D’une guerre en cours à la prochaine, les succès foudroyants de l’Etat Islamique en Irak et au Levant

 

En difficulté en Syrie, les miliciens de l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL) refluent en Irak qui est devenu une priorité pour l’Arabie Saoudite depuis les tentatives de rapprochement entre l’Occident et l’Iran.

Après avoir piétiné un certain temps, ces milices ont réussi à s’implanter dans la ville de Falloujah il y a quelques mois et remportent maintenant des succès militaires foudroyants devant une armée irakienne qui s’est complètement débandée permettant à l’EIIL de s’emparer de Mossoul, une importante métropole  irakienne et d’importants sites civils (aéroport, chaînes de télévision…) et  militaires (base aérienne, arsenaux…).

Le comportement de l’armée irakienne, pourtant équipée et formée par les Etats Unis, n’augure rien de bon pour le gouvernement de Nouri al Maliki qui pourrait se trouver bientôt dans une situation critique.

Restera alors à savoir si les Iraniens resteront les bras croisés. Le risque de conflagration régionale qu’on avait cru voir s’éloigner définitivement avec la détente entre l’Iran et l’Occident redevient d’une actualité plus brûlante que jamais.

Les djihadistes islamiques se sont emparés de la deuxième plus grande ville d’Irak… Pourtant al Qaïda n’existait même pas en Irak avant l’invasion américaine

WashingtonsBlog (USA) 11 juin 2014 traduit de l’anglais par Djazaïri

L’idiotie de la politique américaine a rendu al Qaïda plus fort que jamais

La « guerre contre la terreur » menées par les USA a accru le terrorisme

Voici le nombre d’attentats terroristes en Irak entre 1979 et 2011 fourni par le National Consortium for the Study of Terrorism  Responses to Terrorism Global Terrorism Database (qui fait partie d’un programme gouvernement – université à l’University of Maryland) :

graphique

Al Qaïda n’existait même pas en Irak avant l’invasion de ce pays par les Etats Unis. Et la politique américaine en Libye est partiellement responsable d’un afflux de terroristes d’al Qaïda – et d’armes lourdes – en Irak.

Et maintenant les choses sont en train d’empirer considérablement…

Vous n’en avez peut-être pas entendu parler, mais les alliés d’al Qaïda ont pris le contrôle de la ville irakienne de Falloujah il y a six mois.

Et aujourd’hui, des extrémistes liés à al Qaïda en Irak ont pris le contrôle de la deuxième plus grande ville irakienne, l’important centre pétrolier de Mossoul.

(Les djihadistes se désignent eux-mêmes « L’Etat Islamique d’Irak et de Syrie » – ou du Levant – EIIL Le f ait que les Etats Unis soutiennent al Qaïda en Syrie est probablement un facteur de continuité).

Pour aggraver les choses, l’armée irakienne a fui, de sorte que les militants ont mis la main sur d’importantes caches d’armes fournies par les USA, dont des Humvees [véhicules tout terrain] :

Un membre de l'Etat Islamique en Irak et au Levant inspecte un véhicule blindé pris à l'armée irakienne

Un membre de l’Etat Islamique en Irak et au Levant inspecte un véhicule blindé pris à l’armée irakienne

L’agence de presse McClatchy observe que les extrémistes ont mis la main sur :

Un aéroport civil, un aérodrome militaire, le quartier général d’une division militaire, un poste frontière avec la Syrie, un dépôt d’armes, des locaux administratifs, des banques et des chaînes de télévision.

Conflict Reporter tweete:

#VIDEO INCROYABLE… #l’EIIL s’empare du quartier général de l’armée irakienne à #Mossoul, prend/détruit tous les #MRAPs#US [les MRAP sont des véhicules blindés conçus pour résister aux mines].

vidéo

Ils se sont aussi emparés d’un ou de plusieurs hélicoptères Blackhawk. Comme le tweete Conflict Reporter :

#L’aérodrome de Mossoul est d’habitude plein d’hélicoptères #Blackhawk et #Kiowa. Reste à voir combien ont fini ennnntre #les mains de l’EIIL.

