Posts Tagged ‘Dov Lior’

Les attentats de Paris sont une juste rétribution pour l’holocauste selon ce rabbin

15 novembre 2015

Dov Lior n’est certainement pas un rabbin marginal, au contraire.

Le rabbin d’extrême droite des colonies : les attentats de Paris sont une rétribution pour l’holocauste

The Jerusalem Post (Sionistan) 15 novembre 2015 traduit de l’anglais par Djazaïri

Le propos de Dov Lior, Grand Rabbin de la colonie israalienne de Kiryat Arba a été initialement rapportée par l’agence de presse Walla ! [agence sioniste, NdT]

Rabbi_Dov_Lior

Le rabbin Dov Lior porté en triomphe par ses ouailles

Samedi, pendant les funérailles d’un père et de son fils abattus par des terroristes palestiniens, le dignitaire religieux sioniste d’une colonie juive en Cisjordanie a dit à l’assistance que les attentats de Paris étaient mérités en raison de ce que les Européens « ont fait à notre peuple il y a 70 ans. »

« Les méchants dans cette Europe gorgée de sang le méritent pour ce qu’ils ont fait à notre peuple il y a 80 ans, » a déclaré Lior.

Le rabbin controversé avait précédemment approuvé par écrit un livre intitulé «La Torah du Roi3 qui avait été co-écrit en 2009 par le Rabbin Yitzhak Shapira, une personnalité extrémiste des colonies, qui autorisait à tuer les civils non juifs en temps de guerre.

Il avait été convoqué par la police pour être interrogé au motif d’incitation à la violence mais il avait refusé de se présenter, affirmant que la Torah n’était pas ouverte aux enquêtes policières. Il avait donc subséquemment été arrêté pour être interrogé mais aucune charge n’avait été retenue contre lui.

L’an dernier, Lior a publié une lettre expliquant que la loi juive permet de détruite toute la Bande de Gaza pour apporter la paix au sud du pays.

Lior indiquait avoir reçu des questions pour savoir si la loi juive permet de porter atteinte à une population civile non directement impliquée avec les combattants.

Il avait d’abord cité l’opinion du Maharal de Prague, un rabbin renommé du 18ème siècle, qui avait écrit qu’une nation agressée peur mener une guerre sans merci à la nation qui l’attaque, et qu’elle n’est pas obligée de se préoccuper de la sécurité des gens qui sont personnellement impliqués dans les hostilités.

« En temps de guerre, une nation attaquée a le droit de punir la population ennemie avec les mesures qui lui semblent convenir, comme le blocus sur les fournitures en électricité, ainsi que le bombardement de l’ensemble de la zone selon ce qu’estime nécessaire le ministre de la défense, et d’éviter de mettre en danger inutilement les soldats mais au contraire de prendre les mesures dissuasives et d’exterminer l’ennemi, » écrivait Lior.

S’exprimant sur les hostilités avec le Hamas, le rabbin poursuivait en affirmant que « dans le cas de Gaza, il serait même permis au ministre de la défense d’ordonner la destruction de tout Gaza de sorte à ce que le sud [de l’entité sioniste] ne souffre plus et pour prévenir des atteintes contre notre peuple qui souffre depuis si longtemps à cause des ennemis qui nous entourent. »

« Le langage et les considérations humanitaires ne sont rien quand on les met en balance avec la préservation des vies de nos frères dans le sud et dans tout le pays ainsi que la restauration de la tranquillité sur notre territoire, » avait-il dit.

Selon le rabbin Dov Lior, Obama est un « kushi » et les Européens des « collaborateurs nazis »

3 février 2012

Les meilleurs spécialistes du Talmud se trouvent sans doute en Palestine, notamment en Cisjordanie où ils s’appliquent à réaliser le dessein qui, selon les sionistes unanimes, est tracé dans les textes sacrés du judaïsme.

Ces spécialistes sont des rabbins « orthodoxes » ou « modernes orthodoxes ». Ne vous méprenez pas sur le terme « moderne », je crois surtout qu’il veut dire appointé par l’Etat sioniste.

