Racisme et antisémitisme? Vraiment?

Nous constatons une montée en puissance des partis d’extrême droite dans plusieurs pays européens : en France, en Grèce, en Autriche et en Pologne notamment.

Cette montée de l’extrême droite ne se fait pas de manière uniforme, ni dans son ampleur, ni dans son contenu car ces aspects dépendent des contextes qui sont différents et de l’histoire locale.

Ainsi, en France, l’extrême droite a dû produire un certain nombre de garanties quant à son renoncement à l’antisémitisme , au déni de l’existence des chambres à gaz et à afficher ouvertement la nostalgie du pétainisme . Le caractère impératif ce cette contrainte s’explique à la fois par le contexte local et le poids particulier de la communauté juive sur la vie politique française mais aussi par le fait que le régime républicain s’est reconstruit au sortir de la guerre en opposition au régime de Vichy qui l’avait rejeté. Ce n’est pas pour reinque aujourd’hui  tous les dirigeants politiques font référence à de Gaulle, ce qui n’avait pas toujours été le cas, notamment de la part de personnalités qui avaient fait œuvre de résistance à l’occupation allemande.

En Pologne, les choses sont différentes car si ce pays a connu une occupation allemande féroce, la résistance nationale non communiste s’en prenait certes aux soldats allemands, mais elle attaquait aussi les Juifs. Un historien a ainsi pu affirmer que les Polonais avaient tué plus de Juifs que d’Allemands pendant la guerre.

L’antisémitisme reste donc vivace en Pologne ainsi qu’en témoigne la nomination dans le gouvernement de droite d’un ministre qui a affirmé publiquement que les Protocoles des Sages de Sion étaient probablement un document authentique.

En témoigne aussi cette manifestation anti-réfugiés dans une grande ville polonaise où des manifestants ont brûlé des mannequins représentant des Juifs orthodoxes.

Des Polonais anti-réfugiés brûlent des effigies de Juifs orthodoxes pedant una manifestation à Wroclaw.

par la rédaction, The Algemeiner (USA) 18 novembre 2015 traduit de l’anglais par Djazaïri

Des dizaines de manifestants dans la ville de Wroclaw, ouest de la Pologne, ont brûlé des effigies accoutrées comme des Juifs avec des papillotes aux cheveux et des chapeaux noirs, a rapporté le journal polonais Gazeta Wyborcza mercredi. (à 3’30 » sur la vidéo)

La manifestation s’inscrivait dans le cadre d’une protestation plus large contre l’admission en Pologne de réfugiés de la guerre civile en Syrie. Les manifestants affirmaient que les réfugiés étaient en réalité des migrants économiques et des terroristes, selon l’article.

La manifestation s’est déroulée sur une scène mobile devant la mairie de Wroclaw. La Police a contenu la manifestation mais ne l’a pas empêchée, en l’absence de plaintes officielles.

Beaucoup en Europe s’inquiètent de l’arrivée des réfugiés qui fuient la violence en Syrie qui a coûté la vie ) des milliers de personnes ces cinq dernières années et au causé d’immenses dévastations.

Plus tôt dans la semaine, The Algemeiner avait parlé d’une autre manifestation anti-réfugiés qui s’est tenue dans la plus grande avenue de Poznan.

La Pologne a officiellement décidé d’accepter 5 000 réfugiés.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

Une Réponse to “Racisme et antisémitisme? Vraiment?”

  1. raimanet Says:

    A reblogué ceci sur Raimanetet a ajouté:

    votez pas bleu, votez bien blanc, votez très rouge, sinon votez tout noir …

    http://www.wp.me/62nwL

    http://www.wp.me/3aME7

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :