Posts Tagged ‘Pamela Geller’

Après le triple meurtre raciste de Chapel Hill, les islamophobes passent à l’action au Texas

13 février 2015

On aurait du mal à le savoir par la presse française grand public, mais on l’apprend par exemple par le site musulman d’informations Katibîn :

Incendie au centre islamique de Houston

Auteur : Lyes Dans Actualités, International 13/02/2015 0 68 Vues

Ce vendredi 13/02/15 à 05h30 heure locale, un important incendie a eu lieu au niveau de l’institut islamique de Houston.

Une investigation en cours

Les pompiers de Houston sont intervenus ce matin au niveau du Quba Islamic Institute suite à une alarme incendie. Le feu avait déjà entamé la structure du bâtiment à l’arrivée des secours sur place, ils n’ont pu que constater une épaisse fumée et des flammes vives.

L’extinction complète de l’incendie a pris plus d’une heure. L’institut étant vide à cette heure-ci, aucune perte humaine n’est à déplorer. Néanmoins, l’immeuble n’est plus du tout viable. Il servait notamment de centre éducatif pour les jeunes musulmans de la zone sud de Houston, mais aussi de centre d’aide pour les familles de la communauté.

Les forces de police ont ouvert une enquête pour déterminer la cause exacte du déclenchement de l’incendie. Pour l’heure pas d’indication sur l’origine criminelle ou non de ce désastre.

L'incendie n'a touché qu'un seul des bâtiments du Quba Islamic Center de Hosuton

L’incendie n’a touché qu’un seul des bâtiments du Quba Islamic Center de Hosuton

A l’heure où j’écris, il existe une sérieuse suspicion quant à la nature criminelle de l’incendie puisque, selon Ahsan Zahif, fils de l’imam de la mosquée, un « accélérant a été utilisé pour le feu qui s’est déclenché vers 5h30 du matin. »

On n’a cependant pas de réelle certitude car si le fils de l’imam dit tenir cette information d’enquêteurs du service de lutte contre les incendies tandis que le porte parole de ce même service affirme qu’aucune information de cette nature n’a été donnée.

L’enquête devrait en dire plus assez prochainement. (mise à jour: le caractère criminel de l’incendie est maintenant certain)

Quoi qu’il en soit, cet incident survient peu de temps après le triple meurtre dont ont été victimes trois étudiants de confession musulmane sur le campus de Chapel Hill en Caroline du Nord.

La nature raciste de ce crime est contestée aux Etats Unis où d’aucuns le lient à une banale dispute pour une place de parking !

Une explication qui en dit long non seulement sur le racisme du meurtrier mais aussi sur celui de nombre de médias.

Outre ce tragique élément de contexte, il faut quand même savoir qu’une autre institution religieuse musulmane texane à Irving près de Dallas est en ce moment l’objet d’une campagne d’une certaine presse « chrétienne » (sioniste chrétienne pour être plus précis) qui l’accuse d’avoir inauguré un tribunal traitant des affaires conformément à la charia (droit musulman).

L'Islamic Center d'Irving (Texas)

L’Islamic Center d’Irving (Texas)

L’Islamic Center d’Irving a tenu à démentir fermement ces allégations, tout en précisant qu’un de ses membres participe comme médiateur dans un tribunal islamique qu’il existe ailleurs dans l’agglomération Dallas – Fort Worth, un tribunal qui traite d’arbitrages intra-communautaires, notamment d’affaires familiales, quand les parties concernées en sont d’accord.

L’Islamic Center d’Irving rappelant au passage que ce genre de tribunal religieux n’est nullement l’apanage de la religion musulmane et qu’il en existe depuis longtemps pour les communautés chrétiennes et juives.

Le problème étant justement que les militants anti-Islam veulent traiter cette religion comme une exception et lui contester les droits que la Constitution des Etats Unis accorde à toutes les autres.

Il faut d’ailleurs relever que cette campagne « anti-charia » fait suite à l’organisation d’une manifestation le 17 janvier 2015 à Garland, près de Dallas, pour protester contre la tenue d’une conférence visant à collecter des fonds pour la création d’un centre destiné à enseigner aux Musulmans comment combattre les stéréotypes.

Dans la même ville de Garland, l’American Freedom Defense Initiative (AFDI) de la néoconservatrice et très sioniste Pamela Geller organisera le 3 mai prochain une exposition- concours de caricatures représentant le prophète de l’Islam.

Pamela Geller est "Charlie" à fond

Pamela Geller est « Charlie » à fond

On peut raisonnablement supposer que le triple meurtre de Chapel Hill, loin de dissuader les activistes de l’islamophobie, va au contraire les encourager d’autant que la mollesse des réactions de la classe politique ne leur aura pas échappée.

Publicités

La prochaine étape de la campagne islamophobe aux Etats Unis

20 septembre 2012

Je n’ai pas trouvé d’article qui parle de ça en français. Il faut simplement savoir que derrière cette campagne d’affichage, on trouve les mêmes réseaux, ou du moins une partie des réseaux, qui sont derrière la bande annonce du pseudo film «L’innocence des musulmans.»

Ces réseaux sont animés et surtout financés par des sionistes.

Pas par l’Etat sioniste alias l’Etat juif, du moins pas directement.  Si ce dernier a bien des forfaits à son actif, on ne peut pas tout lui reprocher, ce serait se méprendre sur la nature du sionisme et ce qui fait sa singularité, et cette dernière n’est pas si religieuse que certains le croient. J’aurai, je l’espère, bientôt l’occasion d’y revenir.

Non, les premiers intervenants dans ces affaires sont des gens riches, des chefs d’entreprises, en cheville avec des idéologues de plus ou moins grande envergure. Ce n’est pas vraiment qu’ils oeuvrent pour l’Etat sioniste, c’est plutôt qu’ils sont en train de s’approprier cet Etat. 

Nous avons rencontré les uns (les milliardaires) et les autres (les idéologues) sur ce blog. Soyez curieux, cherchez.

Le tribunal décide que les transports en commun de New York doivent accepter une affiche anti-djihad

par Jim O’Grady, Transportation Nation (USA) 19 septembre 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri

 (New York, NY – WNYC ) Lundi, dix stations du métro de New York montreront des affiches qui proclament en lettres capitales sur fond noir, «Dans toute guerre entre l’homme civilisé et le sauvage, soutenez l’homme civilisé,» suivies du slogan, «Soutenez Israël. Vainquez le djihad.»

La décision intervient au moment où des manifestations anti-américaines éclatent un peu partout dans le monde à cause de la bande annonce d’un film islamophobe qui circule largement sur internet.

L’ American Freedom Defense Initiative (AFDI), une organisation de défense des libertés [c’est du moins ce qu’elle prétend, note de Djazaïri], a acheté les emplacements pour ces affiches dans le métro il y a un an. Mais la NY Metropolitan Authority [MTA, équivalent de la RATP] en avait empêché la pose et avait expliqué dans une lettre à l’organisation que «L’affiche que vous proposez contient des propos qui, selon nous, ne sont pas conformes avec les normes de la MTA pour l’affichage en ce qui concerne les annonces qui rabaissent une personne ou un groupe de personnes.»

Le juge qui a traité ce dossier a rejeté la requête de l’autorité du transport d’octroi d’un délai qui aurait permis à son conseil d’administration de se réunir pour envisager un changement de ses règles afin d’interdire sur son réseau les annonces non commerciales, connues aussi sous l’appellation d’affiches sur les questions de société (l’article original propose une copie du jugement).

Aaron Donovan, porte parole de la NY MTA, a déclaré aujourd’hui que la bataille juridique est maintenant terminée. «Nos mains sont liées,» a-t-il dit. «Le tribunal a considéré que les règlements de la MTA sur les annonces non commerciales violaient le 1er amendement.»

 La NY MTA n’imitera pas la Municipal Transportation Agency de San Francisco qui avait place ces mêmes annonces sur ses bus à côté de sa propre annonce par laquelle elle condamnait toute «déclaration qualifiant un groupe humain quelconque de ‘sauvages’.»

Ce n’est pas la première fois que l’AFDI place une annonce dans les transports en commun de new York. En août, l’organisation avait lancé une campagne d’affichage dans les stations de métro de la banlieue nord dans lesquelles elle parlait de dizaines de milliers «d’attentats islamiques» depuis le 11 septembre. Le transporteur avait indiqué les avoir affichées parce que leur contenu ne comportait pas de vocabulaire humiliant.

L’AFDI affirme qu’elle «a pour objet de soutenir et de défendre avec vigueur les fondations morales judéo-chrétienens de notre nation dans les tribunaux à travers tout notre pays.» Sa directrice exécutive est Pamela Geller qui a été active dans les manifestations contre le centre communautaire musulman à Park 51, à deux blocs d’immeubles du World Trade Center dans le Lower Manhattan.


%d blogueurs aiment cette page :