Archive for the ‘Ukraine’ Category

Une macabre commémoration de l’anniversaire d’Adolf Hitler

9 mai 2010
On peut lire sur le site Hassidout.org cet article daté du 9 mai:

Un jeune Juif assassiné à Kiev
Un jeune Juif a été assassiné la semaine dernière à Kiev, capitale de l’Ukraine, par un groupe de néo-nazis. Il s’agit d’un ancien étudiant de Yeshiva, du nom d’Arieh Leib Misensov, qui a été enlevé, séquestré et torturé avant d’être tué par une bande antisémite dont le leader a été arrêté tout récemment par la police locale.

Le Rav Yaakov Zilberman, dirigeant de la communauté juive locale, a raconté à la presse qu’il avait été convoqué vendredi dernier par la police pour identifier le corps. Le Rav Zilberman a été horrifié lorsqu’il a vu la victime, atrocement mutilée.

L’officier de police, indique encore le site de Habad, a précisé au Rav Zilberman que le jeune homme avait été kidnappé le jour de l’anniversaire d’Adolf Hitler, et que le meurtre avait été perpétré quelques jours plus tard.

La police ukrainienne souhaiterait retarder le rapatriement du corps et des démarches sont entreprises à l’heure actuelle dans la communauté pour que la famille du défunt puisse l’enterrer dignement selon la tradition juive. Le délégué Habad de la ville, le Rav Moshé Reouven Ashman, se trouve en ce moment en Israël mais il compte abréger son séjour pour pouvoir entamer sur place une action judiciaire en faveur des proches du jeune homme. israel7

Comme vous l’aurez compris, ce crime atroce est imputé à une bande néo nazie qui tenait à commémorer à sa façon l’anniversaire d’Adolf Hitler. On lit sur Arutz Sheva que le corps de ce jeune homme, qui appartenait au mouvement hassidique Loubavitch, a été découpé en plus d’une dizaine de morceaux, rendant le cadavre difficilement identifiable.
Une illustration de plus, s’il en était besoin, de la sauvagerie dont savent faire preuve les antisémites en Ukraine. D’où, selon un commentateur sur le site Hassidout, l’urgence de faire son aliyah afin d’échapper définitivement à l’antisémitisme.
Sauf que, l’étudiant en question avait justement fait son aliyah, quittant l’ex Union Soviétique pour aller squatter la Palestine avant de s’en retourner dans la même ex Union Soviétique pour changer de style de vie et se livrer à des études talmudiques dans une yeshiva tenue par Chabad Loubavitch.

Sauf que des criminels racistes idéologues  font « normalement » tout pour que la nature de leur crime soit bien comprise et s’arrangent pour que le corps de leur victime puisse être retrouvé et surtout identifié. Car ces gens agissent précisément pour faire connaître leur « cause » et épouvanter le groupe qu’ils désignent comme l’ennemi à abattre.

Sauf aussi que, peut-on aussi lire dans The Yeshiva World News
:

la police locale indique ne pas vouloir rendre le corps avant la fin de l’enquête qui, selon elle, s’oriente vers le monde de la pègre. Elle considère maintenant que le meurtre ne serait pas un crime raciste mais lié à la pègre.

Une piste qui ne saurait étonner compte tenu de ce que nous savons sur l’infiltration de Chabad par des gens plutôt mal intentionnés.

Encore une affaire de trafic d’organes par un médecin de l’entité sioniste!

27 août 2009
A verser au dossier des transplantations illégales d’organes par des ressortissants de l’entité sioniste, le cas de Michael Zis, ce médecin actuellement en prison en Ukraine.
L’article d’Ukranian News n’est pas très clair, mais on comprend que le sieur Zis a exercé ses talents en Ukraine et en Moldavie et qu’il devrait être extradé vers l’entité sioniste et non en Moldavie où son nom avait été cité dans une enquête en 2002.
C’est que, curieusement, Michael Zis s’en tire bien car son délit a été requalifié moins gravement et qu’il va pouvoir bénéficier d’une amnistie car il est le père d’un enfant mineur.
La justice ukrainienne est bien magnanime et je ne peux pas m’empêcher de trouver ça bizarre, d’autant qu’après avoir été acquitté en première instance, une juridiction de plus haut niveau l’avait renvoyé derrière les barreaux.
Bref, il va être extradé très prochainement dans l’entité où on verra quel sort lui réserveront les autorités judiciaires…
d
Ceci est l’occasion pour moi de dire que:
f
1) il n’a jamais été question de prétendre ici que les ressortissants de l’entité sioniste étaient les seuls à se livrer au trafic d’organes
2) je ne pense pas qu’il s’agisse d’une politique officielle ou officieuse de l’Etat sioniste mais de pratiques qui peuvent se développer dans le climat propre à cet Etat, avec son appareil d’Etat où nous trouvons des délinquants de droit commun à tous les étages. Et certes l’entité n’est pas le seul Etat au monde à connaître la corruption. C’est juste le seul où elle se prétend et demande à ce qu’on la considère comme un modèle de vertu (la seule démocratie du Proche Orient, n’est-ce-pas?).

%d blogueurs aiment cette page :