Base aérienne de Mossoul

Base aérienne de Mossoul

Une personne tweete:

Black Hawk, une des prises faites par #EIIL. #Mossoul #Irak

Blackhawk tombé aux mains de l'EIIL

Blackhawk tombé aux mains de l’EIIL

Il y a eu en outre :

des scènes surréalistes à #Mossoul,#Irak avec des soldats entraînés par les USA qui ont laissé derrière eux leurs uniformes et ont fui #EIIL vers #le Kurdistan.pic.twitter.com/eUyL65lnWa

fuite

Les soldats irakiens jettent l’uniforme en s’enfuyant

Et un énorme chaos avec les civils qui essayaient de fuir. Comme le rapporte la BBC :

Les civils fuient Mossoul en masse

Les civils fuient Mossoul en masse

Environ 150 000 personnes auraient fui la ville irakienne de Mossoul après da prise de contrôle par des militants. http://bbc.in/SurMVl pic.twitter.com/6MzMlp59me

Mission accomplie?

Dernière minute : les djihadistes se sont aussi emparés de Tikrit.

 

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

7 Réponses to “D’une guerre en cours à la prochaine, les succès foudroyants de l’Etat Islamique en Irak et au Levant”

  1. salimsellami Says:

    A reblogué ceci sur salimsellami's Blog.

    J'aime

  2. dakichia2013 Says:

    If the visible spectacle of this blitz of DA3ACH in Iraq made possible thanks to the tremendous support provided by Saudi Arabia and Qatar, via the Turkey, continues to amaze everyone. It is indeed the impact of the purchase of an industrial military complex in Ukraine by the Saudi, as well as the construction of a track railway brand new from Turkey to northern Iraq for the delivery of weapons to the benefit of DA3ACH with the green light from US and the french. Double games of the Americans against the Iraqi Government, to break the continuity of the resistance Hisbollah, Syria, Iraq, Iran, and create a new front to the border shared between the Syria with the Turkey and Iraq, to disperse the Syrian Arab Army. For Saudi Arabia, it is a desire to return Iraq as in the time of Saddam Hussein, Sunni political leadership as today predominantly shiite. For the Turks of Tayyib Erdogane, is to weaken the Iraqi central authority to enjoy impunity resources in hydrocarbon of northern Iraq controlled by Iraqi Kurds. The hours spent not far from us, showing the retreat in panic of Iraqi armed forces stationed in the city of Mosul, second largest city of Iraq. Probably a tactical retreat not far from the terrorist attackers motivated to achieve an Emirate of Iraq and the Levant (Syria) controlled by a Saudi prince, brother of the current Minister of Foreign Affairs of the Saudi Kingdom. So suddenly the surarmes terrorists had invaded this second largest city of Iraq, as well as Tikrīt an another nearby town, while they were holding a whole region under their dictates, and particularly the martyred city of Feloudja which was bombed severely by American troops with radioactive bombs while they occupied Iraq. It looks that these ephemeral victories of DA3ECH lasted only two days, since the Iraqi army immediately triggered a wide deployment to circumscribe this invasion. Already the city of Tikrīt was taken almost immediately. Iraqi in action war has destroyed a significant number of 4 x 4 vehicles entering Mosul used by terrorists, makes dozens among them were eliminated, as well as a military infantry, commandos are already in progress to release the city of Mosul, district by district, removing what was mimed by DA3ECH. Helped by troops linked to the Kurdish part of Iraq autonomous, the Peshmerga who in turn released Sakic of the Prefecture of Menawa. Armed Menawa population fought DA3ACH terrorists for the most part came from Syria. So the dreams of DA3ACH begin to crumble by blows relentlessly by the Iraqi army.

    J'aime

  3. dakichia2013 Says:

    Si le spectacle visible de cette attaque éclaire de DA3ACH en Iraq rendue possible grâce au soutien énorme accordé par l’Arabie Saoudite et le Qatar, via la Turquie, continue d’étonner tout le monde. C’est en effet les retombées de l’achat d’un complexe militaro industriel en Ukraine par les saoudiens, ainsi que la construction d’une voie de chemin de fer toute nouvelle depuis la Turquie jusqu’au Nord de l’Iraq pour l’acheminement des armes au bénéfice de DA3ACH avec le feu vert des USA et des français. Double jeux des américains contre le gouvernement irakien, pour casser la continuité de la résistance Hisbollah, Syrie, Iraq, Iran, et créer un nouveau front aux frontières partagées entre la Syrie avec la Turquie et l’Iraq, pour disperser l’armée arabe syrienne. Pour les saoudiens, c’est bien une volonté de faire revenir l’Iraq, comme au temps de Saddam Hussein, à direction politique sunnite et non comme aujourd’hui à prédominance shiite. Pour les turcs de Tayyib Erdogane, c’est d’affaiblir l’autorité centrale irakienne pour profiter impunément des ressources en hydrocarbure du nord de l’Iraq contrôlées par les Kurdes iraquiens. Les heures passées pas très loin de nous, montrant la retraite en panique des forces armées irakiennes stationnées dans la ville de Mossoul, deuxième plus grande ville d’Iraq. Sans doute une retraite tactique pas très loin des attaquants terroristes motivés pour réaliser un Emirat d’Iraq et du Levant (Syrie) commandé par un prince saoudien, frère de l’actuel ministre des affaires étrangères du royaume saoudien. Ainsi soudainement ces terroristes surarmés avaient envahi cette deuxième plus grande ville d’Iraq, ainsi que Tikrīt une autre ville toute proche, pendant qu’ils tenaient toute une région sous leur dictat, et particulièrement la ville martyre de Feloudja qui a été bombardé sauvagement par les troupes américaines avec des bombes radioactives pendant qu’ils occupaient l’Iraq. Il ressemble que ces victoires éphémères de DA3ECH n’ont duré que deux jours, puisque l’armée irakienne aussitôt a déclenché un déploiement large pour circonscrire cette invasion. Déjà la Ville de Tikrīt a été reprise presque aussitôt. L’aviation de guerre irakienne en action a détruit un nombre important de véhicules 4X4 entrant dans Mossoul utilisés par les terroristes, ce qui fait des dizaines parmi eux furent éliminés, ainsi qu’une force militaire de fantassins, commandos sont déjà en progression pour libérer la ville de Mossoul, quartier par quartier, déminant ce qui a été mimé par DA3ECH. Aidé par les troupes liées à la partie kurde d’Iraq autonome, les Peshmerga qui de leur côté ont libéré Sanoun de la Préfecture de Menawa. La population de Menawa armée a combattu les terroristes de DA3ACH pour la plus part venus de Syrie. Ainsi les rêves de DA3ACH commencent à s’effondrer par des coups sans relâche de l’armée irakienne.

    J'aime

  4. D’une guerre en cours à la prochaine, les succès foudroyants de l’Etat Islamique en Irak et au Levant | Mounadil al Djazaïri | raimanet Says:

    […] https://mounadil.wordpress.com/2014/06/11/dune-guerre-en-cours-a-la-prochaine-les-succes-foudroyants-… […]

    J'aime

  5. dakichia2013 Says:

    La décision de détruire le résultat des élections présidentielles en Iraq, désignant El Maliki pour être le président du pays unifié, est prise par des pays contre l’unité irakienne, tels que l’Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie, les USA, Israël. Comme preuve flagrante c’est la dernière attaque contre la seconde ville irakienne en importance Mossoul, et d’autres villes telles que Tikrit et Salah Eddine, par des terroristes takfiristes. Ainsi la presse El-Manar d’el Qods évoque un plan déjà qui a déjà été élaboré et prêt pour être exécuté dès le lendemain des résultats connus d’avance des élections irakiennes. Plan exécuté donc dès l’annonce de la victoire Del Maliki et son l’alliance, les saoudiens donnèrent l’ordre, ils ne pouvaient rester tranquille, et donc cette agression qui vise l’Iraq et son peuple par l’organisation de ce qu’ils ont appelé l’Emirat d’Iraq et du Levant (Syrie) attribué à la mouvance d’Al-Qaïda. La pétromonarchie saoudienne encaissa mal le succès d’El Maliki comme Président en Iraq, ce qui mis fin au plan ennemi de diviser l’Iraq en plusieurs entités distinctes, et c’est ce qui déclencha cette attaque soudaine et brutale ci-dessus évoquée dans ces trois villes, en plus de voitures piégés explosant par ci par là, et des roquettes tombées dans des milieux urbains sans distinction dans les autres centres urbains irakiens. Aussi le même scénario mis à exécution ailleurs comme en Syrie, les saoudiens misent sur des personnalités irakiennes opposées résidant hors d’Iraq, qui attendront les succès militaires de ces terroristes pour aussitôt rejoindre le pays et y prendre le pouvoir. Ils seront les intermédiaires entre les saoudiens fournissant des centaines de millions de dollars et les terroristes DA3ACH qui font le travail, et entreposeront des quantités d’armes en territoire limitrophe saoudien, pour d’autres missions. Aujourd’hui l’unité des terres irakiennes est menacée, d’une part une Arabie saoudite qui fournie des millions de dollars, des armes et des terroristes pour parvenir à diviser l’Iraq en trois entités, et un Premier ministre irakien et son peuple devant une grande épreuve voulue par les américains, les saoudiens et les israéliens.

    J'aime

  6. dakichia2013 Says:

    En fait ce sont les retombées des échecs saoudiens, qataris, turcs, anglais, français, jordaniens, israéliens, face à l’armée arabe syrienne, à la résistance du peuple syrien, à l’alliance résistante du Hizbollah, de l’Iran, de la Russie. Tout ce front contre le nouvel ordre mondial tracé par l’impérialisme américain. C’est ce qui fait déplacer le terrain de bataille sur l’Iraq maintenant, moins préparé pour ce genre de guérilla, et plus ouvert sur le territoire saoudien. Les terroristes fuient la Syrie, rejoignent leur pays d’origine pour ceux qui ont non, les autres se dirigent là où ils peuvent, pour quelques uns c’est l’Iraq, d’autres peureux en ce moment fuient la Syrie et les coups mortels que leur porte l’Armée Arabe Syrienne. Terroristes revenant d’où ils sont venus, constituant une arme sur la tempe des autorités qui les ont envoyés ou facilités leur endoctrinement dans cette direction. Parmi les 300 terroristes dit-on venus d’Allemagne sous le couvert du Jihad en Syrie, 25 eux furent tués en Syrie, et plus de 100 sont déjà retournés en Allemagne sous la surveillance étroite des autorités sécuritaires du pays. Le reste est en train de revenir en Allemagne, par des chemins de travers, bien habituer à franchir les frontières sans visa, à tuer sans distinction, à faire exploser des bâtiments, à violer des jeunes filles et des femmes, à voler, piller. Comment vont-ils se tenir en Allemagne, alors que rien dans la constitution allemande n’autorise de les surveiller, de les accuser de vouloir préparer un quelconque attentat, sans qu’ils le préparent concrètement, ou d’une manière indirecte, agissant dans les lieux de prières, ils peuvent influencer d’autres membres de la communauté musulmane résident en Allemagne et les pousser à commettre des actes terroristes. Ainsi, rien n’est gratuit d’avoir fait couler le sang des citoyens syriens innocents.

    J'aime

  7. Coup d'oeil sur la géo-politique mondiale : de plus en plus sombre Says:

    […] Article et analyse complète : https://mounadil.wordpress.com/2014/06/11/dune-guerre-en-cours-a-la-prochaine-les-succes-foudroyants… […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :