %.

Un taux de mariage mixte de 35 à 45 % a été observé chez les Juifs de la diaspora en France, en Grande Bretagne et en Amérique Latine.

L’étude révèle des chiffres beaucoup plus élevés en Europe orientale et dans l’ex Union Soviétique, où 65 % des Juifs sont mariés à des non Juifs, la Russie venant en tête de liste avec un taux de 75 % de mariages mixtes.

A l’opposé, le Mexique enregistre le plus faible taux de mariages mixtes avec seulement 15 % de Juifs se mariant hors de leur religion.

L’audition de la commission s’est faite en présence de représentants du Grand Rabbinat, de membres des mouvements du judaïsme réformé et conservateur, ainsi que de représentants de mouvements de jeunesse juifs, l’American Jewish Congress, l’American Jewish Committee et la Zionist Organization

Le CRIF s’indigne d’une exposition photo sur Gaza à Paris

15 novembre 2010

Pour l’heure, seul le quotidien La Croix en parle.
Le CRIF, c’est cet organisme communautariste républicain qui organise des soupes populaires  où il invite tout ce la France compte de loqueteux.
Pour remercier, ces loqueteux, pressés de sortir de leur misère ou ne voulant pas retomber dans la marge, montrent qu’ils savent dire non à ceux qui sont victimes d’injustices. Comme vient de le faire Martine Aubry  qui, devant ceux qui viennent de la nourrir, dit non au boycott des produits de l’entité sioniste.

PARIS, 15 nov 2010 (AFP) – Le Crif s’indigne d’une expo photo sur Gaza au musée d’art moderne de Paris

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) s’est indigné lundi d’une exposition du photographe Kai Wiedenhöfer sur des personnes mutilées à Gaza qui se déroule dans les locaux du musée d’Art moderne de la Ville de Paris.
Le musée accueille jusqu’au 5 décembre une exposition « Gaza 2010 » réalisée par l’Allemand Kai Wiedenhöfer, lauréat du prix de photojournalisme attribué par Carmignac Gestion.
Le photographe « ne veut pas simplement montrer des victimes d’opérations de guerre comme il y en a malheureusement dans tous les conflits armés. Il fait oeuvre de propagande », écrit le Crif dans un communiqué.
« Il veut ignorer que de nombreux Israéliens aussi ont été victimes et marqués à vie par des attentats dont la plus grande partie a été organisée par le Hamas (…) », poursuit l’organisation.
« Cette focalisation contre Israël est un acte de militantisme politique que ne devrait pas accepter le musée d’Art moderne de Paris, qui est sous la responsabilité de la Ville de Paris », considère le Crif.
« Nous sommes surpris que le musée d’Art moderne de Paris puisse abriter une exposition aussi politique que celle-là alors que ce n’est pas forcément sa vocation », a répondu Marc Knobel, chercheur au Crif, interrogé par l’AFP.
Il souligne que le Crif n’a pas pour habitude de dénoncer des expositions. « C’est un peu une première », selon M. Knobel. « Nous n’appelons pas pour autant à la censure de cette exposition », a-t-il ajouté.
Interrogé par l’AFP, le directeur du musée d’Art moderne de la Ville de Paris, Fabrice Hergott, a répliqué : « cette exposition ne fait pas partie de la programmation du musée ».
Elle a lieu dans le cadre d’un contrat de mécénat avec Carmignac Gestion. Mécène du musée, cette société de gestion d’actifs dispose d’une salle pendant un mois pour présenter les travaux du photographe primé, a dit M. Hergott.
« Nous n’intervenons pas sur le contenu », a dit M. Hergott qui reconnaît que les photos sont « dures ».
Un avertissement à l’entrée prévient déjà que l’exposition peut choquer un public sensible, dit-il.
« Nous allons peut-être multiplier les avertissements, en soulignant qu’il s’agit d’un prix de journalisme accueilli par le musée dans ses murs », a ajouté M. Hergott.
Le prix créé par Edouard Carmignac en 2009 consiste à financer un reportage sur un thème donné, en prise directe avec l’actualité. La bourse est de 50.000 euros. Le laurat se voit offrir une exposition et un livre, édité chez Steidl.
Le jury 2009, présidé par le photographe William Klein, était composé de personnalités reconnues du monde de la photo.

Olivier Besancenot, Ilhem Moussaïd. Polémiques sur la candidate de gauche "voilée": quelques notes sur la république et la laïcité

10 février 2010
J’écoutais distraitement tout à l’heure l’émission « Le téléphone sonne » sur France Inter qui avait pour invité Olivier Besancenot, le leader du Nouveau Parti Anticapitaliste.
Mon attention a cependant été attirée par un sujet qui semble faire polémique: la présence sur une liste du NPA pour les régionales d’Ilhem Moussaïd, une candidate qui arbore ce qu’on présente d’abord comme un voile et qui s’avère n’être qu’un foulard.
Olivier Besancenot évite assez adroitement les pièges qui lui sont tendus par les journalistes, en essayant notamment de rappeler les véritables entorses à la laïcité qui sont commises en France. Il insiste notamment sur les propos de Sarkozy qui mettait en quelque sorte le curé au dessus de l’instituteur, et sur les financements publics qui vont aux écoles privées, catholiques pour l’essentiel.
Je n’avais pas capté qu’il y avait un deuxième invité dans l’émission en la personne d’un cadre du parti Socialiste d’origine maghrébine.
Là où le marxiste Besancenot s’avérait mesuré, ne laissant rien paraître de sa position personnelle avant un débat interne à son parti, le militant socialiste y allait de son couplet sur les signes religieux (alors que le foulard est un vêtement et non un signe), le respect de la laïcité, les valeurs républicaines et patati et patata. La république comme remède à tous les maux. Ce foulard l’indispose, et c’est peu dire.
C’est ce qu’on doit leur apprendre dans les universités d’été du PS. La république est née hier (au moment de la l’élection de Martine Aubry à la tête du PS sans doute), a toujours été sociale et jamais ni belliciste ni colonialiste.
Olivier Besancenot joue sur du velours en rappelant que dans la région Ile de France où ce jeune cadre socialiste est candidat, la Région (aux mains du PS)subventionne les écoles privées bien au delà de ce que demande la loi. Ca c’est du républicain concret.
O. Besancenot n’est pas allé jusqu’à rappeler la présence rituelle de ceux qui nous gouvernent au dîner (républicain) du CRIF (où toutes les couches sociales de la république sont représentées). Une présence où on ne se contente pas seulement de lever le coude mais où on s’aventure aussi à tenir des discours éminemment politiques.
On peut même lire que l’association Ni Putes, Ni Soumises (comme si une pute était le contraire d’une femme soumise) va intenter une action en justice contre le NPA au motif de cette candidature! Ces gens, journalistes ou politiciens qui ont lancé la polémique médiatique sur le foulard que porte cette jeune femme ont semble-t-il quelques problèmes avec l’histoire de France.
Tous ces culs bénis de la République et de la laïcité semblent en effet faire preuve d’une mémoire particulièrement défaillante que leur a insuffisamment rafraîchie M. Besancenot. Ou plutôt ils méconnaissent et l’histoire de la laïcité et plus simplement l’histoire de la république.
Car sinon ces pseudo-laïques se souviendraient qu’un certain Henri Grouès, alias Abbé Pierre, tout curé qu’il fut s’était présenté aux élections législatives de 1946 et avait obtenu un siège de député. On peut consulter sur le site de l’Assemblée Nationale une reproduction de sa profession de foi qui comporte la photo ci-dessous.
Pas de doute, nous sommes bien devant le portrait d’un curé.
Tiens je crois que c’est l’Abbé Pierre qui sort de l’Assemblée Nationale!?
Contrairement à ce que j’imaginais (c’est ça les problèmes avec la mémoire), la France de 1946 n’était pas une république et n’était pas non plus laïque.
Bon, mais il n’y a pas que l’abbé. Il y a aussi le Dr Philippe Grenier. L’histoire du Dr Grenier est assez connue mais vaut bien d’être rappelée car ce médecin fut le premier député Musulman à l’Assemblée Nationale française.
Tiens, la une d’un grand journal de l’époque montrant le Dr Grenier à la chambre des députés. Il avait vraiment tout pour plaire en 2010!
Oui, sauf que c’était en 1896. Mais la France n’était peut-être pas républicaine à l’époque?
Détrompez-vous la France était républicaine en 1946 comme en 1896. En 1896, nous sommes sous la troisième république, celle qui adoptera les principes de l’instruction publique laïque et obligatoire ainsi que les lois de séparation des églises et de l’Etat.
Trop de choses à retenir pour la mémoire défaillante de certains.
Et puis heureusement que Simone de Beauvoir n’a jamais eu l’idée de se lancer en politique, elle qui arborait souvent un signe religieux islamique ostentatoirement ostensible.
Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir

Jean Daniel, encore un petit effort pour penser par vous-même comme un grand!

18 août 2009
Euro Palestine reprend sur son site une tribune de Jean Daniel (du Nouvel Observateur) publiée dans l’hebdomadaire Marianne et dans laquelle il lance une vigoureuse attaque contre le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF).

On ne peut que saluer la démarche de Jean Daniel qui semble comprendre clairement la toxicité de cette organisation. Même s’il idéalise quelque peu le passé du CRIF lorsqu’il avait à sa tête d’autres dirigeants (et il est vrai que Théo Klein est d’un autre calibre que Richard Prasquier), je ferai cependant la remarque suivante: si Jean Daniel est capable de penser par lui-même quand il s’agit de la France et de son destin, il n’en va pas de même quand on en vient à l’entité sioniste.
Je cite Jean Daniel qui s’exprime sur Shlomo Sand et son livre:

« Dans nos colonnes, l’ex-ambassadeur d’Israël en France Elie Barnavi a dit ce qu’il fallait en penser.

Allez M. Jean Daniel, encore un petit effort pour penser vraiment par vous-même.

>Jean Daniel, encore un petit effort pour penser par vous-même comme un grand!

18 août 2009

>

Euro Palestine reprend sur son site une tribune de Jean Daniel (du Nouvel Observateur) publiée dans l’hebdomadaire Marianne et dans laquelle il lance une vigoureuse attaque contre le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF).

On ne peut que saluer la démarche de Jean Daniel qui semble comprendre clairement la toxicité de cette organisation. Même s’il idéalise quelque peu le passé du CRIF lorsqu’il avait à sa tête d’autres dirigeants (et il est vrai que Théo Klein est d’un autre calibre que Richard Prasquier), je ferai cependant la remarque suivante: si Jean Daniel est capable de penser par lui-même quand il s’agit de la France et de son destin, il n’en va pas de même quand on en vient à l’entité sioniste.
Je cite Jean Daniel qui s’exprime sur Shlomo Sand et son livre:

« Dans nos colonnes, l’ex-ambassadeur d’Israël en France Elie Barnavi a dit ce qu’il fallait en penser.

Allez M. Jean Daniel, encore un petit effort pour penser vraiment par vous-même.

Appel à manifester le 2 mars contre le dîner de cons du CRIF

19 février 2009

Collectif Résistance

17/02/09 :: 22:21

inv

Manifestons contre les assassins et leurs complices franco-israéliens le 2 mars, à partir de 18H, au Pré Catelan (Bois de Boulogne)!

inv

Comme chaque année, le Lobby Sioniste parisien organise son dîner de Cons, cérémonie obligatoire d’allégeance au Sionisme à laquelle les politiciens de droite comme de gauche se sentent obligés de participer par crainte de se faire traiter d’antisémite et d’être excommuniés de la vie publique.

Le CRIF, officine Sioniste dont une grande partie des activités consiste à défendre en France les intérêts d’un état étranger et qui a le culot de revendiquer sur son site être le « porte parole de la communauté juive de France auprès des pouvoirs publics, en est sa représentation politique » compte notamment parmi ses membres:

l’Agence Juive Pour Israël, une institution sioniste para étatique dont l’objectif est de renforcer l’état sioniste en recrutant les français de confession israélite qui, par ignorance et/ou lavage de cerveau – y compris dans certaines « synagogues » devenues au fil du temps des centres de recrutement pour le « Djihad Sioniste » contre le peuple Palestinien – confondent Sionisme et Judaïsme.

L’ABSI Keren Or, l’Association Pour le Bien Etre des Soldats Israéliens, dont l’activité principale est de collecter des fonds qui financeront ensuite le « Bien Etre » des SS – Soldats Sionistes (bourses d’études, amélioration de l’ordinaire lorsqu’ils sont en mission « Opération Plomb Durci » par exemple…)

Le KKL, Keren Kayemeth Le Israël, une organisation qui se définit comme suit sur son site :

« Le sigle KKL signifie « Keren Kayemeth LeIsraël » ou « fonds pour l’existence d’Israël ». Fondé en 1901 par Theodor Herzl lors du Ve Congrès sioniste, le KKL est le bras exécutif du peuple juif pour la rédemption et le développement de la terre d’Israël. Sa première vocation fut de racheter des terres en Eretz Israël en vue de l’installation de pionniers juifs. Parmi ses tâches traditionnelles, liées à la gestion des terres, on compte :

· Le défrichement de terrains pour l’agriculture,
· Le reboisement et l’afforestation,
· L’aménagement de sites pour l’habitation, l’agriculture et l’industrie. »

En clair, une organisation qui participe depuis le début au nettoyage ethnique de la Palestine et à la colonisation.

Sans oublier la Fédération Sioniste de France (FSF).

Bref avec le CRIF, c’est « plus Sioniste que moi Tu Meurs » !

Mmes et Mrs les élus, savez-vous qu’en participant à cette soirée, vous cautionnez les activités de ces associations, donc du Colonialisme Sioniste ?

Ce dîner de Cons, se tiendra le lundi 2 mars, à partir de 19h et sera retransmis en direct aux frais des contribuables par la chaîne TV d’information politique Public Senat. Son invité d’honneur : Nicolas Sarkozy, principal instrument du lobby sioniste en France.

Selon le site du Lobby Sioniste :

« Un dialogue s’instaurera entre le président du CRIF et l’hôte d’honneur de cette édition 2009, le « Président de la République », Nicolas Sarkozy, devant des centaines de personnalités du monde politique, de membres du gouvernement, ainsi que des diplomates, des représentants de la société civile, des communautés religieuses, de la sphère médiatique et culturelle. »

On aurait pu penser qu’après les crimes de guerre commis à Gaza par l’état sioniste du 27 décembre au 18 janvier et soutenus sans vergogne sur la place publique par cette officine Sioniste, les élus de ce pays, y compris au plus au niveau de l’Etat – La France est une République laïque faut-il le rappeler, ou le communautarisme, de quelque nature qu’il soit n’a pas sa place, encore moins lorsque celui ci sert des intérêts étrangers – auraient la décence de ne plus souscrire à ce genre d’asservissement au régime Sioniste de Tel Aviv.

De nombreux citoyens vivent ce défilé d’élus politiques à ce dîner de Cons non seulement comme un asservissement, mais comme une humiliation. Les élus n’ont pas été mandatés par le vote citoyen pour participer à ce genre d’acte de soumission politique, reflet d’une dérive clientéliste de plus en plus prégnante et déstabilisante du tissu sociétal républicain laïque français et facteur de surenchère communautariste puisque maintenant le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France) organise lui aussi son dîner de Cons. Ce dernier n’a néanmoins pas eu le succès souhaité, Sarkozy n’ayant pas daigné s’y montrer.

Pour les Sionistes c’est « toujours prêt » pour les autres c’est  » casses toi pauv’ con ».

En tout état de cause, puisque le Lobby Sioniste annonce la venue à ce dîner de Cons de Sarkozy, du parti de l’étranger, c’est qu’il a bien l’intention de participer à ce « dialogue » qui n’en doutons pas sera très chaleureux compte tenu de sa « relation privilégiée » avec l’Etat Sioniste.

A quand la dissolution de toutes ces organisations qui sapent les fondements de la République Laïque ?
_______________________________________________

LE 2 MARS, A PARTIR DE 18H, MANIFESTONS CONTRE LA REUNION DES ASSASSINS ET DE LEURS COMPLICES FRANCO-ISRAELIENS SUR TOUTES LES VOIES D’ACCES AU RESTAURANT DU PRE CATELAN AU BOIS DE BOULOGNE!
MERCI DE FAIRE PASSER LE MESSAGE.

Transmis par Ismaïl

>Appel à manifester le 2 mars contre le dîner de cons du CRIF

19 février 2009

>

Collectif Résistance

17/02/09 :: 22:21

inv

Manifestons contre les assassins et leurs complices franco-israéliens le 2 mars, à partir de 18H, au Pré Catelan (Bois de Boulogne)!

inv

Comme chaque année, le Lobby Sioniste parisien organise son dîner de Cons, cérémonie obligatoire d’allégeance au Sionisme à laquelle les politiciens de droite comme de gauche se sentent obligés de participer par crainte de se faire traiter d’antisémite et d’être excommuniés de la vie publique.

Le CRIF, officine Sioniste dont une grande partie des activités consiste à défendre en France les intérêts d’un état étranger et qui a le culot de revendiquer sur son site être le « porte parole de la communauté juive de France auprès des pouvoirs publics, en est sa représentation politique » compte notamment parmi ses membres:

l’Agence Juive Pour Israël, une institution sioniste para étatique dont l’objectif est de renforcer l’état sioniste en recrutant les français de confession israélite qui, par ignorance et/ou lavage de cerveau – y compris dans certaines « synagogues » devenues au fil du temps des centres de recrutement pour le « Djihad Sioniste » contre le peuple Palestinien – confondent Sionisme et Judaïsme.

L’ABSI Keren Or, l’Association Pour le Bien Etre des Soldats Israéliens, dont l’activité principale est de collecter des fonds qui financeront ensuite le « Bien Etre » des SS – Soldats Sionistes (bourses d’études, amélioration de l’ordinaire lorsqu’ils sont en mission « Opération Plomb Durci » par exemple…)

Le KKL, Keren Kayemeth Le Israël, une organisation qui se définit comme suit sur son site :

« Le sigle KKL signifie « Keren Kayemeth LeIsraël » ou « fonds pour l’existence d’Israël ». Fondé en 1901 par Theodor Herzl lors du Ve Congrès sioniste, le KKL est le bras exécutif du peuple juif pour la rédemption et le développement de la terre d’Israël. Sa première vocation fut de racheter des terres en Eretz Israël en vue de l’installation de pionniers juifs. Parmi ses tâches traditionnelles, liées à la gestion des terres, on compte :

· Le défrichement de terrains pour l’agriculture,
· Le reboisement et l’afforestation,
· L’aménagement de sites pour l’habitation, l’agriculture et l’industrie. »

En clair, une organisation qui participe depuis le début au nettoyage ethnique de la Palestine et à la colonisation.

Sans oublier la Fédération Sioniste de France (FSF).

Bref avec le CRIF, c’est « plus Sioniste que moi Tu Meurs » !

Mmes et Mrs les élus, savez-vous qu’en participant à cette soirée, vous cautionnez les activités de ces associations, donc du Colonialisme Sioniste ?

Ce dîner de Cons, se tiendra le lundi 2 mars, à partir de 19h et sera retransmis en direct aux frais des contribuables par la chaîne TV d’information politique Public Senat. Son invité d’honneur : Nicolas Sarkozy, principal instrument du lobby sioniste en France.

Selon le site du Lobby Sioniste :

« Un dialogue s’instaurera entre le président du CRIF et l’hôte d’honneur de cette édition 2009, le « Président de la République », Nicolas Sarkozy, devant des centaines de personnalités du monde politique, de membres du gouvernement, ainsi que des diplomates, des représentants de la société civile, des communautés religieuses, de la sphère médiatique et culturelle. »

On aurait pu penser qu’après les crimes de guerre commis à Gaza par l’état sioniste du 27 décembre au 18 janvier et soutenus sans vergogne sur la place publique par cette officine Sioniste, les élus de ce pays, y compris au plus au niveau de l’Etat – La France est une République laïque faut-il le rappeler, ou le communautarisme, de quelque nature qu’il soit n’a pas sa place, encore moins lorsque celui ci sert des intérêts étrangers – auraient la décence de ne plus souscrire à ce genre d’asservissement au régime Sioniste de Tel Aviv.

De nombreux citoyens vivent ce défilé d’élus politiques à ce dîner de Cons non seulement comme un asservissement, mais comme une humiliation. Les élus n’ont pas été mandatés par le vote citoyen pour participer à ce genre d’acte de soumission politique, reflet d’une dérive clientéliste de plus en plus prégnante et déstabilisante du tissu sociétal républicain laïque français et facteur de surenchère communautariste puisque maintenant le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France) organise lui aussi son dîner de Cons. Ce dernier n’a néanmoins pas eu le succès souhaité, Sarkozy n’ayant pas daigné s’y montrer.

Pour les Sionistes c’est « toujours prêt » pour les autres c’est  » casses toi pauv’ con ».

En tout état de cause, puisque le Lobby Sioniste annonce la venue à ce dîner de Cons de Sarkozy, du parti de l’étranger, c’est qu’il a bien l’intention de participer à ce « dialogue » qui n’en doutons pas sera très chaleureux compte tenu de sa « relation privilégiée » avec l’Etat Sioniste.

A quand la dissolution de toutes ces organisations qui sapent les fondements de la République Laïque ?
_______________________________________________

LE 2 MARS, A PARTIR DE 18H, MANIFESTONS CONTRE LA REUNION DES ASSASSINS ET DE LEURS COMPLICES FRANCO-ISRAELIENS SUR TOUTES LES VOIES D’ACCES AU RESTAURANT DU PRE CATELAN AU BOIS DE BOULOGNE!
MERCI DE FAIRE PASSER LE MESSAGE.

Transmis par Ismaïl


%d blogueurs aiment cette page :