Un de ces experts de la littérature sacrée n’est autre que le rabbin Dov Lior dont nous avons entendu parler auparavant.

Il avait certes poussé le bouchon un peu loin et avait donc écopé d’un peu de garde à vue. Rien de bien méchant puisqu’il est retourné dans son implantation coloniale en Cisjordanie où il continue à prêcher ce qu’il lit dans les textes sacrés et ce qu’ils lui disent sur le monde aujourd’hui.

Car ces textes sacrés sont des textes d’actualité, sinon comment pourraient-ils servir à « légitimer » l’entreprise coloniale sioniste ?

Cette fois le rabbin s’en prend à deux types de Goyim particuliers. Il invective par exemple les Européens qui sont, comme tout le monde le sait «là-bas» des «collaborateurs nazis» (sauf les quelques «justes» parmi les nations évidemment).

Le président Obama est particulièrement visé puisqu’il a droit en quelque sorte à une double dose : le rabbin le qualifie de «kushi », une manière semble-t-il pas très sympathique pour parler des noirs. Et, faisant référence ai Livre d’Esther, il compare le président Obama à Haman.

Selon Wikipedia, Haman était un vizir de l’empire perse d’origine Amalécite, c’est-à-dire appartenant au peuple considéré comme l’ennemi archétypal des Juifs. Selon le Livre d’Esther, Haman aurait, comme Hitler après lui, fomenté l’extermination des Juifs, tentative déjouée par la ruse d’Esther et qui se terminera par l’exécution d’Haman et de ses dix fils et le massacre de quelques dizaines de milliers de sujets de l’Empire Perse.

C’est l’objet de la fête de Purim. C’est effectivement le genre de spiritualité que peut comprendre le rabbin Dov Lior et la commémoration de Purim doit être éternelle aussi parce que, pour ces rabbins fanatiques mais pas seulement eux, Purim et ce qui l’a précédé est un fait d’actualité. Il y a eu Hitler – Haman avec la nouvelle version de Purim qui consiste à ressasser en termes religieux la tragédie de la seconde guerre mondiale.  Il y a maintenant Mahmoud Ahmadinejad à la place de l’empereur perse et Obama – Haman au service du président Iranien.

Il n’y a bien sûr aucune logique dans tout ça. Mais je vous rappelle que nous sommes dans le domaine du religieux et du sacré.

Notez la rapidité de la dénonciation unanime par la classe politique sioniste (Meretz est un parti très à gauche selon les critères du Sionistan).

Le rabbin Lior compare Obama à Haman le malfaisant

Par le staff du JPOST, Jerusalem Post (Sionistan) 3 février 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri

Un député du Meretz appelle à une enquête contre le rabbin qui a appelé le président Obama « Kushi » ; Lior qualifie les Européens de « collaborateurs nazis.»

Le chef rabbin de Kyriat Arba, Dov Lior, a comparé le président Obama à Haman – un ennemi des Juifs dans le livre d’Esther – au cours d’une conférence en Cisjordanie cette semaine, a rapporté la radio de l’armée ce vendredi.

Il a aussi parlé du président Obama comme d’un “kushi” de l’occident, un terme péjoratif pour désigner les personnes d’origine africaine.

Dans le même discours, le rabbin a qualifié les Européens de “collaborateurs Nazis” et appelé à une augmentation de l’activité de colonisation en Cisjordanie pour «éradiquer la jungle. »

En réaction à ses propos, le député  Zahava Gal-On (Meretz) a appelé le procureur Yehuda Weinstein à lancer une enquête contre le rabbin pour incitation au racisme.

«Les propos du rabbin Lior empestent le racisme. Ce qui ne me surprend pas de la part de quelqu’un qui a commencé avec des incitations [à la haine] contre les Arabes et qui appelle maintenant le président des Etats Unis par un nom tiré de l’époque de l’esclavage. Le rabbin a sa place en prison,» a déclaré Gal-On.


%d blogueurs aiment cette page :